L’âme et ses mystères, qui est-elle ? Pourquoi personne n’arrive à se mettre d’accord sur son origine ? L’âme existe-t-elle ? Est-elle spirituelle ou naturelle ? C’est un sujet où même les scientifiques restent perplexes, c’est pourquoi la comparaison entre les différentes religions et cultures peut déjà donner un aperçu de la réalité et la complexité de l’âme.


Wikipédia donne ainsi la définition de l’âme qui est le principe vital et spirituel, immanent ou transcendant, qui animerait le corps d’un être vivant (animal, humain ou végétal. 
Ainsi, l’âme serait vivante mais sous une force inexplicable. Par ailleurs, le latin « âme » signifie le souffle, l’âme serait donc notre souffle vital. Le terme immanent explique donc sa création, sous son aspect en entier, une vie de l’âme existentielle et la transcendance rappelle alors que l’âme et sa force sont de nature inexplicable, non mesurable ni même quantifiable.
Elle est là, juste là, présente, et représente directement le souffle de la vie. Le corps physique humain comme animal ne peut vivre selon la théorie sans le souffle de l’âme. 
 
(crédit image Geralt)
Tout du moins, l’âme aura besoin d’un corps pour évoluer sur le plan spirituel. Mais, elle peut survivre au-delà de la vie matérielle. Par ailleurs, Platon et même la Bible en font mention dans leurs écrits, toujours sur le principe de la vie spirituelle au travers de l’accoutumance d’une vie physique.
 
De même l’âme est asexuée, en effet, lors de son incarnation l’âme aura un sexe selon le besoin de l’évolution de l’âme et de notre mission de vie, mais désincarné et n’étant plus influencée par le plan terrestre où des sphères résiduelles, l’âme redeviendrait alors asexuée. Cette théorie est néanmoins confirmée par le poète Virgile mais aussi par d’autres médiums qui ont reçu la même information pendant leurs canalisations.
Dans les cultures religieuses, l’âme quitte le corps et alors le corps devient inerte. Selon ce qu’il aura de bien ou de mauvais, son âme pourrait alors aller au paradis ou en enfer, mais aussi de rester bloquer sur cette terre s’il refuse son état. C’est alors la confirmation que l’âme est une source de vie, puisque sans corps, l’âme devient libre et immortelle et ses possibilités d’action sont alors si extraordinaires que personne ne peut la quantifier.
L’âme est alors assimilée à l’animisme : L’âme pourrait alors s’incarner dans des objets, des êtres vivants ou des élémentaires (air, eau, feu .. ). Selon cette théorie, l’âme pourrait alors s’incarner là où elle estime devoir ou pouvoir aller. Par ailleurs sur les objets, beaucoup parlent de résiduels, il est vrai que l’achat d’un objet en occasion est aussi l’achat de son ancien propriétaire, tout du moins, une partie vibratoire infime de celui-ci.
 
Mais alors un objet peut être hanté ou habité ? Encore là une théorie où nul n’est d’accord. Si l’on prend en compte l’aspect résiduel, il est probable qu’un esprit s’accroche à la matière ou laisse ses vibrations derrière lui,  que ce soit une bague ou un meuble, néanmoins, pour ce qui peut être habitable, cela peut être une théorie défendable : les poupées.
(crédit : MysticArtDesign)
En effet  les poupées sont souvent « habitées » par des esprits s’accrochant à elles, peut-être que la réflexion peut permettre de penser que l’esprit accroché  vit dans la poupée, une vision illusoire de ce qu’il aura vécu dans une autre vie. cela pourrait être aussi l’œuvre des esprits errant dans l’entre-deux mondes ou ceux du purgatoire. Ceux-ci étant souvent responsables des méfaits de types hantises ou de possessions, la possession peut aussi être de nature matérielle. Pour le cas du diamant Hope ou la voiture de James Dean, cela pourrait être alors des vibrations résiduelles se répétant dans l’ère du temps, revivant drame après drame, comme un traumatisme incompris et illisible par l’humanisme cartésien.
 
Quant à l’évolution et la compréhension spirituelle de l’âme, différentes cultures sont sur le fonds d’accord sur le fondement spirituel de l’âme, l’âme doit évoluer dans le corps et ne former qu’un avec son corps incarné : 
 
Egypte
 
L’âme doit alors passer par différentes phases, 9 plus exactement :
  • L’incarnation physique est un reflet de la vision de l’âme
  • L ‘âme est la conception de Dieu.
  • L’âme est la conception de Dieu. Dieu et ses vibrations pour être en symbiose avec le corps et l’esprit de celui-ci, l’âme est une infime partie du créateur.
  • Il faut traverser son ombre pour atteindre la lumière, c’est-à-dire de comprendre les souffrances et le reflet négatif de l’ego pour être en élévation avec le divin.
  • L’âme est contenue dans le siège de la conscience, c’est-à-dire le cœur.
  • L’âme est un esprit plein de lumière, il traverse des ténèbres pour atteindre la lumière éternelle  des qualités et des défauts, il définit alors la lumière visible.
  • À l’écoute du divin en soi et de l’âme, il est alors possible de réaliser ce que nous voulons et désirons à condition une nouvelle fois de suivre la voie de la lumière et de passer outre les doutes et peurs.
  • L’homme doit vivre et laisser une empreinte sur ce monde, afin d’appartenir encore à ce monde et de montrer que ses idées perdurent au-delà de la faucheuse.
  • Le corps spiritualisé est un alignement de l’ être et de l’âme, c’est-à-dire aussi de corps et d’esprit (l’âme est la conscience tandis que l’esprit est le mental et l’inconscient).
Hindouisme
 
La vinjnaman braham, l’âme, est une infime partie de l’énergie divine, appartenant au jiva (le corps) et le purusha (le sexe). L’âme est alors contenue dans le cœur qui est le siège de la conscience. L’âme est rarement égale à la conscience, en dépit de l’élévation spirituelle de celle-ci mais surtout qu’étant une énergie primale et mystique, l’âme pourrait alors avoir une nature bonne ou mauvaise, selon le principe du Māyā, c’est-à-dire, selon la réalité illusoire de l’âme.
 
Bouddhisme
 
L’âme possède sa propre conscience et son intellect. Le karma de l’âme la rend instable et marginale, celle-ci étant soumise à l’idée de cause à effet, l’âme devra donc revivre ses crimes et ses erreurs en étant incarnés de nouveau. Le bardo Thödol (livre des morts tibétain) indique aussi que l’âme passe par différentes phases après la fin de son incarnation terrestre (voir l’article complet sur ce sujet : https://www.hellystar.com/le-livre-des-morts-tibetain/)
 
L’âme aura le choix entre deux lumières. Celle de la vérité où l’attendent les esprits lumineux qualifiés de Bouddhas, qui est la lumière la plus brillante et celle de l’illusion, plus pâle, dans laquelle l’esprit sera dans une illusion tant qu’il n’aura pas compris ses erreurs. Il est aussi probable qu’il soit pris à partie par le yama, le chien de l’enfer, qui illusoirement dévorera l’âme jusqu’à ce que celle-ci passe au-delà de l’illusion et souhaite réparer ses erreurs.
  
