Aujourd’hui, c’est un article spécial que je vous propose sur les poupées maudites ou présumées hantées les plus connues de notre planète !



16. Harold, la poupée maudite :

Ce qui est incroyable sur l’histoire de cette poupée dite hantée, c’est que la première à avoir été vendue sur Ebay sous l’appellation de “Harold, Le Hanté”. Bien entendu en voyant cette annonce, beaucoup de personnes quittaient immédiatement la page de vente consacrée à ce jouet. Voici l’annonce que le vendeur avait rédigé pour l’occasion de la vente : Je suis sûr que c’est arrivé à nous tous, au moins une fois ou deux. Vous faites le tour d’un marché aux puces ou d’une vente d’antiquités, cherchant un ou deux trésors, et vous vous retrouvez devant une poupée en piteux état. Vous pensez en vous même “Oh ! C’est charmant” ou “l’enfant qui possédait cette poupée devait vraiment l’adorer”… Mais ce que j’ai pensé après avoir regarder la poupée qui est mise en vente aujourd’hui ne doit jamais, jamais être répété…”

C’est au cours d’un marché aux puces organisé chaque semaine par la ville de Webster, située à environ 60 miles au sud-ouest de Gainesville en Floride (Etats-Unis) qu’a été acheté Harold par un passant qui s’était arrêté sous l’étale du vieil homme qui l’a mettez en vente pour 20$. Après avoir entamer une conversation avec lui, il expliqua que cela fait 60 ans qui l’a laissé dans son établi, avant de se décider à la vendre aujourd’hui. Il l’avait acheté pour son fils, dès sa naissance mais, il n’a jamais pu en profiter car ce dernier est décédé quelques années plus tard. Le passant décide ainsi de lui acheter pour la somme prévue de 20$, mais ce dernier lui a averti d’une chose, voici ce que le marchand lui révéla : “Je doit vous prévenir à propos de quelque chose. Je ne peux pas juste vous la laisser prendre comme ça… La raison pour laquelle je la laissais dans mon établi, c’est que cette poupée a amené une présence surnaturelle dans notre maison après que notre fils soit mort. Nous pouvions l’entendre pleurer et bouger dans sa chambre… Quand nous allions voir, il n’y avait rien, juste la poupée. D’autres choses se sont produites, et un prêtre m’a dit que je devais brûler la poupée. J’ai essayé et essayé, mais elle ne semblait pas vouloir brûler. C’est pourquoi sa tête, ses bras et ses jambes sont si abîmées…Enfin, je voulais juste que vous le sachiez…”. Malgré l’avertissement du commerçant, le passant décide d’acheter Harold pour le prix convenu. Seulement, à ce moment là, il n’avait pas encore conscience que sa vie allait être bouleversée par cet évènement. En effet, deux jours après l’achat au marché aux puces, la petite amie de ce dernier le quitta pour rejoindre l’employé s’occupant de l’entretien de leur piscine, et des migraines chroniques commencèrent à apparaître. Une semaine plus tard, il a entendu un enfant rire et pleurer dans sa cave. Suite à cela, il pris la décision de placer la poupée dans un cercueil au sous-sol de sa maison pendant plus d’un an et demi, jusqu’à ce qu’il se décide à la mettre en vente sur Internet.

L’annonce pour la vente d’Harold a été vue plus de 100 000 fois. Aussi le propriétaire de cette poupée s’était décidé d’organiser une vente aux enchères en ligne. Une femme l’avait remporté pour 700$, mais elle n’a jamais payé cette somme, et donc ne l’a pas obtenu. C’est une seconde enchérisseuse qui gagna Harold pour 300$, mais elle la revendit aussitôt, car elle ne se sentait pas capable de la gérer sans aucune autre explication. A une autre période, l’amie du vendeur rentra en possession de la poupée mais peu après l’avoir ramenée chez elle, deux tragédies se produisirent. La première est une amie de la nouvelle acquéreuse qui après avoir entendu les rumeurs sur Harold demanda à voir la poupée. Un mois plus tard, elle développa brusquement un cancer du cerveau sans espoir de guérison, alors qu’elle était en parfaite santé. La deuxième se déroula une semaine plus tard, un ami de l’acheteuse posa au cours d’une soirée des questions sur cette poupée. Un mois plus tard, il dégringola dans les escaliers, se tuant sur le coup.  Une nuit, la propriétaire de Harold entendit des bruits étranges en bas de l’escalier menant au rez de chaussée de sa maison. Elle le retrouva assis sur une chaise, et celui ci semblait lui sourire. Se sentant mal à l’aise face à Harold, elle décida de l’enfermer dans sa cave et de s’en débarrasser.

Depuis, la poupée fut mise en vente plusieurs fois, mais pour le moment, personne ne semble vouloir la conserver.

