1 share

Généralement considéré comme une légende urbaine, la borne d’arcade nommée Polybius apparaît dans certaines salles des USA, en 1981. Les premiers exemplaires du jeu sont mis en activité à Portland, dans l’Oregon. Ce jeu est largement inspiré du célèbre jeu de l’époque encore connu à ce jour « Tempest », qui est un des premiers jeux en 3D fil de fer (shoot them up vectoriels), genre très à la mode au début des années 80 avec des titres cultes comme Star Wars et Asteroids. L’action de Tempest se déroule dans des tunnels en 3D, le vaisseau se déplaçant sur les parois et devant éliminer les ennemis arrivant du fond de l’écran. Il est également parfois fait mention d’énigmes et de labyrinthes à explorer.
Polybius se révèle immédiatement populaire, au point que de longues files d’attente se forment devant les quelques machines.


Borne supposé Polybius
Borne supposé Polybius

Un élément récurrent de la légende veut que des hommes vêtus de noir soient fréquemment venus récupérer des données des bornes d’arcade, apparemment intéressés par la manière dont les clients y jouaient. Il est aussi parfois fait mention de l’hypothétique créateur du jeu, Ed Rodberg, et de la société à laquelle il aurait appartenu, Sinneslöschen (littéralement « suppression sensorielle »), qui est parfois présentée comme une organisation gouvernementale américaine secrète ou un nom de code pour la société Atari. Malgré le succès rencontré, les joueurs de la région auraient développé des symptômes étranges :

Les joueurs seraient devenus accros au jeu, formant de longues files d’attente pour pouvoir y jouer, certains d’entre eux seraient devenus insomniaques ou auraient eu des cauchemars récurrents. Certains seraient aussi devenus amnésiques, oubliant leur nom ou leur adresse. Une partie des joueurs aurait définitivement renoncé aux autres jeux vidéo après avoir testé Polybius, l’un d’eux serait même devenu un militant antijeu. On dit parfois que le jeu aurait contenu des messages subliminaux visant à influencer le comportement des joueurs, leur ordonnant notamment d’« obéir », de se « conformer » ou de « ne pas remettre en question l’autorité ». Plus grave encore, le jeu aurait également provoqué des crises d’épilepsie et certains joueurs se seraient suicidés.

Quoi qu’il en soit, il est dit qu’un mois après leur apparition, les bornes du jeu Polybius ont mystérieusement disparu.

Sur cette image, un petit clin d’œil est lancé à Polybius de la part des Simpsons, avec en plus la petite phrase au bas de la machine « propriété du gouvernement américain.

Les preuves de cette légende ce fait rare du fait au très peu d’exemplaires mis en service à l’époque. Seules quelques photos de la borne et les paroles du site Coinop.org parlant du jeu comme s’il exister encore, porte à penser que ce n’est as seulement une légende urbaine.

Plusieurs internautes ont prétendu posséder ou avoir possédé puis effacé une ROM du jeu, sans toutefois pouvoir le prouver. Un programmeur amateur inspiré par la légende urbaine a par ailleurs créé un jeu PC gratuit aux graphismes psychédéliques intitulés Polybius dans le style des jeux d’arcade des années 1980, qui est parfois erronément pris pour une reproduction fidèle du Polybius de la légende. Certaines images et vidéos présentées comme des extraits du « véritable » Polybius circulant sur internet proviennent en réalité de ce jeu amateur.



Partagez cet article

1 share

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Commentaires

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF