Le chef-d’oeuvre de Léonard de Vinci pose une multitude de questions depuis sa création. Aujourd’hui, encore ils sont des milliers à se rendre au Louvre pour tenter de découvrir ce que cache Mona Lisa. Son sourire énigmatique agace depuis des siècles les historiens, mais il semble qu’on ait découvert qu’il se cachait un secret dans son regard.


joconde

Des chercheurs du Comité italiens pour le patrimoine culturel affirment avoir trouvé de minuscules nombres et lettres dans les pupilles de Mona Lisa en utilisant simplement une loupe.

A l’oeil nu, on ne peut pas percevoir ces symboles mais avec une loupe, ils sont indéniables, explique Silvano Vinceti, le président de la commission.

En effet, dans l’œil droit de la Joconde, les lettres L et V sont visibles. Une référence probable au peintre avec ses initiales. Certains voient aussi la lettre S, référence à son disciple Salaï. Dans l’œil gauche, les symboles seraient cependant encore moins visibles. Il semble que les lettres C et E ou B, et le nombre 72 ou bien la lettre L et un 2 apparaissent.

Il y a une tentative claire de rendre des symboles aussi méconnaissables que possible. Toute l’oeuvre de l’artiste repose sur des symboles et des messages cachés. C’est sûrement le cas pour la Joconde, un tableau auquel il attachait énormément d’importance et qu’il a emmené partout avec lui à la fin de sa vie, explique Vinceti.

 

Quant à l’identité de la Joconde, beaucoup se sont entendus pour dire que Mona Lisa était un portrait de Lisa Gherardini, la femme d’un marchand florentin, plusieurs autres théories à propos de son identité existent toujours. Certains on même dit qu’il pourrait s’agir d’un autoportrait de l’artiste habillé en femme.