Judaisme
 
L’âme est appelée la Nephesh (équivalant à la psyché grecque) signifiant le souffle, l’homme est considéré ne faisant qu’un avec son âme, l’homme ne peut ainsi vivre sans âme. L’âme lors de sa désincarnation s’en va dans le shéol, le néant, en attendant sa nouvelle incarnation. L’âme étant pure à la naissance, l’homme va devoir choisir son équilibre entre le bien et mal grâce à son libre arbitre. L’homme posséderait alors 5 âmes :
 
  •  L’esprit (néfesh)
  •  L’anima, le souffle (ru’ha)
  •  La neshamah (l’âme)
  •  La Hayyah (vie)
  •  La Yehidah (union)
 Christianisme
 
Pour le christianisme l’âme est détachée du corps, ayant sa propre vie. L’âme possède le péché originel, principe du bien et du mal, il est alors de mise de purifier l’âme par le baptême ou par la passion du Christ. Chaque âme est la création de Dieu, elle ne peut mourir et survit au-delà du corps humain, pouvant aussi se réincarner vie après vie. L’âme sera néanmoins jugée avant d’atteindre le ciel où les ténèbres sur sa vie et ses péchés pendant son incarnation, elle peut aussi aller au purgatoire. L’âme se scinde en 3 vies néanmoins :
 
  •  La vie terrestre (incarnation)
  •  La béatitude (vision de Dieu)
  •  Résurrection du corps (lorsque Jésus renaîtra, les âmes retourneront dans leur premier corps en étant jugé pour une vie éternelle )
 Islam
Dans l’islam sunniste L’âme est la connaissance du seigneur, et l’homme ne dispose qu’une infime notion de celle-ci. L’âme est en sommeil après son incarnation.
Tandis que l’islam chiiste l’âme habite un corps matériel et sera jugée après sa désincarnation vers l’au-delà. L’âme est toujours purifiée et chargée selon les capacités psychiques de chaque homme.
 
Quant à l’esprit, il résulte de la logique et se mue selon l’intellect de son corps et de son apprentissage. Dieu est unique et juge les mondes.
(crédit : Bennimax)

Robert Fludd estime que l’âme en elle-même se constitue de trois âmes bien distinctes, l’âme intellectuelle reliée à la tête, l’âme vitale dans la poitrine et l’âme sensitive reliée au ventre. 
Rudolf Steiner estime que l’âme entière est le corps astral, se composant ainsi de trois corps subtils :
  • L’âme de sensation étant la plus proche du corps physique.
  • L’âme de cœur et de raison.
  • L’âme de conscience étant la plus proche de l’âme astrale.

En détail, cela donne ainsi : le corps physique, le corps éthérique, le corps astral, le moi (mental et émotionnel) , le moi spirituel, l’esprit de vie et l’homme esprit.

Helena Blavatsky estime que l’âme se compose de 7 corps subtils
  • Le corps physique
  • Le corps éthérique
  • Le corps astral
  • Le corps mental
  • Le corps causal
  • Le corps bouddhique
  • Le corps âtmique.
Mikhäel Ivanoff estime quand à lui que l’âme permet à l’homme de se découvrir, et que le travail sur soi permet à l’âme puisque au travers des différents corps subtils notre vie ne pourra qu’être amélioré, ainsi les corps se transforment comme ceci :
  • le corps physique est l’inconscience
  • la volonté est la subconscience
  • Le cœur est la conscience
  • L’intellect est la soi-conscience
  • l’âme la super-conscience
  • l’esprit est la conscience divine.

Il regroupe aussi dans le corps physique l’émotion et le mental.

Ainsi, l’âme entière est appelée alors une aura, et les informations sur celle-ci se liraient dans les différents corps subtils, en effet les émotions, les caractères se lisent dans l’aura comme dans un livre ouvert, selon la théorie des médiums.  C’est aussi ainsi que la voyance se forme, le clairvoyant faisant ainsi une lecture de l’âme pour en faire la divination.
Quant à l’esprit détaché du corps, son type d’émanation spectrale dépendra donc de son aura et l’état de sa conscience spirituelle. L’esprit étant neutre de nature, c’est sa vie terrestre qui dépendra alors de cette même conscience.
crédits de l’article :
  •  Wikipédia
  • Le livre des morts tibétain

crédit image à la une

  • Lilith. E


Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
2
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
1
OHW
Lili Price

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Perception". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter

Commentaires

Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF