La fête de la Saint-Valentin, que l’on célèbre depuis des siècles le 14 février, pour célébrer la flamme éternelle de l’amour entre deux personnes. Mais au fond, connaissez-vous la vraie histoire, connaissez-vous le véritable Valentin ?


Valentin de Terni

Le pape Gélase 1er, chrétien pratiquant, ne supporte plus que la Rome antique célèbre des fêtes païennes. En effet, du 13 au 15 février se célébrait la fête de la Lupercales : cette fête se célébrait par le sacrifice d’un bouc puis d’une célébration orgiaque. Loin des valeurs morales du christianisme. Cette fête devint ainsi celle des saints patrons des amoureux, célébrant donc des martyres nommés Valentin, dont celui qui nous intéresse est Valentin de Terni.

Revenons à la source même de la Saint Valentin, au IIIe siècle, le monde se convertissait petit à petit au christianisme, mais Rome refusait encore de se soumettre, jusqu’à assassiner des milliers de convertis par plaisir, puisqu’il vouait une haine farouche à ceux qui osaient abandonner les anciens dieux romains pour un nouveau dieu unique, interdisant tout ce que les anciens dieux autorisés.

Alors qu’une guerre faisait rage, l’empereur Claude II, le gothique, décida d’interdire les mariages pour obtenir davantage d’hommes pour partir à la guerre, qu’il était en train de perdre. Mais, il apprit une étrange affaire, qu’un moine chrétien bravait son interdiction pour marier des jeunes couples.

Valentin de Terni fut alors enfermé dans une cellule, où il rencontra une mystérieuse jeune femme aveugle, fille d’un geôlier. Julia, à qui Valentin décrivait le monde, lui apporta chaque jour à manger, se passionnant des histoires de son Valentin. Quand à lui, il pria pour qu’elle puisse retrouver la vue.

Valentin de Terni, priant pour Julia et sa famille

Ce qui aura lieu, des témoins racontent avoir vu une vive lumière dans la cellule du moine où se tenait aussi Julia à ce moment. Elle retrouva mystérieusement la vue.

Mais l’empereur n’aima pas cette rumeur, et le pauvre Valentin fut battu à mort puis décapité le 14 février, l’année est estimée entre  269 et 280, sur la voie Flaminia, à Rome.

La famille de Julia se convertit alors au christianisme, en hommage à son tendre et cher Valentin.

Un millénaire plus tard, le pape Alexandre VI, surnomma Valentin de Terni, le saint patron des amoureux.
Au 6ème siècle, une église fut érigée en l’honneur de Valentin, par le pape Jules 1er, à l’endroit ou le moine fut assassiné.

Ses restes furent inhumés et transférés à la basilique Santa Prassede à Rome au 13e siècle. La fête de la Saint-Valentin, telle que l’on la connaît actuellement, trouve ses origines en Angleterre au 14e siècle, où on partageait une carte d’amour et de tendresse pour son être aimé.

Crédit image à la une : annca



Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

794 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW
Lili Price

Passionnée par le paranormal et la parapsychologie depuis l'enfance, après plusieurs participations avec des équipes, j'ai décidé de créer la mienne qui sera l'application de plusieurs années en tant que paranormaliste mais aussi des années à étudier les aspects de l'occultisme. Mon équipe, parapsychologya, est spécialisé dans les recherches spirites et parapsychologiques. Nous organisons des ateliers pourparlers sur ces thématiques et nous éditons sur notre site des articles théoriques et autres ainsi qu'une revue semestrielle. Je suis étudiante en parapsychologie et je vais bientôt faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute). Blog Twitter
Choisissez un type de post
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF