Le 2 octobre 2017 à 22h30, la police de la ville américaine de Casper, dans le Wyoming, a reçu un appel radio prévenant qu’un homme étrange effrayait les passants dans la 2ème rue principale de la ville, leur disant qu’il venait de l’année 2048 pour avertir les Terriens d’une imminente invasion extraterrestre qui se produira en 2018.
Casper est la deuxième plus grande ville de l’État du Wyoming avec plus de 55 000 habitants. Casper est aussi le centre administratif du comté de Natron et est situé près de la rivière North Platte, au pied du mont Casper.



Quelques minutes après l’avertissement, la police est arrivée à l’adresse indiquée et a trouvé un homme courant le long dans la rue. Ils se sont approchés de lui et se sont présentés, l’homme a immédiatement pris la parole pour s’exclamer qu’il venait de 2048 pour avertir la population de l’invasion extraterrestre imminente sur Terre. Il déclara qu’il avait un “besoin urgent” de rencontrer le «président de la ville» afin d’en parler. Il se présenta sous le nom de Bryan Johnson.

Lors de ce petit entretient plutôt insolite pour la police, ils purent s’empêcher se sentit l’odeur nauséabonde d’alcool sur l’homme. Les policiers ont alors demandé si ce monsieur avait bu, l’homme répondit qu’il avait dû prendre de l’alcool parce que c’est “un élément essentiel” pour voyager dans le temps, évitant au corps de subir des dommages lors du voyage.

L’homme a été arrêté et mis en garde à vue (version américaine). Pendant la délivrance des documents, il a de nouveau confirmé par écrit qu’il venait du futur pour avertir la population de l’invasion extraterrestre, cependant il ne voudra donner des détails seulement au maire de la ville (qu’il appelle le président de la ville) et à personne d’autre. Lorsqu’on lui a demandé comment il avait fait pour voyager dans le temps et arriver en 2017, Johnson répondit qu’il avait utilisé une technologie extraterrestre, a bu de l’alcool, puis s’est placé sur une grande plate-forme qui, après le lancement, devait l’envoyer en 2018, mais il poursuivit en déclarant qu’il y a eu une sorte de dysfonctionnement et il au lieu d’arriver en 2018, il s’est retrouvé en 2017. Il ne donna pas plus de détails.

Par la suite, Johnson a subi des examens médicaux où il a été constaté que ses yeux étaient irrités, Les vaisseaux sanguins omniprésents, sa parole n’était pas distincte et il puait l’odeur de l’alcool. L’homme sentait l’alcool, cependant, il a été montré via les tests, un taux d’alcoolémie de 0,136.

Personne n’a pour les moments plus d’infos sur le sort que la justice américaine prévoit à Ryan Johnson….

L’affaire semble nous laisser sur la faim, mélange du fait que ce soit loufoque et intéressant à la fois, c’est vrai qu’il y a un manque cruel de données dans cet article, cependant, l’affaire n’ayant pas pris une tournure médiatique, personne n’a vraiment demandé plus d’infos. Si d’autres informations complémentaires devaient paraître, nous les ajouterons au post.

 

Categories: Insolite