15. Isla La Poupée :

Isla
Isla

Cette poupée aux yeux bleus de 55 centimètres a été fabriquée en 1898. Vers la fin du 19ème siècle, une jeune femme reçu en cadeau une poupée ne portant aucune date et aucune signature. Intriguée par l’objet, elle décida de mener des recherches afin d’en découvrir ses origines. Elle rencontra une experte décrivant la fabrication d’Isla comme étant récente et qu’elle était composée d’un mélange de sciure, de liège, de plâtre et de glu. Elle n’obtient aucune autre information.

Au fil des semaines, elle s’attacha de plus en plus à cette poupée, et lorsqu’elle se retrouvait seule dans sa chambre, elle parlait à sa poupée Isla pendant des heures. Développant un comportement étrange aux yeux de ses proches, ses derniers l’interrogèrent à ce sujet mais furent brusquement chassé de sa chambre, affirmant que la poupée ne répond qu’aux questions de la jeune femme et uniquement lorsqu’elle est seule avec elle. Une nuit, après avoir déposé Isla sur le coffre où elle la mettait tous les jours, la jeune femme se dirigea vers la salle de bain, et une fois la porte fermée, elle entendit un chant d’oiseau. Elle supposa qu’un volatile avait pénétré dans sa chambre, et après sa toilette mena une recherche scrupuleuse sans résultat. Un peu plus tard dans la même nuit, le même bruit se reproduisit et au moment où elle s’apprête à ouvrir les yeux, elle aperçoit un volatile tournoyant dans tous les sens. Au moment où elle voulut le chasser, il disparait sous ses yeux, et la poupée tomba sur le sol, faisant entendre un grésillement de son mécanisme de parole qui ne s’arrêta qu’au moment où elle la ramassa. Depuis cette nuit, le phénomène se répètera tous les jours sans aucune explication.

Les amis et proches de la jeune femme sont terrorisés par cette poupée, affirmant qu’une présence sinistre émanait d’elle. L’un d’eux confirma même un jour avoir entendu un ricanement venu de nulle part de cette poupée. L’attachement de la jeune fille envers Isla est de plus en plus intense qu’elle la promené souvent en landau et la porter souvent dans ses bras, comme si elle se comportait comme une mère aimant son enfant. Inquiet pour la santé mentale de leur fille, sa famille voulut impérativement que cette dernière rencontre un médecin, mais elle s’y oppose farouchement.

Un an plus tard, on retrouva la corps de la jeune femme inerte dans sa chambre, sembla avoir été morte dans son sommeil. Une mort jugée suspecte et étrange aux yeux de ses proches, car ils ont retrouvé Isla sur le sol du lit de leur fille, restant silencieuse. Depuis ce jour, la poupée fut enfermée dans une boîte et déposée dans un placard à vêtements, pendant des années. Plusieurs enfants ont même affirmé avoir entendu les pleurs d’Isla réclamant sa mère, mais on ne les jamais pris au sérieux. Suite au drame, la famille quitta cette maison laissant les souvenirs de leur fille derrière eux.

Les nouveaux occupants de la maison découvrant ainsi cette mystérieuse poupée décidèrent ainsi de la mettre en vente dans un marché aux puces. Tout comme Harold, Isla s’est retrouvée en vente sur Ebay, mais tous les propriétaires de cette dernière n’ont jamais voulu la garder pour une raison inconnue ou peut être pour sa sinistre histoire.

Pourtant en 2005, une jeune femme passionnée par des anciennes poupées acheta en ligne Isla, et malgré le mauvais été de celle-ci, elle en tomba follement amoureuse. Mais ne connaissant rien de son passé, elle demanda à la vendeuse de la lui raconter. Après avoir entendu la tragique histoire de Isla, elle décida de mener des expériences en mettant en place un matériel d’enregistrement et de prendre quelques photos. Des chuchotements se sont fait entendre mais les mots ne furent pas assez clairs pour être compris. Une nuit, alors que la nouvelle acquéreuse dormait paisiblement dans son lit, elle entendit le basculement de la poupée et cette dernière fit un bruit ressemblant à un couinement d’un jouet pour chien. Surprise par le bruit, la jeune femme laissa un moment Isla au sol, jusqu’à entendre des cris sortirent de cette dernière, alors que son mécanisme de voix ne fonctionne plus depuis des années. Depuis, la poupée est restée avec elle, et elle a interdit toute personne de s’en approcher, sauf celles qu’elle juge digne de confiance.

14. Alice La Poupée :

Alice
Alice

C’est à présent le moment de raconter l’histoire d’Alice, une jolie poupée d’une trentaine de centimètres aux grands yeux bleus et aux cheveux bruns.

C’est dans la capitale des Etats-Unis, Washington, que l’histoire prend place. Marie hérita d’une poupée se transmettant de génération en génération dans sa famille. Mais elle ne connaissait rien de son origine et/ou de son passé, malgré les rumeurs qu’elle a entendu à son sujet, elle sait juste qu’elle s’appellait Alice.

Après l’avoir ramené dans son appartement, quelque chose d’étrange se produisit, elle semblait entendre des murmures provenant de la poupée. Intriguée, elle se rapprocha de cette dernière en appuyant son oreille contre les lèvres en porcelaine, et entendit distinctement chuchoter. SI les mots qu’elle prononçait étaient bien perceptibles, Marie ne comprenait pas leurs significations.

