L’air du Moyen-âge était importante pour l’église au moment où la papauté avait un tel pouvoir qu’ils étaient libres de mouvements, jusqu’à diriger la royauté elle-même. Si dans l’histoire de la papauté il y a des histoires sanglantes, celle de Sixte IV reste l’unes plus sanglantes gravées dans l’histoire du Vatican suivie de celle de son successeur.

L’histoire du pape a pourtant bien commencé, il naquit le 21 juillet 1414 à Celle Ligure en Italie. Ses parents étaient marchands de draps et la famille vivaient aisément. Il rentre à l’âge de 9 ans au couvent San Francesco de Savone dans lequel le jeune futur pape, de son vrai nom Francesco Della Rovere, prononce ses vœux pour se lier à jamais à la religion catholique.

(Francesco Della Rovere, crédit Titien)

Après des années de théologie en sillonnant l’Italie il finit par obtenir sa licence pour devenir par la suite professeur de théologie. Sa spécialisation dans ses enseignements était la logique et la philosophie qu’il enseigne à l’université de Padoue. Puis il monte de grade en devenant prédicateur puis ensuite devenir ministre général en 1467, par la suite le pape Paul II le nomme cardinal en 1467.

À la mort suspecte du pape Paul II en 1471 (officiellement décédé des suites d’une ingestion de melon auquel il était allergique, puis une rumeur sans fondement qui fit scandale : le pape aurait été assassiné tandis qu’il se faisait sodomiser par l’un de ses pages qui en profita pour le tué. Mais la preuve fut dite de la raison de son décès suite à son allergie et aucune preuve pour l’histoire scandaleuse lancée par les cardinaux qui n’avaient pas eu ce qu’ils voulaient du Pape Paul II).

Après 4 jours de conclave, Francesco devient officiellement le pape Sixte IV. Tout comme les autres papes avant lui, il essaie en vain de gagner la célèbre guerre contre les turcs, avec l’un de ses plus célèbres combattants Vlad de Malachie, alias Vlad l’empaleur. Plusieurs pays sont en guerre et le pape à énormément de mal à apaiser les tensions, même en essayant en vain de faire des mariages royaux et des accords entre eux. Il a surtout énormément de mal avec le roi Louis XI qui a beaucoup d’ennemi notamment Charles le téméraire mais aussi les rois d’Aragon et de Sicile. Louis XI ne tenant aucun de ses promesses pour apaiser les tensions et les guerres que ses ennemis font contre lui.

Par ailleurs le roi Louis XI fait une ordonnance pour mettre des règles dans les églises de France en 1473 qui ne sont pas au goût du pape, en effet les cardinaux n’ont plus le droit de se marier, ni de se marier clandestinement mais aussi ils n’ont plus le droit d’avoir des compagnes et des compagnons, il interdit aussi les simonies (l’achat d’actes spirituels), les spectacles dans les églises mais aussi les duels et les actes sexuels des gens de l’église. Puis en 1473 le roi ordonne que les décisions du pape soient approuvées par le roi de France et le parlement français pour ensuite les appliqués en France.

Le pape refuse et condamne fermement la décision du roi Louis XI. Mais entre-temps, le roi de France et le roi Edouard IV d’Angleterre mettent fin à la guerre coûteuse et sanglante de cent ans par le traité de Picquigny. En 1476 le pape publie alors sa bulle de « salvater noster » indiquant que les âmes du purgatoire peuvent être rachetées moyennement des sommes monétaires pour ainsi réduire à l’âme des pécheurs le temps passé au purgatoire.

Toujours dans l’optique de remonter les finances du Vatican mise à mal suite aux nombreuses guerres qu’il fallait financer. Le pape instaure de taxer les prostituées et les prêtres qui étaient concubinaires. Ce qui ne plait pas au roi de France qui dénonce le commerce des indulgences qui est une violation des vœux du Christ (Jésus avait été arrêté par les Romains pour avoir dénoncé ce même commerce qui était selon lui une violation de l’amour de Dieu, estimant que les bienfaits de l’amour divin et de la crainte de Dieu ne pouvaient s’acheter sous aucun prétexte).

