Chargement...

Retrouvez gratuitement Hellystar sur le Google Play Store.

Cliquez ici pour plus d'infos

La lycanthropie, l’histoire des loups-garous et des lycanthropes

Get it on Google Play
Telecharger gratuitement l'application Hellystar.

PARCOURIR

La lycanthropie, désigne la transformation d’un homme en loup. Il peut s’agir d’un lycanthrope humain partiellement ou totalement transformé en loup dans les légendes et le folklore, plus connu en français sous le nom de loup-garou. Pourtant, les loups-garous et lycanthropes sont deux formes totalement distinctes. Découvrons ensemble l’histoire de la lycanthropie et de ces différents êtres exceptionnels.


Les origines de la lycanthropie :

Commençons par l’étymologie du mot lycanthropie, qu’est ce que cela signifie ? Si l’on prend la traduction du mot grec « lukanthrôpos », cela veut dire littéralement homme loup.

Les premières légendes faisant mention d’hommes se transformant en loup remontent du temps de l’Antiquité.

Le terme de « lycanthropie » est souvent associé au roi grec Lycaon, souverain d’Arcadie qui aurait d’après la mythologie été transformé en loup par Zeus suite à un repas dans lequel le roi aurait servi de la chair humaine. Mais les premières mentions écrites des hommes-loups datent du 5ème siècle avant J-C.

Dans la plupart des textes d’Hérodote, ce dernier relate que lorsque les Grecs s’installent sur les côtes de la mer Noire, ils étaient souvent perçus comme « des magiciens capables de se métamorphoser en loups ».

Puis à l’approche de la fin du Moyen Age, le loup inspira une grande terreur dans les forêts d’Europe aux 15ème et 16ème siècles du fait de leur surnombre, passant le mythe du loup garou pour une superstition religieuse dans laquelle est apparue des objets en lien avec la magie comme des philtres et des onguents ou encore des soit disant pactes avec le Diable qui alimentent encore plus la légende. Alors qu’en réalité, c’est un virus meurtrier qui serait apparu en même temps que la Peste Noire. Tout le monde en mourrait sauf quelques uns et cela serait passé dans la génétique des personnes, de génération en génération jusqu’à ce que cela ne devienne plus une infection, mais partie intégrante de la génétique.

Mais la vision de l’homme loup n’est pas propre qu’au monde occidental. En effet, nous avons retrouvé des traces de d’autres cas de transformations d’hommes dans les légendes africaines et indiennes faisant mention d’hommes-tigres, d’hommes-léopards et d’hommes-crocodiles, ou encore dans la mythologie scandinave dans laquelle les hommes se transformèrent en ours pour partir chasser, et aussi dans la mythologie nordique dans laquelle les dieux pouvaient se métamorphoser en ours ou en loups.

Comment devient-on lycanthrope ?

Il y a deux raisons qui peuvent expliquer la transformation soudaine d’hommes en bêtes :

  • La première est celle qui a été évoquée au dessus. Une maladie virale qui serait apparue en même temps que la Peste Noire et qui aurait affectée quelques personnes à la lycanthropie.
  • La deuxième est liée à la morsure d’un loup ou d’un autre lycanthrope. Le sang et la salive contenant les germes du mal, l’individu victime de cette infection ne tarde pas à devenir un homme loup et ne parvient pas à contrôler ses pulsions.

La transformation s’effectue à chaque nouvelle pleine lune et se base sur un cycle lunaire de 3 jours.

Les différents grades ou formes chez les lycanthropes :

Il existe 5 grades ou formes chez les hommes loups :

  • La première forme est celle de l’Hommidé : l’homme est encore à son état normal mais dispose déjà des caractéristiques physiques d’un lycanthrope, c’est-à-dire que les sourcils se rejoignent au dessus du nez, les canines sont plus développées, les cheveux sont épais et dures au milieu du crâne, l’ouïe et l’odorat sont plus accrus et sa présence dérange la plupart des animaux.

  • La deuxième forme est celle du Galbro ou homme-loup : augmentation du poids de 25% et de la taille de 10%. Le corps est recouvert de poils, les mains s’allongent et deviennent griffus, les oreilles se développent en pointe, les dents poussent, la barbe s’allonge et la musculature est plus massive. L’ouïe et l’odorat sont encore plus élargis mais sa conversation est limitée à quelques phrases. Sous cette forme, le lycanthrope maîtrise de manière correcte ses réactions et il peut choisir ses victimes.

  • La troisième forme est celle du Crinos ou loup-garou : augmentation du poids de 100% et de la taille de 25%. Le corps est recouvert entièrement de poils, les mains et les pieds sont allongés de 25% avec de longues griffes coupantes, il y a l’apparition d’une queue touffue au milieu des fessiers, la mâchoire se transforme en museau, les dents deviennent des crocs acérés, les oreilles sont longues et très pointues, la tête est celle d’un énorme loup sur un corps d’homme. Dialoguer avec lui est quasi-impossible. C’est la forme bestiale la plus connue chez les lycanthropes mais l’individu se trouvant sous cette forme est incontrôlable et dispose de qualités hors normes comme une plus grande capacité à tuer ses proies grâce à sa rapidité et à sa dextérité qui sont des avantages très importants. L’ouïe et l’odorat sont à un très haut niveau de performance. Par contre, il lui est impossible de manipuler des objets complexes.

