Avez-vous entendu parlé du village le plus hanté d’Angleterre ? Si ce n’est pas le cas je vous souhaite la bienvenue dans la petite bourgade de Pluckley. Il a en effet la réputation d’être “habité” par de nombreuses entités. Autant dire que pour la chasse aux fantômes, c’est un terrain de jeu rêvé et idéal pour les enquêteurs du paranormal, et forcément une histoire passionnante pour tous les passionnés.


C’est en 1955, dans la campagne du Kent à quelques kilomètres de la capitale londonienne, plus précisément dans les collines de Ashford que nous avons trouvé des traces de phénomènes paranormaux dans le village de Pluckley. Je vais bien entendu vous détaillez les lieux où se manifesterai le plus souvent les entités.

Le Black Horse :

Photo prise de l’auberge du Black Horse

 

C’est dans ce bar-restaurant que des témoignages ont rapporté que des objets se mettraient à se déplacer tous seuls. Certains client ont même rapporté avoir aperçu de nombreuses apparitions fantomatiques, dont celle d’une petite fillette et d’un homme. Malheureusement, on ne sait pas grand chose quand à l’origine de ces apparitions dans cette auberge, et on pourrait très bien supposer qu’il s’agissait sûrement des anciens propriétaires qui auraient vécu les derniers jours de leur vie au Black Horse.

Park Woods :

Dering Woods de nuit, si vous regarder bien au fond, on peut distinguer très clairement la silhouette d’un homme en uniforme militaire. Ainsi que deux belles orbes en plein milieu de la photo !

 

Il n’est pas forcement bon de traîner la nuit dans la gigantesque forêt se trouvant non loin du village de Pluckley et pour cause. On entendrait des hurlements terrifiants qui d’après certains témoignages ne ressemblent pas à des cris humains. De plus, on peut souvent apercevoir le fantôme du colonel de Park Woods dont le loisir serait de marcher dans cette forêt tout en fumant sa pipe, mais rassurez vous il à l’air d’être totalement inoffensif.

L’Église Saint-Nicolas :

C’est dans cette superbe église dont le cimetière est juste à côté qu’aurait été aperçu la mystérieuse dame rouge.

 

D’après la légende entourant le cimetière de l’Église Saint-Nicolas de Pluckley, une dame en rouge du nom de Lady Dering serait toujours à la recherche de son bébé qu’elle aurait perdue de son vivant. Elle apparaît le plus souvent la nuit tombée et selon d’autres personnes, on entendrait également des bruits de pas accompagnés par des étranges lumières clignotantes. Peut-on envisager la présence d’OVNI ? Difficile de le certifier.

Le coin de l’effroi :

Une vieille bâtisse pas du tout accueillante !

 

Rien qu’à la vue de cette probable ancienne maison abandonnée, cela ne donne pas forcément envie d’y pénétrer et à raison, il y aurait le fantôme d’une vieille dame qui hanterait toujours les lieux, après été brulé vive après s’être endormie sous l’emprise de l’alcool et en fumant une pipe. Certains témoins qui ont vu cette entité de près ont été pétrifié rien qu’en ayant vu son visage hideux. Son fantôme est considéré comme étant le plus effrayant du village.

La demeure des Greystones :

Maison de la famille Greystones où 2 fantômes hanteraient les lieux.

 

Cette charmante maison encore intacte malgré l’usure du temps serait le témoin de la manifestation de deux entités. La première est celle d’un moine qui serait mort assassiné après avoir eu une liaison avec la Dame de Rose Court, probablement la maitresse des lieux. La seconde apparition ne serait autre que celle de la femme en question qui se serait suicidé par amour pour rejoindre l’homme qu’elle aimait. On entendrait même dans cette demeure des murmures venus d’ailleurs.

La rue principale du village :

La Faucheuse serait à Pluckley ?

 

Cela est probablement liée à une autre légende locale du village hanté de Pluckley, mais il se dit que si vous trainez dans la rue principale, vous pouvez apercevoir de temps à autre un carrosse fantôme tiré par des chevaux. La Faucheuse comme on aime la surnommée ainsi pour parler de la mort, viendrait-elle encore chercher les âmes innocentes des défunts du village pour les guider vers le repos éternel ? Question sans réponse pour l’instant.

L’homme de la briqueterie :

C’est dans cette magnifique briqueterie que se cacherait le fantôme d’un homme mort emmuré.

 

Difficile rien qu’en regardant cette superbe briqueterie de croire qu’un pauvre homme soit mort emmuré. En effet, ce dernier aurait tué puis enseveli sur les murs d’argile. On entendrait encore aujourd’hui les cris de son fantôme et d’ailleurs quelques apparitions de cet homme ont été relevés.

Le fantôme de Robert Dubois :

Photo de la supposé apparition du célèbre bandit Robert Dubois, se manifestant sous forme de brume.

 

Pour ceux qui ne le savent pas, Robert Dubois fut connu à Pluckley pour être un redoutable voleur des grands chemins dont la particularité était de se cacher derrière un arbre avant de sauter sur ses victimes. La garde royale a réussi à le capturer et le condamna à mort, empaler sur un arbre. C’est à cet arbre en question qu’on pourrait apercevoir son fantôme.

Le fantôme de Pinnocks :

C’est dans l’une de ses fermes que se manifesterait le plus souvent une ombre noire.

 

Il existe une autre légende dans le village faisant mention d’un spectre qui se manifesterait le plus souvent sous la forme d’une silhouette noire juste avant que des forts intempéries comme par exemple des orages ne tombent. Il hanterait essentiellement les fermes et moulins de Pinnocks situés aux alentours du village.

Le fantôme de Henri Truff :

C’est à cet endroit précis que se manifesterait le fantôme de Henri Truff.

 

Contrairement à Robert Dubois, Monsieur Henri Truff était un homme respectable et respecté au sein même du village de Pluckley. En effet, ce dernier était le directeur de l’école et pour des raisons encore aujourd’hui inconnues, on l’a retrouvé mort pendu sur un arbre. La photo que je vous insérai au dessus serait l’endroit exact où se manifesterait son fantôme que l’on peut selon des témoins voir encore pendu sur l’arbre.

Pour clore cet article sur ce magnifique village de Grande-Bretagne, qui reconnaissons le est un lieu idéal pour mener une enquête paranormale, mais aussi pour tous passionnés de tourisme. Sachez en tout cas qu’il est rentré dans le livre Guiness des Records pour le fait que plus de 11 entités seraient encore présentes dans ce village. Sachez aussi que le jour de Halloween est un jour que les habitants de ce village n’apprécient guère du fait qu’une centaine de chasseurs de fantômes débarquent chaque année et à ce jour à Pluckley. Cela nécessite d’ailleurs une importante mobilisation des forces de l’ordre afin de veiller à la sécurité des résidents. La série “the Darling buds of may” mettant en vedette l’actrice Catherine Zeta-Jones a été tournée dans ce village dans les années 90, ce qui a permis d’accroitre la notoriété du village qui tire déjà un bon profit au niveau du commerce rien qu’avec sa réputation d’hantise. Il y aurait régulièrement aussi à l’approche d’Halloween des organisations de week-end dédiées au paranormal le plus souvent dans les fermes du village afin que les enquêteurs puissent procéder à des tentatives de contact avec les entités.

Rédigé par John Sinclair et publié sur Hellystar

Nouveau! Donnez votre avis sur ce que vous lisez

J'aime
Like J'adore Haha Wow Ohw Grr