Beaucoup de personnes ont tenté à de nombreuses reprises de démontrer que notre planète se diriger vers la fin du monde. Que cela soit par des prophéties tel que celles de Nostradamus ou par le calendrier maya d’un point de vue religieux ou encore par des évènements climatiques comme des catastrophes naturelles ou des météorites frôlant la Terre d’un point de vue scientifique. Seulement nous nous posons tous la question suivante : comment est-il possible de prédire avec précision que nous arrivions à la fin du monde ? Existe-t-il un outil de mesure ? Il semblerait que la science ait effectivement créée cet outil : l’horloge de l’Apocalypse ou horloge de la fin du monde. Découvrons ensemble son histoire.


L’horloge de l’Apocalypse fut créée en 1947 par le Bulletin des scientifiques atomistes de l’Université de Chicago qui est un magazine traitant des questions d’ordre politique et de sécurité mondiale, notamment celles liées aux dangers des armes nucléaires et de destruction massive. Lancée au commencement de la guerre froide, elle est régulièrement mise à jour par les dirigeants du magazine.

Elle utilise le principe de l’analogie par décompte, c’est-à-dire que chacun des mouvements de ses aiguilles correspondent à des périodes de tension ou d’espoir dans les relations diplomatiques, sachant que l’heure de minuit symbolise le plus grand danger pour l’humanité. Au départ elle a été conçue en ne prenant en compte que les menaces liées aux armes nucléaires, mais depuis 2007 elle comptabilise aussi les autres risques en rapport avec les perturbations du changement climatique, les problèmes liés aux hydrocarbures et les soucis liés aux nouvelles technologies.

Une question vient alors en tête : comment mesurons-nous l’importance d’un danger ou au contraire d’un espoir à travers cette horloge ?

Sur ce graphique, les périodes en rouge correspondent aux tensions dans le monde dans lesquelles on considère que l’on se rapproche de la fin du monde. Les périodes en bleu représentent quand à elles des “détentes” qui nous éloigne de cette fin imminente. La prise en compte de l’importance de chaque évènement est calculée par le Bulletin des scientifiques atomistes par des degrés de modification. A sa création en 1947, l’horloge de l’Apocalypse indiquait par défaut 23h53. On constate ainsi et toujours sur ce même graphique qu’il y a eu 13 périodes de tension pour 8 périodes de détente. Justement quels sont les différents évènements en question ? Nous allons vous les détailler en commençant par les périodes en rouge et en finissant par les périodes en bleu.

Périodes de tension :

  • 1949 : Premier test de l’arme nucléaire pour l’URSS. L’horloge indiqua alors 23h57.
  • 1953 : Tests de bombes H des États-Unis et de l’URSS. L’horloge pointée à 23h58 et était à ce moment là proche de minuit.
  • 1968 : Obtention de l’arme nucléaire par la France et la Chine et apparition de conflits en Asie du Sud-Est et au Moyen-orient. L’horloge avance à 23h53.
  • 1974 : Échec des secondes négociations sur la limitation des armements stratégiques et l’Inde effectue son premier test d’arme nucléaire. L’horloge est avancée à 23h51.
  • 1980 : Échec de nouvelles négociations avec l’URSS et montée en puissance du nationalisme et des actes terroristes. Heure indiquée sur horloge : 23h53.
  • 1981 : Reprise de la course aux armements et tensions apparaissant en Afghanistan, en Afrique du Sud et en Pologne. Heure indiquée sur horloge : 23h56.
  • 1984 : Ronald Reagan, Président des États-Unis (1981-1989) accélère la course aux armements. L’horloge avance alors à 23h57.
  • 1995 : Augmentation des dépenses militaires mondiales. L’horloge indique alors 23h46.
  • 1998 : Tests d’armes nucléaires de l’Inde et du Pakistan et non respect des engagements de réduction des stocks d’armes entre l’ancien bloc soviétique et les États-Unis. Heure indiquée sur horloge : 23h51.
  • 2002 : Plusieurs groupes terroristes tentent d’obtenir les armes nucléaires, retrait des États-Unis du Traité anti-missiles balistiques et rejet de leur part de traités de contrôle d’armes. Heure indiquée sur horloge : 23h53.
  • 2007 : Essais nucléaires de la Corée du Nord, mise en place d’un programme nucléaire en Iran et échec des tentatives de sécurisation des stocks d’armes. Heure indiquée sur horloge : 23h55.
  • 2015 : Impossibilité de contrôler le réchauffement climatique ainsi que la course aux armements nucléaires. L’horloge avance alors à 23h57.

Périodes de détente :

  • 1960 : Mise en place d’une coopération scientifique sur les dangers de l’arme nucléaire et compréhension de ces risques à l’ordre public. L’horloge recule alors à 23h53.
  • 1963 : Signature du Traité d’interdiction partielle des essais nucléaires entre les États-Unis et l’URSS. Heure indiquée sur l’horloge 23h48.
  • 1969 : Mise en place du Traité de non-prolifération des armes nucléaires. L’horloge recule à 23h50.
  • 1972 : Signature du Traité ABM et des négociations sur la limitation des armements stratégiques entre les États-Unis et l’URSS. Heure indiquée sur horloge : 23h48.
  • 1988 : Signature d’un Traité d’élimination des armes nucléaires à moyenne portée entre les États-Unis et l’URSS. L’horloge recule à 23h54.
  • 1990 : Chute du mur de Berlin et succès des mouvements anti-communistes sonnant la fin de la guerre froide. Heure indiquée sur horloge : 23h50.
  • 1991 : Signature du Traité de réduction des armes stratégiques entre les États-Unis et l’URSS et dissolution de l’URSS. L’heure indiquée sur l’horloge est de 23h43 et est restée la plus éloignée de minuit.
  • 2010 : Mise en place d’un coopération mondiale pour réduire les armements nucléaires et les émissions de gaz à effet de serre. L’horloge recule alors à 23h54.

Néanmoins, ce graphique s’arrête à l’année 2015 et il y a eu une autre période de tensions apparue en 2017. En effet, l’arrivée au pouvoir des États-Unis de Donald Trump a avancé l’horloge de l’Apocalypse à 23h57 et 30 secondes. Elle n’a jamais été aussi proche de minuit depuis 1953. Quelles sont les raisons qui expliqueraient selon le Bulletin des scientifiques atomistes de l’Université de Chicago que la fin de notre monde est proche ? Selon eux, c’est suite aux propos du Président américain sur les armes nucléaires et le réchauffement climatique ainsi que la montée en puissance du nationalisme dans le monde et la détérioration de la sécurité mondiale qui font que nous serions tout proche de la fin de l’humanité selon ces derniers.

Pour clore cet article, un débat s’impose. Depuis plusieurs décennies voir plusieurs siècles, la religion et la science n’ont cessé de s’affronter sur les questions de la fin de l’humanité et à plusieurs reprises leurs explications et prévisions se sont soldées par des échecs. Si ce que prédit l’horloge de l’Apocalypse devait être vraie alors sommes-nous vraiment arrivé au bout de notre existence ? Ou est-ce que cela sera à nouveau un échec ? Nous vous laissons le libre arbitre de répondre à ces questions et de faire votre propre opinion.

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde
  • http://www.maxisciences.com/horloge-de-l-apocalypse/horloge-de-l-039-apocalypse-plus-que-trois-minutes-avant-la-fin-du-monde_art34190.html
  • http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/27/qu-est-ce-que-cette-horloge-de-l-apocalypse-qui-a-change-avec-trump_5070396_4355770.html