  • La quatrième forme est celle de l’Hispo ou du quasi-loup : la taille et le poids sont identiques à ceux du Crinos mais il ne peut se déplacer qu’à 4 pattes. Son aspect rappelle celui d’un loup sauvage mais d’une taille nettement supérieure à ce dernier. Son regard est rempli de cruauté, la mâchoire est plus large et dispose d’énormes canines très acérées. Sa rapidité, son ouïe, son odorat et son appétit du sang sont à leur maximum. C’est une véritable machine à tuer mais il lui est impossible de manipuler des objets.

  • La dernière forme est celle du Lupus ou lycan ou loup : le poids diminue de 125% et la taille baisse de 25%. Son aspect physique général est commun à celui d’un loup. Il dispose de facultés d’adaptations et de raisonnements d’un niveau supérieur au loup ordinaire. Sous cette forme, il est plutôt calme. Le lycanthrope choisit souvent cet aspect pour se faire oublier ou être discret. Il peut chasser en solitaire ou avec sa meute.

Informations supplémentaires sur les lycans :

Contrairement aux autres formes d’hommes-loups, le lycan peut contrôler sa transformation y compris pour les lunes qui leur sert un peu comme pour les sabbats chez les sorcières de rituel, mais uniquement les soirs de nouvelle lune.

Comme pour les démons, les lycans ont des grades, plus ils sont grands plus ils ont des chances d’être le chef du clan. Les plus grands peuvent atteindre une taille de 3m50 à 4m, ce sont les chefs du clan. Les autres lycans ont une taille comprise entre 2m et 2m50. Tous les 20 ans, ils se réunissent pour choisir un nouveau chef de la meute car ils ont une espérance de vie limitée à 60 ans, ils ne sont donc pas immortels contrairement aux croyances populaires.

Au niveau de l’aspect physique, en dehors de ce qui est décrit au dessus ils ont le plus souvent les yeux foncés et ils sont un peu plus poilus que les gens de la normale. Ils sont à la base calmes et pas agressifs mais ils ne se sentent pas à leur place sur notre monde au milieu des autres personnes ordinaires. Ils sont très observateurs et ont beaucoup de réflexions. Ils ne s’accouplent qu’avec des autres membres du clan ou hybrides mais pas avec une meute de loups sauvages banale.

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les lycans ne sont pas en guerre avec le peuple des vampires. Ils ont un accord de paix et travaillent ensemble sur plusieurs sujets et domaines.

Comment guérir de cette épidémie ?

Il n’y a aucun remède miracle, en dehors de celui de la mort du lycanthrope. Le meilleur moyen est d’utiliser une arme pas précise mais propre comme par exemple un fusil à pompe. Il suffit juste de viser la tête comme pour les zombies pour leur faire beaucoup de dégâts et accroitre les chances de les abattre définitivement.

Remarques : si par malchance, un individu est reconnu par l’Église coupable de lycanthropie, ce dernier subira comme se fut le cas des sorcières les pires sévices avant d’être brûlé vif sur le bûcher. Bien sûr et comme se fut souvent le cas à l’époque de l’Inquisition, toute personne s’opposant à la volonté de l’Église ou étant accusé de sorcellerie ou d’avoir conclu un pacte avec le Diable, était systématiquement condamnée à mort.

Contrairement à la légende du loup-garou, ils ne craignent pas les balles en argent car ce dernier a le sang froid et non chaud.

La lycanthropie, du mythe à la réalité :

De nos jours lorsque l’on parle du loup garou, on pense tout de suite au mythe mais il se trouve que dans la psychanalyse moderne, la lycanthropie est perçue comme une pathologie clinique dans laquelle la personne atteinte par cette maladie psychiatrique  se croit transformée en loup. C’est un cas célèbre dans un village qui a permis de découvrir cette maladie. Voici son histoire :

Un jour, un homme se croyait être victime de lycanthropie. Pour protéger les autres habitants du village, ce dernier s’est réfugié dans une grotte pour rester à l’écart. Pendant plusieurs soirs de suite, des loups affamés ont attaqué le village, causant de nombreux dégâts auprès des villageois et en dévorant parfois des enfants. Bien sûr, les habitants se sont défendus et ont tué les loups et ont conservé leurs corps. Ayant entendu parler des agressions de loups, l’ermite est revenu au village persuadé d’être à l’origine de ces attaques. Lorsque les villageois lui ont montré les carcasses des animaux, il a été forcé d’admettre qu’il n’y était pour rien.

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Lycanthropie
  • https://fr.wiktionary.org/wiki/lycanthropie
  • http://loupmythes.chez.com/la_lycanthropie.htm
  • http://www.etaletaculture.fr/culture-generale/loup-garou-et-lycanthrope/
  • https://loupsgarousetlycanthropes.wordpress.com/2012/02/11/la-lycanthropie-clinique/

Faites partie intégrante de la communauté !

Hellystar s'ouvre à vous en vous proposant de partager vos connaissances et votre vécu en publiant facilement des posts.