44 shares

Le 24 janvier 2018 est sorti au cinéma le film d’horreur Veronica de Placo Plaza, inspiré d’un fait réel où une jeune fille contacte une entité avec ses amies avec une planche de ouija pour contacter un défunt, mais, ce n’est pas avec celui-ci qu’elle tombera mais plutôt une entité résolue à détruire la vie de l’adolescente comme dans la réalité. Si le nom de la jeune possédée fut changé, l’histoire retrace le cauchemar de l’adolescente.


(Image : Estefania Guttierez Lazaro)

L’histoire débute à Madrid en 1990 quand la jeune fille décide d’utiliser une planche de ouija pour communiquer avec l’esprit du petit ami d’une des amies d’Estefania, décédé quelques mois plus tôt dans un accident de moto. Les filles avaient fabriqué une planche avec du carton et utilisaient un verre pour servir de goutte.

Malheureusement, elles furent interrompues par une de leurs professeurs qui garda la planche en expliquant les dangers liés au spiritisme puis le professeur détruisit aussitôt le verre en l’explosant sur le sol et déchira la planche.

Petit à petit, les phénomènes paranormaux ont commencé à apparaître, l’adolescente était une habituée des séances de spiritisme mais elle n’avait jamais eu le moindre souci, jusqu’à cette fois-ci… D’après les témoignages, lorsque le professeur détruisit le verre, de la fumée noire s’en échappa pour s’élever dans les airs et se rendre dans le nez d’Estefania.

Puis, l’adolescente a commencé à se plaindre à ses parents qu’elle voyait des ombres noires qui lui demandaient de venir à elles en prononçant son nom. Elle commença aussi à avoir des crises de convulsions alors qu’elle n’en a jamais eu jusqu’ici. Terrifiés par les convulsions de leur fille, Maximo et Conception Guttierez n’ont alors pas eu d’autres choix que de faire interner la jeune fille. Elle prenait une voix rauque et masculine pour insulter ses parents et lors de ses crises ses yeux se retournaient sur eux-mêmes. Conception ne put s’empêcher de penser à son propre père qui avait promis de hanter sa fille et sa petite pour détruire leur vie, il passait son temps à les harceler et à les insulter même en étant mourant quelque temps avant le début de crise de la jeune fille.

Elle fut hospitalisée à de nombreuses reprises et changea constamment d’hôpital, aucun d’entre eux ne trouvait des solutions valables ni des explications sur l’état psychologique de l’adolescente, pour eux elle allait bien.Une nuit, l’adolescente est retrouvée morte, sans aucune explication, lors de l’autopsie les médecins légistes déclarèrent qu’elle avait fait une crise cardiaque de nature inconnue sans jamais en comprendre la raison étant donné son jeune âge et l’absence de problème de santé chez elle et dans sa famille. Mais, sa mort n’arrêtera pas les phénomènes mystérieux, bien au contraire.

(Image : Intérieur de la maison des Guttierez)

Très vite les parents entendaient des bruits suspects, des coups dans les murs, des murmures dans la chambre de leur fille ou lorsqu’ils étaient dans la leur et la chambre de leur fille, celles-ci furent complètement retournées, la température baissait subitement et les portes des armoires et des portes de chambres s’ouvraient et se claquaient toutes seules.

Un jour, les phénomènes paranormaux devinrent plus violents et la famille, terrifiée, se barricada dans le salon. L’entité ouvrit brusquement la porte du salon, que la famille avait bloquée avec un meuble, mais pourtant, celle-ci s’ouvrit et le salon fut complètement retourné sous leurs yeux. La famille fut choquée, mais ce qui choqua le plus, c’est un objet en particulier : le portrait de leur fille Estefania en pleine combustion, mais une combustion anormale.

(Image : photo de Estafenia Guttierez lazaro, archives familiales)

Comme on peut le constater, la photo est brûlée de l’intérieur, la vitre n’est pas brisée et le contour n’est même ni brûlé ni noirci.

Très vite après cet incident, la famille a commencé à voir la même chose que l’adolescente, ses sœurs virent une ombre qui rampait sur le sol, l’ombre d’après les jeunes filles n’avait pas de bouche ni même un regard.

Les poupées des jeunes filles furent projetées dans la chambre tandis que les petites hurlaient de terreur. Mr Guttierez Lazaro prit alors la décision de faire constater les phénomènes par la police.

Le 27 novembre 1992, deux ans après la mort de leur fille, la police intervient au domicile de la famille tout en doutant du sérieux de l’affaire, mais observant que la famille disait la même histoire sans changer de version, la police décida alors d’enquêter dans la maison. Ils furent témoins de quelques manifestations, une ombre fut vue dans le salon, des bruits retentissaient dans la maison, la porte du salon se claqua toute seule.

Présent sur place, le chef de la police José Negri fut témoin des manifestations. Il prit alors la décision de visiter le logement seul, dans la salle de bain il sentit un brusque vent particulièrement frais l’entourer, puis il sentit une immense chair de poule jusqu’aux os. La police conclue alors à des manifestations inexplicables. La famille ne supportant plus les phénomènes qui s’y passait, ils décidèrent de quitter la maison et ce qui hanta la maison ne les suivit pas…

Quelques années plus tard, une émission de téléréalité fut filmée à l’ancienne habitation de la famille, des rumeurs indiquaient que l’équipe avait accidentellement enregistré des PVE (phénomènes de voix électroniques) l’émission était pour reproduire les phénomènes paranormaux qui furent la hantise de la famille Guttirez Lazaro.

Crédit-Image à la une : scène du film Veronica, Paco Plaza, par sens critique.

Certaines données de cet article peuvent provenir de :

  • Hitek
  • Un surca de la ombra

 

 



Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

44 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
1
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Commentaires

Lili Price

Passionnée par le paranormal et la parapsychologie depuis l'enfance, après plusieurs participations avec des équipes, j'ai décidé de créer la mienne qui sera l'application de plusieurs années en tant que paranormaliste mais aussi des années à étudier les aspects de l'occultisme. Mon équipe, parapsychologya, est spécialisé dans les recherches spirites et parapsychologiques. Nous organisons des ateliers pourparlers sur ces thématiques et nous éditons sur notre site des articles théoriques et autres ainsi qu'une revue semestrielle. Je suis étudiante en parapsychologie et je vais bientôt faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute). Blog Twitter
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF