Il n’y a pas que les films qui se sont inspirés de tueurs en séries tels que Ed Gein ou encore Charles Manson. Le contraire existe aussi, le cinéma peut avoir un effet des plus psychotiques chez des personnes en mal de sensation, et ceux-ci peuvent s’inspirer directement de leurs films fétiches pour commettre l’irréparable.


1. Luka Rocco Magnotta : Basic Instinct

(Luka Rocco Magnotta, Paris Match, à droite, Basic Instinct, source Wikipédia)

L’histoire du film Basic Instinct est celui de la romancière à succès interprété par Sharon Stone, suspectée d’avoir tué son amant avec un pic à glace, et faisant preuve de jeux de séduction avec l’enquêteur du crime, ce film à succès, aurait-il eu une incidence sur l’esprit du jeune tueur, surnommer le dépeceur de Montréal, pour son crime contre un étudiant chinois, Lin Juin, en 2012.

Luka était un jeune souffrant de trouble schizophrénique, son crime était particulièrement sadique, il tortura, violera, dépècera sa victime puis transmettra les morceaux de sa victime aux partis politiques du Canada par la poste, pour faire passer ses messages politiques. Néanmoins, sur les forums de discussions où il était inscrit, il signait toujours du nom de Catherine Tramell (nom du personnage de Sharon Stone). Il fut condamné à 25 ans de prison.

2. James Holmes : The Dark Knight Rises

( Crédits : James Holmes, RJ Sangosti, AFP, Getty images, à droite, Bane dans The dark knight rises, source IMDB)

Le tueur d’Aurora, à Denver, aux États-Unis, était mentalement dérangé et avait envie de tuer, il était passionné des jeux vidéo de tir, mais, c’est sa découverte du Joker, puis de Bane,  interprété par Tom Hardy, ennemi de Batman dans le dernier volume de la trilogie de Batman, The Dark Knight Rises, qui allait être décisif.

Dans la nuit du 19 au 20 juillet 2012, sous le commandement de Bane lui-même d’après le tueur, il ouvre le feu dans le cinéma de la ville d’Aurora, tuant 12 personnes et en blessant 58 autres, pendant la projection du film.

Il fut condamné en 2015 à la prison à perpétuité, sans possibilités de libération. Pendant son arrestation, il déclara s’être teint les cheveux en rouge, et s’était présenté comme étant le Joker. Dans l’appartement du suspect, la police avait découvert tout un arsenal, et des munitions piégées par des bombes incendiaires et chimiques, tout comme la spécialité du Joker dans les comics et films sur celui-ci. Par ailleurs, lors de la tuerie, il portait un masque à gaz, presque semblable à celui de Bane.

3. Les crimes de Ghostface : Scream

( Crédits : Ghost face, source Cageyshick05, deviantart, image de droite affiche du film scream source IMBD)

Célèbre série de films d’horreur qui n’a pas fini de faire trembler ses fans, et d’en exciter d’autres, le tueur Ghostface est à l’origine de plusieurs tueries et d’agressions, toujours inspirés du look des assassins de la saga scream.

Les attaques commencent en 2000, lorsqu’un adolescent agresse au couteau son père et sa belle-mère, peu après avoir vu le film, par chance, ils s’en sortent. En 2001, une jeune femme est victime d’un viol collectif par 5 hommes portant tous le costume du tueur. En Belgique, en 2001, un jeune homme, Thierry Jaradin, assassine sa voisine, Alisson Cambier de 22 coups de couteau tout en portant le costume.

Mais le comble de l’horreur survient à Saint-Sebastien-Sur-Loire, lorsqu’un adolescent, Julien, 17 ans découvre la saga, en 2002, puis décide d’assassiner quelqu’un, vouant un culte aux meurtriers des films, ne trouvant aucune victime, il décide d’assassiner une de ses amies, Alice, âgée de 15 ans, en lui plantant 42 coups de couteau. La victime, grièvement blessée, indiquera à un témoin le nom de son tueur, et que celui-ci portait un costume de la saga scream. Ce même assassin écopera de 25 ans de prison. La dernière affaire liée aux films se passera au Japon lors de la projection du dernier volet, ou un japonais reproduit la scène du second opus, celle ou une jeune femme est massacrée pendant la projection du film.

4. Sarah Edmondson et Benjamin Darras : Tueurs Nés

(Crédis : Benjamin Darras et Sarah Edmondson, source the sun uk, image de droite affiche du film tueurs nés source sens critique)

Le célèbre film d’Oliver Stone, racontant les exploits meurtriers de Mickey Knox (Woody Harrelson) et Mallory Wilson (Juliette Lewis), est déjà basé sur une célèbre affaire annexe aux États-Unis, l’affaire Charles Starkweather et Caril Ann Fugate, qui tuèrent 11 personnes pendant un Road Trip meurtrier aux États-Unis en 1959.

Le couple Darras-Edmondson s’inspire directement du film, qu’ils ont regardé en boucle en prenant du LSD, ils décident alors de reproduire les crimes, Benjamin Darras tue le propriétaire d’un magasin d’alcools, puis Sarah tente de tuer une caissière dans un dépanneur, la victime a survécu mais est restée paralysé.

Benjamin a été condamné à la prison à perpétuité et sa compagne à 10 ans de prison en 1995.

5. Anders Behring Breivik : Dogville

(Crédits : Anders Behring Brievik, source wikipédia, image de droite affiche du film Dogville, source IMDB)

L’histoire du film de Lars Von Trier, avec Nicole Kidman, est celle d’une jeune femme torturée et violée par des hommes d’un village dans lequel elle s’était caché pour fuir des gangsters, mais en réalité, les habitants ne connaissent pas la véritable identité de la jeune femme, ce qui conduira à un massacre collectif de la ville. Si le film met en évidence la lutte interne contre le bien et le mal.

La réalité en est tout autre pour Anders, qui commet un massacre collectif en Norvège au titre de la droite ultra-conservatrice, il commet tout d’abord un attentat à Oslo par une bombe tuant 8 personnes et en blessant 15 autres, le 22 juillet 2011. Puis, deux heures plus tard, sur l’île d’Utoya, ou un rassemblement de jeunes travaillistes avait lieu, il ouvre le feu, déguisé en faux policier, pour tuer 79 personnes et faisant 33 blessés.

Anders Behring Brievik, une personne controversée et extrémiste, est diagnostiqué schizophrène, et condamné à 22 ans de prison, peine maximale en Norvège, mais la justice se refuse de libérer le criminel, en raison de la folie excessive du prévenu, se montrant aussi raciste et ultra-conservateur, souhaitant notamment annihiler les minorités et faire réagir le gouvernement qui selon lui était trop laxiste sur les colonisations de ces minorités.

Crédit-image à la une : Scream (film/1996)


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

978 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
2
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW
Lili Price

Passionnée par le paranormal et la parapsychologie depuis l'enfance, après plusieurs participations avec des équipes, j'ai décidé de créer la mienne qui sera l'application de plusieurs années en tant que paranormaliste mais aussi des années à étudier les aspects de l'occultisme. Mon équipe, parapsychologya, est spécialisé dans les recherches spirites et parapsychologiques. Nous organisons des ateliers pourparlers sur ces thématiques et nous éditons sur notre site des articles théoriques et autres ainsi qu'une revue semestrielle. Je suis étudiante en parapsychologie et je vais bientôt faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute).Blog Twitter
Choisissez un type de post
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF