Lorsque nous parlons de Dracula, nous pensons tout de suite au vampire aristocrate roumain que l’écrivain irlandais Bram Stocker a popularisé dans son roman du même nom et qui a fait l’objet de nombreuses interprétations cinématographiques. Pourtant derrière le mythe du nosferatu, il y a un personnage emblématique par ses actes violents et sanglants de l’histoire roumaine qui a marqué son temps et a à tout jamais été associé au monstre assoiffé de sang. Découvrons ensemble l’histoire de Vlad III l’Empaleur, le véritable Dracula.


Crédit : par Lyng Lyn Gibson Author

 N’oublions pas qu’à cette période de l’histoire à partir de la première moitié du 15ème siècle, les principales royautés d’Europe de l’Est, de l’Autriche, de la Hongrie, de la Pologne qui sont des pays convertis au christianisme  ainsi que le Saint-Empire Germanique ne voient pas d’un très bon œil la montée en puissance de l’Empire Ottoman. Ce dernier a déjà étendu ses territoires jusqu’aux Balkans et dispose d’un avantage stratégique certain puisqu’il encercle Constantinople, la capitale de l’Empire Byzantin très proche de vivre ces dernières années de gloire. De ce fait, les deux « blocs religieux » vont tout faire pour empêcher la progression des Ottomans et la conversion progressive à l’Islam et la Valachie est l’une des rares régions de Transylvanie arrivant encore à lutter contre les forces de l’envahisseur musulman. Il est important avant d’entrer dans les détails de l’histoire de Vlad Tepes, le contexte politique et religieux de l’époque car cela va occuper une bonne partie du récit sur le voïvode.

C’est entre 1431 et 1436 que serait né Vlad troisième du nom. Issue de la dynastie noble Basarab (famille de dirigeants de la principauté de Valachie), le jeune prince ainsi que son frère Radu III dit « le Beau » ne vont pas avoir le temps de profiter de leur enfance. En effet en 1442, les deux garçons vont être pris en otage par l’Empire Ottoman, dirigé à ce moment là par le sultan Mourad II qui est justement en guerre contre Vlad II « Dracul » (prince de la Valachie) leur père. La captivité du jeune Vlad va durer 6 ans, jusqu’à ce que son père signe en 1447 un accord de paix avec le sultan (avant de mourir peu de temps après). Son frère Radu en revanche sera emprisonné chez les Ottomans pendant 20 ans.

Apprenant le décès de son père, Vlad III est par conséquent le dirigeant légitime de la Valachie et il va tout faire pour récupérer son trône. Il commence par monter une armée en 1448 en empruntant des troupes à Mustafa Hassan pour partir à la reconquête de son royaume. Cette opération s’est soldée par un succès en 1456 et pendant 6 ans de son règne, Vlad III va centraliser son pouvoir autour d’une très stricte autorité, en éliminant sans aucun remord et sans pitié ses alliés qui l’avaient aidé à récupérer ses terres. Il n’hésite pas non plus à s’appuyer sur son peuple pour arriver à ses fins afin que tout le monde le craigne et le redoute.

Se serait durant cette période que Vlad III a consolidé sa légende qui va lui octroyer le surnom roumain « Tepes », soit l’Empaleur. En effet, toute personne s’opposant au pouvoir politique établi de Vlad ou commettant un crime sur ses terres, y compris les petites infractions (le mensonge en faisait par exemple parti) sera condamnée à mort. La méthode d’exécution favorite de Vlad était le pal. C’est un grand pieu en bois qu’en enfoncé dans l’anus des condamnés. Une fois ce dernier debout, le corps de la victime glisse lentement et douloureusement jusqu’à ce que sa mort arrive, il arrivait même souvent que l’on aperçoit le pieu transperçant le crâne ou l’épaule (pour ne citer  que quelques exemples macabres). Lorsque Vlad rentre dans une colère noire, plusieurs personnes pouvaient être empalées dans la même journée et personne n’était épargné car des témoignages d’époque affirment qu’en plus d’hommes et de femmes (pour la plupart d’entre eux des innocents), il y avait même des enfants qui ont été victimes du pal. Mais il y a une chose qui est sûre, Vlad Tepes a toujours assisté publiquement aux exécutions y compris lors de de ses repas afin d’avoir toujours une dominance psychologique.