Puis sous l’influence de l’un de ses neveux avec qui il aurait eu des relations incestueuses, le cardinal Raphaël Riario qui a été accusé d’être l’amant du pape par les cardinaux accusant le pape de népotisme (c’est l’acte d’ordonner des membres de la famille proche des cardinaux ou même du pape pour monter immédiatement en grade sans passer par les études théologiques au préalable). Le pape est facilement influençable et ses neveux en profitent pour convaincre leur oncle d’accéder aux rangs de cardinaux des amis de ceux-ci qui étaient uniquement connus pour leurs grandes beautés, le pape faisait ainsi du favoritisme. Par ailleurs il autorisa les actes de sodomies alors réprimées par l’église pendant les étés à cause de la chaleur qui pouvait rendre fou et donc devenir un péché.

(le pape et Torquémada, crédit Jean-Paul Laurens)

Mais le scandale commence dès 1478 avec la conspiration des Pazzi. Pendant une messe à la cathédrale de Florence, Julien de médicis est assassiné par Francesco Pazzi, les médicis sont des opposants à la politique du pape et les Pazzi sont une famille soutenue par le pape mais surtout un autre de ses neveux, Girolamo Riario.

Le frère de la victime, le très populaire Laurent de Médicis, dit le magnifique parvient à s’enfuir malgré des blessures. La famille Médicis dirigeait la Florence qui n’était pas sous la domination du peuple.

Beaucoup d’opposants à la famille Médécis essayent de prendre le pouvoir y compris le pape mais les habitants florentins repoussent les adversaires et soutiennent Laurent.  Les pazzi et les Salviati étaient des ennemis de la famille florentine qui avaient refusés de leur donner de l’argent pour acheter des biens à Florence mais aussi au pape.

Les conspirateurs des Pazzi sont pourchassés et l’archevêque de Pise, Francesco Salviati, est exécuté ainsi que les conspirateurs que Laurent pend aux fenêtres de son palais et tue par la même occasion des conspirateurs armés, aidé par ses proches et les jettent par la fenêtre. le papa excommunie les Florentins et livre une guerre pendant deux années. Le neveu du pape, Raphaël est emprisonné pendant pendant quelques semaines. La guerre prit fin lorsque les turcs assiègent Naples et une alliance générale des ennemis du pape et le pape permettent de repousser les turcs.

Entre-temps un autre scandale a lieu, celle de l’inquisition espagnole. Le pape autorise le roi Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille de réintroduire l’inquisition par la bulle pontificale « exigit sicaræ devonitus » d’ordonner des inquisiteurs de la foi en Espagne. Les inquisiteurs sont autorisés par le pape puis par sa domination la royauté espagnole d’interroger, torturer exécutés des personnes qui se sont convertis récemment au christianisme estimant que leurs fois n’étaient pas authentiques et qu’ils pratiquaient des messes secrètes en hommage à leurs anciennes fois.

(la chambre des tortures, crédit J. Baker)

Les nouveaux chrétiens sont majoritairement des juifs ayant dû se convertir de par les menaces de mort et les exécutions des personnes proches pour les convaincre de rejoindre la nouvelle religion. Ce sont les évêques qui avaient demandé aux souverains et au pape de traquer les nouveaux chrétiens en les jugeant d’hypocrites et qu’ils pouvaient être un danger pour la stabilité du royaume et du peuple lui-même.

Les hérétiques sont donc traqués, emprisonnés et leurs biens confisqués. C’était au plus souvent des familles complètes pour permettre à l’église de se servir et se disperser les biens. En effet l’église pouvait ainsi récupérer presque 80 % des biens saisies tandis que le reste était divisé pour payer les inquisiteurs et les frais annexes.

