Cette magnifique forteresse située à Londres, capitale d’Angleterre est ayant en son centre la « Tour Blanche » et se situe entre le Tower Bridge et la Tamise, dans le district londonien de Tower Hamlets.


Photo prise du fantôme d’Anne Boleyn dans les escaliers de la Tour, une des plus authentiques dans l’histoire du paranormal et de la photographie

L’histoire du lieu et de ses habitants :

La construction de cette tour a commencé en fin d’année 1066 lorsque le royaume d’Angleterre projeta de conquérir la Normandie. C’est à partir de 1078 sous le règne de Guillaume le Conquérant, que le fort que nous connaissons au centre de la tour fut construit et devint rapidement un symbole de l’oppression infligé à Londres par la classe dirigeante.

En 1100, elle fut utilisée comme prison, mais également comme grand palais et résidence royale. L’ensemble de la tour est un complexe composé de plusieurs bâtiments entourés de deux murailles défensives et d’une douve. Les principales phases d’expansion ont eu lieu entre le 12ème et le 13ème siècle, sous les règnes des rois d’Angleterre Richard 1er, Henri III, et Edouard 1er.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’elle a joué un rôle essentielle dans l’histoire de l’Angleterre. Elle a été assiégée à plusieurs reprises et son contrôle est important pour la maîtrise du pays. Elle a servi d’armurerie, de trésorerie, de ménagerie, elle a accueillit la Royal Mint (une agence dont la fonction est d’assurée la frappe de la Livre Sterling), les archives publiques, et elle abrite encore aujourd’hui les précieux joyaux de la Couronne britannique.

L’utilisation de la prison de cette tour a atteint son apogée entre le 16ème et le 17ème siècle, lorsque des personnes furent tombés en disgrâce et y furent enfermées comme par exemple Elizabeth 1ère, avant qu’elle ne devienne reine. Malgré la sinistre réputation d’être un lieu de torture et de mort, seulement 7 personnes furent exécutées avant le 20ème siècle.  Lors des deux guerres mondiales, elle fut à nouveau utilisée comme prison et est devenu le lieu d’exécution de 12 personnes pour espionnage.

Selon une légende, des corbeaux garderaient précieusement les trésors de la Couronne d’Angleterre et font parti des clichés typiques de la Tour de Londres. Et pour reprendre une citation de Charles II (roi d’Angleterre de 1649 à 1651), si les Ravens venaient à disparaître de cette tour, la monarchie anglaise s’effondrerait. Pour éviter cette possibilité, la « Ravenmaster » fut créée pour veiller à ce que rien n’arrive aux protecteurs des joyaux du royaume.

Faits paranormaux :

Il n’est pas étonnant de voir qu’un lieu chargé en histoire, soit témoin de manifestations paranormales, étant donné le nombre de morts qui ont lieu dans la Tour de Londres.

Selon les témoignages qui ont été rapportés, plusieurs fantômes feraient leur apparition, parmi eux le plus connu est celui de Anne Boleyn, qui a élu de son vivant dans cette tour, et qui a été une des femmes d’Henri VIII. Elle fut décapitée par ce dernier en 1536 pour avoir été accusée d’adultère, et c’est également la première victime du roi, faisant naître la légende de Barbe-Bleue. Son fantôme errerait souvent dans les couloirs et ce depuis des siècles, et certains l’auraient même vu portant dans ses mains sa propre tête ! Sa dernière apparition officielle remonte à 1933. Elle se manifeste généralement sous la forme d’un brouillard.

D’autres esprits ont également été aperçu sur les remparts, longeant les corridors et traversant les murs. Comme par exemple Margaret Pole, comtesse de Salisbury, morte en 1541 à 70 ans dans des conditions atroces, car le bourreau a du s’y prendre à 3 fois pour la décapiter.

Il y a également les deux enfants d’Edouard IV qui se promèneraient quelquefois dans les couloirs, vêtus de robes blanches et se tenant par la main.

Autre fait troublant, la Tour Blanche n’a jamais été hantée, car au moment de sa construction, un sacrifice animal a été pratiqué pour éloigné les esprits malfaisants. Or, au cours des travaux effectués au 19ème siècle, des ouvriers ont découvert d’un des murs le squelette d’un chat.



Partagez cet article

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Commentaires

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF