C’est comme si un géant était enseveli sous le sable, essayant malgré lui de sortir… C’est ce qu’on appelle La main du désert ou «La mano del Desierto», qui n’est rien d’autre qu’une statue massive placée dans le désert d’Atacama au Chili, à une altitude de 1100 mètres d’altitude et à environ 75 kilomètres au sud de la ville d’Antofagasta.


Son existence a créé la confusion parmi beaucoup de ceux qui ont voyagé la route panaméricaine. En effet, voyant (sans information) une main géante sortir du sol, il y a de quoi rester perplexe devant. Y a-t-il un corps sous cette épaisse couche de sable du désert ? Qui l’a créée et placée là ?

La main du désert est une sculpture en acier construite en béton armé à une hauteur de 11 m. Il a été inauguré le 28 mars 1992 et sa construction a été financée grâce aux contributions de la Corporación Pro Antofagasta, une organisation locale de développement. Son entretien est effectué par la même société, qui effectue des opérations de nettoyage puisque la sculpture est une cible constante de graffitis.

Selon son auteur, le sculpteur chilien Mario Irarrázabal, chaque visiteur ayant vu la main du désert peut donner sa propre interprétation du sens de cette sculpture. Même si certains disent que c’est la ville qui dit au revoir au voyageur. Selon d’autres, cela représente les victimes de l’injustice et de la torture pendant la dictature militaire de 1973-1990. Ou encore qu’elle a été construite pour dépeindre la vulnérabilité et l’impuissance, en particulier celle des mineurs de la ville d’Antofagasta. Au niveau mondial, d’autres pensent que cette statue représente toute la tristesse du monde….

Categories: Lieux Insolites