Plus le temps passait, et plus la poupée gagna en force et se mettait à prononcer des phrases complètes tout en demandant inlassablement à Marie de la libérer de la boîte à poupée dans laquelle elle était enfermée. Marie savait aux dires de sa grand mère, que s’était l’esprit de sa meilleure amie nommée Alice qui était morte depuis des années, qui a pris possession de la poupée. Marie se sentait menacer par cette poupée, car selon elle, elle ne la quittait jamais du regard, et son expression changea souvent, surtout lorsque celle-ci ne vous aimait pas.

Marie aurait même réussi à capturer à plusieurs reprises la voix de la poupée. La phrase qu’elle prononcerait le plus souvent est “Je veux qu’on me laisse souffrir seule”. Actuellement, Marie garde toujours enfermé Alice dans sa boîte à poupée et elle n’a aucune intention de la libérer.

13. Amelia, la Poupée :

Amelia
Amelia

Tout ce que je vais vous raconter sur son histoire est basé sur une légende urbaine et on ne pas affirmé qu’elle soit bel et bien réelle. Selon donc cette légende, Amelia serait l’une des poupées les plus regardées sur le site de mise en vente Ebay. L’annonce la concernant aurait été éditée sur le site en 1994, et son ancienne propriétaire affirmerait que la poupée avait les yeux bleus et qu’au moment où elle est arrivée chez elle, ses yeux sont devenus verts, dès les premières manifestations paranormales. Elle expliqua également que les nuits pendant son sommeil, elle était réveillé par des pleurs de bébé. Des mesures EMF ont même été effectués et semblait indiquées qu’une énergie particulière sortait de cette poupée.

Amelia trouva néanmoins un nouveau propriétaire ne prenant au sérieux l’histoire, pourtant ce dernier a remarqué une chose, à chaque fois qu’il quittait son domicile pour aller travailler, il entendit un bruit sourd résonnant dans toute la maison. A chaque fois qu’il en cherchait l’origine, le résultat de ces recherches fut un échec.

Il a entendu le même bruit une nuit alors qu’il était assis au salon, et il a retrouvé la poupée debout près de la porte. Un sentiment étrange le traversa et il s’empressa de replacer la poupée sur une étagère de la chambre afin de pouvoir mieux l’observer. Il fut réveiller cette nuit là par un étrange rire, celui d’Amelia qui le saluait de la main et qui le regarda avec ses intenses yeux verts. A la suite de cette nuit et effrayé par les évènements, le propriétaire de cette poupée décide de la mettre en vente, depuis elle a trouvé une nouvelle maison, dont on ignore l’adresse et on a plus jamais entendu parlé d’elle.

12. Amanda, la Poupée Possédée :

Amanda
Amanda

On ne sait que très peu de chose sur cette poupée en dehors de sa fabrication par Heinrich Handwerck, de la société Simon & Halbig Société de Gräfenhain située à Thuringe en Allemagne.

C’est donc à partir de 2003, après sa mise en vente sur Ebay qu’on en appris un peu plus sur Amanda. Peu de temps après voir été acheté par son nouveau propriétaire, elle fut aussitôt remise en vente car d’étranges choses se seraient produites selon ce dernier. Pendant des années, Amanda aura été vendu sur Ebay plus de 20 fois, et tous les propriétaires qui se sont succéder donnèrent la même version que le premier. Jusqu’au jour où l’un d’entre eux pris son courage à deux mains, et décida de témoigner sur ces manifestations bizarres observées. Une femme rapporta qu’après avoir acheté cette poupée, elle ne parvenait à s’en détacher des yeux et au moment où venait l’heure du coucher, elle faisait des cauchemars horribles, et sans s’en apercevoir, elle parlait sans arrêt à Amanda. La poupée l’entraina dans ses rêves, et une nuit, elle se réveilla en sursaut à la suite d’un cauchemar et constata que ses pieds étaient blancs, froids et recouvert d’égratignures. Et au moment où elle s’apprêtait à appeler les urgences, ses pieds retrouvèrent leur couleur d’origine. Choquée par ce qu’elle vient de vivre, elle décida de s’asseoir et d’analyser la situation afin de comprendre ce qui s’est passé. Quel ne fut pas sa surprise en voyant Amanda la regarder avec un sinistre sourire avant de retrouver son aspect originel.

Effrayé par l’ampleur des évènements, elle confia la poupée possédée à Reggie Jacobs, enquêteur du paranormal basé à Atlanta en Géorgie (E-U). Depuis qu’elle atterrit chez lui, elle se montre particulièrement active en s’amusant à détruire divers objets dans la maison, surtout lorsqu’il y a quelque chose qui l’a déplu. Un témoin affirme même l’avoir vu courir autour de la maison. Afin de préserver le voisinage mais aussi pour des raisons de sécurité, Reggie l’enferma dans une cage en verre, et certains affirment entendre des bruits de grattage sortirent de cette dernière. Amanda n’aime pas être enfermée !