Il arrivait parfois même que les défunts étaient jugés comme hérétiques, ils profanaient ainsi les tombes, brûler les ossements et confisquaient aussi les derniers biens du cadavre. Les juifs n’ayant pas dénoncé leurs compatriotes d’hérésie sont exécutés, jusqu’à exécuter des membres du clergé qui avaient aidé les juifs à cacher leurs fois sont aussi exécutés ou emprisonnés selon l’entourage et le bon vouloir … du pape.

Le grand inquisiteur travaillait directement avec le pape et le représentait à chaque étude de cas, il était nommé dans leurs fonctions par le pape mais devait néanmoins travailler en collaboration avec les souverains espagnoles. Il avait la mainmise sur tous les tribunaux d’inquisitions et nommait aussi lui-même les inquisiteurs qui le représenté. Le grand inquisiteur de cette époque était Thomas de Torquémada, c’est lui qui allait donner l’inquisition espagnole comme étant l’une des plus importantes inquisitions de l’histoire, mais sans conteste l’une des plus sanglantes.

L’inquisition était orientée majoritairement vers les juifs et les musulmans, c’est ainsi que sous des milliers de personnes ont été exécutés par lui pendant sa prise de commandement (1483-1498). Mais un autre chiffre plus glaçant a été avancé par plusieurs historiens, en effet, la papauté voulant enterrer cette sanglante histoire, personne ne sait réellement le nombre de victimes.

Mais les témoins de l’époque et quelques historiens ont pu trouver la trace de 125 000 procès pour hérésie environ et un chiffre estimé entre 13 000 et 16 000 condamnations à mort. Le pape a néanmoins essayé de ralentir les condamnations à mort par des peines d’emprisonnement mais encore l’expulsion des juifs ou musulmans suite à des mouvements de contestations au saint-clergé. D’autres parlent de 36 000 procès et de 2000 exécutions, nul ne s’accorde sur le chiffre exact.

Sans compter que les victimes étaient brûlées, pendues, et enterrées dans des fosses communes, rendant aujourd’hui le chiffre des victimes impossibles à connaître vu l’ancienneté de l’affaire. Sans compter que le scandale de l’inquisition n’était pas le premier dans l’histoire de la papauté, des sources et théories indiqueraient que l’église aurait tenté de minimiser le nombre des victimes de la cruauté de la barbarie espagnole pour ne pas choquer l’opinion publique, de même que durant cette période des femmes ont aussi été condamnées pour sorcellerie (50 0000 condamnations dont 100 condamnées à mort).

Le scandale de l’inquisition remonte jusqu’à Vatican mais malgré que le pape a essayé de limiter la casse, la traque des hérétiques continue et ne s’arrêtera définitivement qu’en 1806 sous le règne de Napoléon 1er.

Le pape Sixte IV décède le 12 août 1484 et c’est le pape Innocent VIII qui le remplace, connu aussi pour sa traque des sorcières suite à la publication du célèbre Malleus Malificarum, le marteau des sorcières Connu défavorablement pour avoir institué et conseillé sur des méthodes de tortures pour les femmes hérétiques.

Le nouveau pape autorise l’inquisiteur Henri Institutoris (Henrich Kamer) d’enquêter en Allemagne qui écrira plus tard le Malleus qui fut interdit en 1490 par le saint-clergé suite à l’ampleur morbide des sévices sur les victimes, notamment des femmes et des enfants car jusqu’à 1650 c’est plus de 100 000 personnes qui furent exécutées et plus de 250 000 arrestations suivies de tortures, toutes accompagnées du Malleus et de ses descriptions sanglantes.

Malgré l’interdit du livre par le saint-clergé, le livre a été édité en 35 langues et a fait le tour du monde, intronisant toujours au fil des siècles la bulle pontifical d’Innocent VIII pour légitimer la traque aux sorcières.

Crédits de l’article :

  • Wikipédia
  • Compilhistoire.pagesperso-orange.fr
  • blogslate.fr/chasseurd-etrange/

Crédit image à la une :

  • Caroline Guillot


Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
0
OHW
Lili Price

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Perception". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter

Commentaires

Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF