La structure de Richat, également appelée l’œil du Sahara en raison de sa forme particulière, est une entité géographique unique d’un diamètre de près de 50 kilomètres dans le désert, près de la ville d’Ouadane, dans le nord-ouest de la Mauritanie. Celui-ci a été découvert en 1965 par la mission Gemini 4 de la NASA.


Les premières hypothèses sur l’origine de cet œil étaient que celui-ci serait né d’une météorite crashée sur terre il y a des millions d’années. Cependant, plusieurs études ultérieures n’ont trouvé aucune preuve de cela. Aujourd’hui, il est soutenu que l’œil du Sahara est une structure symétrique d’un dôme anticlinal (exposition et mouvement de plusieurs couches du sol), créé par l’effet de l’érosion, cela sur des millions d’années.

En vérité, ce type de formations est quelque chose de “communs” ; par exemple il y en a un à Huesca, entre les villes de Saganta et Estopiñán del Castillo, en Espagne. Mais cette structure, située au milieu du Sahara, attire beaucoup plus l’attention, de par ses couleurs et tout simplement sa beauté.

Alors, que savons-nous de ce phénomène si particulier ? Les scientifiques sont convaincus que «l’œil du Sahara» est apparu il y a environ 500 ou 600 millions d’années. Au total, il existe trois “grandes” versions pour expliquer le pourquoi du comment :

  1. Le premier suppose que l’œil provient d’un ancien volcan aujourd’hui inactif.
  2. Le second considère le lieu d’impact d’une météorite.
  3. Tandis que le troisième suggère que le cercle est le résultat de l’érosion au fil du temps.

Cependant, les universitaires considèrent le dernier scénario comme le plus plausible.
Voici quelques photos étonnantes du mystérieux «Œil du Sahara».