11. Le Bébé Diabolique :

Le Bébé Diabolique
Le Bébé Diabolique

En dehors de sa peau en cuir rouge et de son aspect effrayant, il est dit qu’un grand mal se cacherait à l’intérieur de ce poupon.

Cette poupée a été confectionnée par un artiste nommé Raphael à l’occasion pour un de ses amis proches, après que ce dernier lui ait parlé du bébé diabolique qui hanterait Bourbon Street. Mais malheureusement son ami décéda et n’eut jamais l’opportunité de l’avoir.

Raphael savait à quel point cette représentation du bébé diabolique comptait pour son ami qu’il décida de l’enterrer avec lui le jour de ses obsèques. Mais la famille du défunt s’y opposa farouchement en voyant l’aspect démoniaque de cette poupée.

Depuis ce jour, des grognements et des gazouillis se font entendre fréquemment de cette poupée. Il arrive même parfois à ce que sa tête tourne toute seule et Raphael affirme avoir parlé avec elle avec la voix de son ami. Il est persuadé que l’âme de son ami est à l’intérieur de cette poupée.

10. Christina, la Vraie Poupée Hantée :

Christina
Christina

Dans les années 80 à Jefferson au Texas, Madame Croakers se rendit à la Red Barn, un magasin d’antiquités. Après avoir regarder des objets anciens présents dans la pièce, un vieil homme qui semblait attendre Madame Croakers pointa sa canne vers une poupée en porcelaine et affirma que cette dernière la regardait et que quand c’est comme cela, ça signifie que la poupée souhaite partir avec elle. Intriguée par le comportement et les propos étranges du vieil homme et vu le prix dérisoire sur cette antique poupée, elle décida sans aucune explication de l’acheter. Le vieil homme lui précisa que cette poupée aimera sa fille jusqu’à sa mort.

En voyant le cadeau que sa mère lui a offert, Jasmine Elisabeth âgée alors de 6 ans en tomba immédiatement amoureuse et baptisa sa poupée Christina, pour rendre hommage selon sa mère, à sa grand mère qu’elle n’a pas eu la chance de connaître. La fillette développe alors une relation fusionnelle avec sa poupée, elle la balade partout de jour comme de nuit dans la maison, à un tel point qu’elle ne veux plus jouer avec les autres enfants de son âge, de peur que Christina soit seule et préfère resté dans la maison.

Un jour par malchance, la meilleure amie de Jasmine nommée Connie cassa la jambe droite de Christina. Elle pleura alors toutes les larmes de son corps pendant plusieurs heures. Madame Croakers voulant la consoler essaye de réparer la jambe de la poupée avec du pansement, mais malheureusement cela ne suffit pas à calmer Jasmine, car elle souhaiterait que la jambe de la poupée bénéficie de véritables funérailles. Sa mère étant étonnée par cette demande, décide néanmoins d’accepter la requête de sa fille. Son mari fabriqua alors un petit cercueil dans une vieille boite à cigares, et découpa deux poignées sur le côté. Jasmine fut contente car d’après elle Christina imaginé son cercueil exactement comme cela, et conseilla à ses parents de mettre les morceaux de jambe au congélateur. Afin de faire en sorte que cela soit officiel, Madame Croakers appela tous ses amis et les anciens de sa famille à venir participer à cet évènement avec une tenue adaptée pour la situation. Christina fut alors bouleversée d’après Jasmine car les obsèques ont lieu un dimanche et elle a peur que sa jambe aille tout droit en enfer si on l’enterre ce jour là.

Pendant des mois, Jasmine est de plus en plus attachée à celle qu’elle considère comme étant désormais sa meilleure amie. Elle demanda à sa mère selon les ordres transmis par sa poupée, de changer son pansement tous les jours, afin de vérifier que l’infection ne se propage pas. Jasmine raconte souvent à sa mère que Christina se plaint la nuit de douleurs fantômes là où sa jambe est manquante. Etant encore une jeune enfant, Madame Croakers est persuadé que sa fille développe une imagination débordante et n’envisage sérieusement le fait qu’il s’agit d’une poupée hantée. Pourtant, elle se réveilla en sursaut après avoir entendu Jasmine hurler dans la nuit. Elle a beaucoup de peine pour Christina souffrant le martyre à l’endroit même ou manque sa jambe. Madame Croakers prend alors tout son courage à deux mains, et décide de se rendre au chevet de Christina, mais qu’elle ne fut pas sa suprise en découvrant, que la tombe avait disparu et qu’à la place de celle-ci se trouvait un petit monticule de fourmis de feu.

Elle comprenait ainsi que la poupée était hantée et décida de l’éloigner de sa fille en l’enfermant dans une malle au grenier. Elle explique à Jasmine alors âgée de 7 ans, que Christina est voir sa famille et ses amis en Angleterre.  Elle restera emprisonnée dans ce coffre pendant des années jusqu’à ce qu’elle soit achetée par une enquêtrice du paranormal.

Depuis, elle vivrait heureuse à Washington avec sa nouvelle propriétaire, qui confirme certaines manifestations émanant de cette poupée comme le changement de position de sa main ou lorsque cette dernière s’affaisse dans son fauteuil comme si elle dormait.

9. O-Kiku, la Poupée Japonaise :

O-Kiku
O-Kiku

C’est au Japon, en 1918 dans la ville de Sapporo qu’un jeune garçon de 17 ans nommé Eikichi Suzuki acheta une poupée pour sa soeur de 2 ans Okiku, au cours d’une balade dans la rue commerçante de Tanuki-Kojin au moment d’une exposition marine.

La fillette fut alors heureuse du cadeau de son grand frère. Elle joua tous les jours avec cette poupée qu’elle appris à aimer. Mais hélas, un an plus tard, Okiku mourut d’un violent rhume. La famille Suzuki décida de placer la poupée dans un autel à l’intérieur de leur maison, afin de prier tous les jours le tragique décès de Okiku. Quelques temps plus tard, ils ont remarqué que les cheveux de cette dernière sont étrangement longs et ils se sont mis à penser que l’esprit de leur fille se trouvait dans cette poupée. Ils ont donc coupé ses cheveux et ont demandé des analyses auprès d’un laboratoire, qui après expertise, confirme que ses cheveux sont d’origine humaine.

En 1938, la famille Suzuki changea de ville et pris la décision de confier la poupée au temple Mannenji. Elle s’y trouve toujours actuellement, et les moines ont confirmé avec le temps que les cheveux ont poussé de 25 cm, et à chaque fois qu’ils lui coupèrent les cheveux, ces derniers repoussèrent sans arrêt.

Personne n’est actuellement en mesure d’expliquer pourquoi les cheveux de la poupée poussent ainsi ? Mais une récente analyse a confirmé qu’autrefois ils appartenaient à une jeune fille.

8. Bébé, la Poupée Hantée :

Bébé
Bébé

Bébé est une poupée rousse aux yeux bleus qui en 1976 est devenue la poupée préférée de la chercheuse du paranormal et collectionneuse de poupées hantées Janice Poole. Elle possède pas moins de 25 poupées qu’elle a acheté sur Ebay après que des gens s’en soit débarrassés pour hantise confirmée.

Quand Bébé est arrivée chez Janice, cette dernière remarqua que l’atmosphère de sa maison avait profondément changée. Elle entend certain soirs, des claquements de portes ainsi que des rires. Il paraitrait même que ces portes ainsi que ces fenêtres s’ouvrent et se referment toutes seules alors qu’elles sont fermées à clé. Un soir, Janice senti un frisson lui parcourir tout le corps au moment de sa lecture, et est persuadé de se sentir observé par quelqu’un. Après observation, la pièce est bel et bien déserte, mais le seul élément suspect est une porte d’un placard qui est légèrement ouverte. Un malaise lui survient brusquement après senti quelque chose effleurée ses pieds, elle alors persuadée qu’il s’agissait de Bébé.

Plus les jours passèrent, plus les phénomènes prirent de l’ampleur, à un tel point que Janice décida une nuit après avoir entendu un bruit au dessus de sa chambre, d’en chercher l’origine et de monter dans le grenier. Se sentant observée, un malaise l’envahit profondément jusqu’à qu’elle tombe dans l’inconscience. Plongée dans l’obscurité la plus totale, elle vit un homme d’environ 1m80 se manifestait devant elle et semblant exprimé une colère impressionnante, avant de se diriger vers une ancienne pièce de la maison. Janice entendit alors de sinistres chuchotements et les cris d’une fillette venir de la pièce où l’homme s’est rendu. Ce dernier en quittant la pièce laisse derrière lui une vision d’horreur à Janice, qui aperçu le corps de la jeune fille tenant dans sa main une poupée vêtue d’une robe bleue et de petites chaussures rouges. A son réveil et allongé au sol, la seule chose que Janice perçu était la porte du grenier ouverte juste au dessus d’elle. Elle aperçu quelque chose passer furtivement et qui la regarder de l’oeil, cette chose n’est autre que Bébé dont la tenue rappelle celle de la poupée dans le cauchemar de Janice. Elle est alors persuadée que c’est l’esprit de la petite fille qui a pris possession de la poupée après son meurtre. Depuis ce jour et se malgré l’amplification des phénomènes, Janice s’est jurée de toute faire pour retrouver le meurtrier de la fillette, et de le faire traduire en justice.

7. Joliet, La Poupée Maudite :

Joliet
Joliet

Depuis des centaines d’années, les femmes de la famille d’Anna G se transmettent une étrange poupée nommée Joliet. Une charmante coutume si seulement cette dernière n’était pas maudite. En effet, toutes les femmes de la famille ont toujours mis au monde deux enfants, une fille et un garçon, et toutes perdirent leurs fils au bout de trois jours de naissances.

C’est à partir de 1945, que Joliet fit une démonstration de ses capacités surnaturelles pour la première fois. Alors que le chat du propriétaire se promène à ses pieds, cette dernière eu un petit rire. Depuis chaque fois que quelqu’un commet une erreur, la poupée se met à changer d’expression et un rire se fait entendre.

La question est pourquoi les femmes de la famille n’ont pas pris la décision de se débarrasser de cette poupée ? Certaines y ont pensé, mais malheureusement elles ont vite oublier cette idée, de peur qu’elle s’en prenne aux esprits des enfants morts qui seraient alors condamnés à habiter Joliet jusqu’au jour du Jugement Dernier.

6. Caroline la Poupée :

Caroline
Caroline

La poupée Caroline a été acheté dans un magasin d’antiquités à Salem, dans le Massachusetts, et au cours des années qui vont suivre, les propriétaires de cette poupée vont se succéder. Malgré le fait qu’ils savent qu’elle était hantée, ils ont toujours pris soin d’elle afin qu’elle reste en parfait état.

Selon certains témoignages, la poupée n’a jamais fait de mal à personne et s’amuser assez souvent à déplacer des objets, à perturber l’électricité ou encore à prononcer des murmures.

La dernière fois qu’on a entendu parlé d’elle était en 2004, lorsque des enquêteurs du paranormal l’ont étudiés de près. Elle n’a pas fait grand chose mais ils ont réussi à immortaliser quelques murmures sur un enregistrement EVP et ont conclu qu’elle était hantée.

A la mort de son propriétaire en 2016, les manifestations de Caroline se font de plus en plus rares car ses nouveaux propriétaires veulent rester discrets.

Depuis ce jour, Anna continue de veiller sur les âmes des enfants prisonniers de Joliet. La malédiction prendra-t-elle fin un jour ?

5. La Poupée Vaudou Hantée :

Une poupée vaudou
Une poupée vaudou

A la Nouvelle-Orléans, on a pour habitude d’appeler des poupées vaudou supposées hantées ou possédées par le fantôme d’une personne défunt : les Zombie Dolls ou Poupées zombies. Ici,c’est de la Zombie Doll du Texas que je m’apprête à vous résumer l’histoire.

En octobre 2004, une habitante de la ville de Galveston acheta sur EBay une Zombie Doll, sans prêter attention aux rumeurs d’hantise qui circulent sur leur sujet, persuadée qu’il ne s’agit que d’un simple argument de vente. On lui rapporta la poupée dans une petite boite en métal, qu’elle s’empresse d’ouvrir, elle retira immédiatement la poupée de son contenant afin de la mettre en exposition aux yeux de tout le monde, ce qui sera une grosse erreur de sa part. En effet, un soir alors alors qu’elle lisait un livre dans sa chambre, elle entendit un bruit provenir du bas de ses escaliers. Intriguée et après avoir quittée la pièce, elle découvre la poupée vaudou juste en bas de sa porte de chambre. Elle ignore comment et qui aurait pu la déposer devant sa chambre ? Ces manifestations vont durer pendant des semaines, et toujours dans les mêmes circonstances, jusqu’a ce qu’un soir elle sent un picotement au niveau de sa cheville, elle y découvrira trois traces de griffure. A ce moment là, la Zombie Doll ne cessera de la harceler chaque soir, lui provocant des griffures et des ecchymoses partout sur le corps. Un autre soir, une blessure bien plus importante intervient au niveau de sa jambe, une profonde entaille nécessitant une intervention à l’hôpital.

Consciente du danger que cette poupée vaudou peut faire autour d’elle, elle décide de s’en débarrasser par tous les moyens mais sans succès car la Zombie Doll ne semble pas vouloir la quitter. Elle a même contacter trois groupes d’enquêteurs du paranormal différents, les deux premiers lui ont dit qu’il n’y avait rien à faire et qu’ils ne pouvaient rien pour elle, quand au troisième groupe, elle n’obtiendra aucune réponse de leur part.

En 2006, elle fut invitée par la radio locale à raconter son histoire à l’approche d’Halloween. Au cours de cette émission, plusieurs appels de personnes lui conseillèrent de faire appel à un prêtre, ce qu’elle fera par la suite. Le prêtre bénit ainsi le boitier d’où se trouve l’esprit malveillant de la Zombie Doll. Depuis ce jour, les phénomènes se sont arrêtés et la propriétaire s’est jurée de ne plus jamais ouvrir la boite contenant la poupée vaudou maudite.

La question qu’on pourrait se poser est la suivante : cette personne a-t-elle été victime contre son grès d’un mauvais sort ou d’une quelconque magie noire vaudoue ?

4. Pupa la Poupée :

Pupa, une poupée plus vraie que nature.
Pupa, une poupée plus vraie que nature.

Pupa est une poupée mesurant 35 cm de haut, ses bras, sa tête et ses jambes sont en feutre et ses cheveux sont de véritables cheveux humains. En 1920, elle fut offerte à une petite fille de 5 à 6 ans vivant en Italie, elle devient rapidement sa poupée préférée. Elle la chérie, l’amène partout avec elle, et pour elle il n’y aucun doute : la poupée est bel et bien vivante et possède un esprit qui lui est propre. Pupa restera près d’elle tout au long de sa vie, l’accompagnant même dans ses voyages en Europe et aux Etats-Unis. Elle est avant tout son amie la plus proche et sa meilleure confidente. Vers la fin de sa vie, la vieille dame qu’elle était devenue raconta à ses petits enfants que Pupa lui avait parlé tout au long des années, et qu’elle lui avait sauvé la vie.

A sa mort en 2005, Pupa vit dans une nouvelle famille aux Etats-Unis et serait particulièrement active. Elle n’apprécierait pas d’être enfermée dans une boite en verre et elle le fait comprendre à ses nouveaux propriétaires en laissant un message sur la vitrine après une étrange apparition dune vapeur blanche : “Pupa n’aime pas“.

Un membre de sa nouvelle famille a même réussi à capturer un PVE (phénomène de voix électronique) au cours d’un enregistrement durant lequel elle se hissait sur ses deux jambes et se mettait à marcher. Mais au moment de mettre la vidéo sur YouTube , cette dernière fut obscurcie d’un épais voile blanchâtre dans lequel était griffonné une écriture enfantine : “Pupa Non !”.

Il faut cependant prendre cette histoire avec beaucoup de recul car en dehors d’une ancienne photo prise dans laquelle apparaisse Pupa, la petite fille de l’histoire et son frère. Il n’y aucun autre élément pouvant rapporter l’authenticité de cette histoire.

Il y a néanmoins une chose à noter, c’est que cette histoire est pour ma part une belle histoire d’amitié entre une poupée hantée et son propriétaire, le paranormal dans ce cas de figure montre que de belles histoires peuvent s’écrire mais au delà de la mort.

3. Amelia The Doll :

Amelia The Doll
Amelia The Doll

Vous allez être nombreux à vous dire qu’il nous répète la même histoire alors qu’il ne s’agissait que d’une légende urbaine ? Et bien détrompez-vous car l’histoire que je vais vous résumé est bel et bien authentique, même si cette poupée possède le même nom que la précédente. Fin de la parenthèse.

Amelia est une poupée qui a plus de 100 ans ! Elle a été offerte à Ulvado Bellina, Capitaine de la garde et ami fidèle et respecté d’Umberto 1er de Savoie, roi d’Italie de 1878 à 1900.

Lorsque Ulvado fut assassiné par des anarchistes, la poupée revenait de droit à sa fille, Marie. Elle baptisa cette poupée Amelia et lia une grande amitié avec elle.

Amelia a survécu à la Première Guerre mondiale (1914-1918), mais au cours de la Seconde, alors qu’elle était avec Marie pour prendre un train en direction de Uldine, une bombe explosa et la poupée perdit ses bras et ses cheveux, mais aussi son mécanisme de parole. Depuis ce jour, l’esprit d’une femme morte durant l’explosion du train semble avoir pris possession d’Amelia.

Marie affirma plus tard que certaines nuits, elle entendit les pleurs désespérés de sa poupée réclamant sa maman malgré l’endommagement du mécanisme de parole. Amelia serait même capable d’ouvrir et fermé de sa propre volonté ses yeux, et son expression change suivant son humeur.

Puis plusieurs années plus tard, Marie eu une fille qu’elle nomma Amelia pour rendre hommage à sa poupée bien aimée. Après sa mort, Amelia (la fille de Marie) pris soin de la poupée que sa mère à aimer pendant tant d’années. Néanmoins, on ressent chez cette dernière une profonde tristesse dans ses yeux. Il parait ainsi évident que Marie lui manque.

2. La poupée qui vieillit :

Une vieillle poupée aux allures d'une momie
Une vieillle poupée aux allures d’une momie

Une famille dont on ignore tout avait un enfant qui commençait à grandir. Ces vieux jouets prenant beaucoup trop de place dans la maison, ses parents décidèrent de les rassembler dans le grenier de leur maison. Parmi eux figuré une jolie poupée au visage angélique qu’ils lui avaient acheté.

11 ans plus tard, la famille décida de déménager et ils durent monter au grenier pour le vider. Ils trébuchèrent sur un objet qui trainait sur le sol. C’était cette poupée au visage angélique, mais elle a subit une effrayante transformation. En effet, celle-ci semble avoir vieillit et son visage est devenu méconnaissable. Elle est parsemé de rides, sa peau s’est rétracté et elle ressemble étrangement à une momie. Quand à ses yeux, ils semblent briller d’un nouvel éclat et ils fixent la famille droit du regard.

Effrayé par cette découverte, ils prirent la décision de la donner, mais un acheteur leur fit une proposition et elle fut finalement vendue.

Depuis ce jour, aucune explication rationnelle n’a été trouvé sur cet événement mystérieux, certains diront que c’est la chaleur du grenier qui la transformée, d’autres diront qu’il s’agissait d’une manifestation du Diable, mais malheureusement on saura pas la réponse. De plus, on ne sait pas dans quel état se trouve désormais cette poupée aujourd’hui ?

1. L’Enfant du Diable :

Un bébé diabolique
Un bébé diabolique

Selon une légende de la Nouvelle-Orléans, il existerait un bébé diabolique qui aurait été le fils de la prêtresse vaudou réputée de la région Marie Laveau, et qui aurait eu pour marraine la sinistrement célèbre Madame Lalaurie. L’Enfant du Diable comme on l’appelle, aurait sévit dans le Quartier Français durant quelques années, et la rumeur court comme quoi son esprit hanterait toujours les rues étroites de la vieille ville.

Au 20ème siècle, il existait de nombreuses représentations de cet enfant diabolique, qui étaient accrochées aux fenêtres des cases créoles afin d’effrayer l’Enfant du Diable guettant ses victimes dans le noir le plus total. La plupart de ces poupées diaboliques étaient sculptées avec des cornes et une queue de jute tressées, ornant les perrons de ceux craignant les représailles vaudous. Marie Laveau aurait détesté ses représentations de celui qu’elle considère comme étant son enfant. Et de nos jours, il est extrêmement rare de retrouver ses représentations de l’enfant diabolique, car on ne sait pas combien en reste-t-il en circulation ? Et combien de personnes se vantent d’en posséder ?

Néanmoins au début du siècle dernier, des nouvelles versions sur le bébé diabolique commencèrent à apparaître à la Nouvelle-Orléans. En effet, elles ressemblaient plus à de vraies poupées pouvant se tenir debout toutes seules, leurs membres étaient immobiles et ont les habillait comme de véritables enfants. Pourtant le visage démoniaque du bébé resté identique. Ce furent véritablement les premières poupées à connaitre une hantise, de plus, pour s’en procurer, il faut faire parti de la communauté vaudou et leur vente fut le plus souvent organisée dans la vieille ville au marché noir. Et comme si cela ne suffisait pas, certaines personnes prétendent que Marie Laveau en personne aurait jeter un sort à l’une d’entre-elles, mais malheureusement on ne pas être sûr de cette rumeur, car aujourd’hui, il ne reste que très peu de vestiges.

Pourtant, on trouve bon nombre d’articles et représentations du bébé diabolique de Marie Laveau sur la Toile du Web. Cela a permis à un artiste local nommé Richardo Pustanio d’obtenir les restes de la fameuse poupée, et de lui rendre son aspect originel. Mais très rapidement beaucoup de choses ne vont pas se passer comme prévus. Selon des rumeurs, il est dit que les mains de ses représentations démoniaques ont une vie propre et leurs yeux pouvaient facilement nous suivre lorsque l’on se déplace dans la pièce où elles se trouvent. Intrigué par cet événement étrange, Richardo décida de séparer les poupées et de les confier à plusieurs de ses amis pour voir si les phénomènes observés se reproduisent ou non à l’identique chez d’autres personnes. Malgré la séparation, elles continuent de dégager quelque chose de maléfique et les manifestations ne semblent pas vouloir s’arrêter. L’un des amis de l’artiste affirme être convaincu que l’Enfant du Diable qu’il conservait chez lui, se déplacerait tout seul en son absence. En effet, tous les jours lorsqu’il revenait de son travail alors que la poupée était enfermée dans un placard, il la retrouve à chaque fois au sol et la porte du placard est entrouverte. Et ce n’est pas le seul témoin de son côté, un couple d’amis a rapporté que le poupon démoniaque qu’ils ont pris chez l’artiste s’amuser la nuit à renverser des cendriers et des perles d’un kit d’artisanat de la cuisine,alors qu’ils n’ont pas d’enfants et d’animaux. Un autre ami médium nommé Reese à lui aussi vécu des choses étranges en acceptant avec rancoeur d’accueillir l’une des ces représentations du bébé diabolique. Pendant deux semaines, toute les nuits, il entendit les pleurs d’un bébé. A la seconde semaine, l’ouragan Katrina s’était abattu dans la région, inondant la maison de Reese avec 2 mètres d’eau trouble. Le lendemain après la catastrophe, il fut surpris de constater que la seule chose qui est disparu de sa maison était cette poupée maléfique.

Suite à tous ces manifestations surnaturelles, Richardo Pustanio décida d’ouvrir une boutique en ligne et a récemment permis de vendre aux enchères l’une de ces poupées diaboliques sur Ebay, qui a déjà changé d’acquéreur à plusieurs reprises. Les demandes d’acquisition de ses bébés maléfiques sont en constante augmentation.

Une enquêtrice du paranormal spécialisée dans les objets possédés nommée Sylvia Croix, a acheté une version de l’Enfant du Diable sur le site de Pustanio. Elle a aussi remarqué que chaque matin et soir, la position de la poupée n’était jamais la même et que des pleurs et reniflements se faisaient entendre. Sa théorie est la suivante : “Certains objets naissent, faute d’un meilleur mot, avec une âme sombre. Je pense que le bébé du Diable est l’un de ses objets. Si vous regardez dans ses yeux, vous pouvez presque distinguer le scintillement d’une âme piégée, malheureuse.”

Categories: Non classé