Cependant, la Valachie et l’Empire Ottoman sont toujours en guerre et cette dernière est largement inférieure en nombre face à la force militaire de Mehmed II (fils de Mourad qui lui a succédé). Pourtant, cette bataille religieuse a été gagnée par Vlad. La question est comment est-ce possible ? Il se dit que lorsque les troupes du sultan arrivèrent devant le château du prince roumain, ils virent plus d’une centaine de cadavres empalés, à priori des gens du peuple, qui ont commencé à être la proie des charognards et une horrible odeur putride trainait dans les airs. Devant cette scène d’horreur, le général des forces armées fit appel à Mehmed II qui tout comme ses hommes est complétement horrifié par ce qu’il voit. Il aurait ordonné le retrait de ses troupes en disant qu’on ne peut vaincre un homme d’une grande cruauté. Au final, la Valachie remporta cette bataille contre l’Empire Ottoman par la terreur, et non par le fracas des armes.

Une autre question vient alors en tête : pourquoi surnommait-on Vlad, « Dracula » ?

Comme évoquait au dessus, le père de Vlad avait comme nominatif « Dracul » qui en langage roumain peut avoir deux significations soit diable ou encore dragon. Donc en roumain « Dracula » signifie fils du diable ou fils du dragon. En dehors du fait qu’en Roumanie le dragon est considéré comme une créature maléfique n’apportant que le chaos et la destruction, il est important de savoir qu’il existait un ordre militaire instauré par Sigismond du Luxembourg en 1408 qui s’appelle l’Ordre du Dragon et justement, les deux Vlad (père et fils) ont fait parti de cette institution militaire. En résumé, tout comme son père, Vlad III était appelé souvent Dracula à cause de ses actes tyranniques et de son obsession de voir couler le sang.

Mais les méfaits sanglants de Vlad ne sont pas passés inaperçus auprès des autres familles de nobles et des autres royaumes d’Europe. A partir de 1462, Vlad Tepes demanda des renforts à Brasov à Matthias Corvin afin de lutter contre les Turcs. Mais au final, ce dernier refusa et Vlad III fut arrêté et destitué de son trône et c’est son frère Radu qui devint le nouveau souverain de Valachie.

On conduisit Vlad dans la prison de Buda en Hongrie. Il sera emprisonné pendant 12 ans. A partir de 1476, suite au décès de Radu survenu un an auparavant et devant le fait qu’on ne trouve aucun successeur légitime, Vlad III est de nouveau reconnu Prince de Valachie. Mais il ne restera pas longtemps au pouvoir car ce dernier se fera tué en décembre 1476. Sa tête sera décapitée et envoyée au sultan au bout d’un pieu afin de confirmer la mort de l’Empaleur.

Pour ce qui est du lieu de repos de Vlad, beaucoup d’historiens ont encore de nos jours du mal a vraiment localisé la sépulture. Certains diront qu’il repose au monastère de Snagov situé sur une île proche de la capitale roumaine, et d’autres vous diront que son tombeau est au contraire situé au Sud de la Roumanie au monastère de Comana qui d’ailleurs aurait été fondé par Vlad Tepes et qu’il serait donc plus logique que son corps repose là bas. Quelque soit leur avis sur la question, Vlad Tepes fait parti avec Elizabeth Bathory, la Comtesse sanglante hongroise des figures emblématiques du mythe du vampire qui a pris davantage d’ampleur grâce ou à cause du roman de Stocker.

Crédit-Image à la une : par Balazs Szakonyi sur ArtStation

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Vlad_III_l%27Empaleur
  • http://www.histoiredumonde.net/Vlad-III-Tepes-l-Empaleur-Dracula.html
  • https://www.dol-celeb.com/heros/dracula/
  • Connaissances personnelles sur le sujet.


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

982 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW
JohnSinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures.Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez un type de post
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF