164 shares

Pendant des décennies, l’U.S. Air Force (USAF) a consigné toutes ses enquêtes sur les activités extraterrestres dans un rapport exhaustif intitulé Projet Blue Book. Jusqu’à début 2018, l’énorme catalogue de plus de 10 000 rapports sur les OVNI et les extraterrestres des années 1940 aux années 1970 n’était accessible qu’en visitant les archives nationales de Washington. Maintenant que les archives sont disponibles en ligne, nous vous proposons de prendre quelque cas, et comprendre la crédibilité des fichiers.


30 août 1951 – Lubbock, Texas

L’incident de Lubbock Lights est largement considéré comme l’une des premières grandes affaires d’OVNI aux États-Unis. L’USAF est arrivé à la conclusion que ces lumières étaient très probablement un phénomène naturel, à savoir les pluviers (oiseaux avec une poitrine blanche qui « pourrait facilement refléter les lumières de la ville »).

2 août 1965 – Tulsa, Oklahoma

L’authenticité de la photographie de Tulsa (en haut à droite) a fait l’objet d’un vif débat depuis que la photo a été prise par Alan Smith, 14 ans, au cours d’une vague d’observations balayant la région de Tulsa. Les autres photos du fichier sont des tentatives de l’USAF pour recréer la photo afin de la comprendre.

26 juin/29 juin et 11 juillet 1958 – Belfast, Maine

L’image de droite a probablement été déformée par le rayonnement d’un OVNI ou parce que les caméras des années 1950 n’étaient tout simplement pas très performantes. Les photos en question ont finalement été identifiées comme étant l’étoile Arcturus, mais la qualité de réflexion mystérieuse et effrayante des nuages et d’autres étoiles pourrait inspirer un roman de Stephen King.

15 avril 1965 – Omaha, Nebraska

Encore une fois, il n’y avait pas d’information dans la base de données du Projet Blue Book concernant cette image, mais si vous pensez qu’il s’agit d’autre chose qu’un ovni, vous devriez changer de lunettes.

3 août 1965 – Santa Ana, Californie

Prises par l’inspecteur routier du comté d’Orange, Rex Heflin, ces photos étaient au centre d’une lutte entre plusieurs organismes de droit pour prouver ou réfuter leur validité. Malgré la conclusion de l’USAF selon laquelle ces photos étaient un canular, de nombreux chercheurs d’OVNI croient fermement que ces photos sont authentiques en raison des résultats de l’amélioration assistée par ordinateur.

Hiver 1951 – Nouvelle-Zélande

Cette photographie a été déterminée comme étant un nuage lenticulaire. Cependant, en 1950 ce type de nuage n’était pas très populaire et faisait très peur.

9 janvier 1967 – Mt. Clemens, Michigan

Autre série de photos largement diffusée à l’époque. L’équipe du Projet Blue Book a rapidement rejeté ces photos comme étant « insuffisamment documentées » parce que les photographes refusaient d’abandonner leurs tirages originaux.

Le 10 septembre 1968 – Miami, Floride

Cette photo a été prise par un photographe du Miami News. Parce qu’il n’a pas pu remettre les négatifs originaux, l’USAF a refusé d’analyser la photo. La photo a été prise dans les moments précédant un orage, ce qui nous porte à croire qu’il s’agit probablement d’un phénomène naturel.

27 décembre 1954 – Bronx, New York

Il n’y a aucune note attachée à cette photo, mais si l’échelle de cette image est digne de confiance, cette chose est soit très proche de l’observateur, soit très grande. On dirait que quelqu’un a accroché son sous-marin-jouet à une ficelle et en a pris une photo – mais on ne peut pas en être sûr !



Partagez cet article

164 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
2
LOL
WAW WAW
1
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Commentaires

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF