Les Crybaby Bridge est un surnom donné à certains ponts aux États-Unis. Le nom reflète souvent une légende urbaine selon laquelle un bébé ou un enfant aurait été tué et sur laquelle on le verrait et entendrait hanter le lieu en question. Il semble que beaucoup des états de ce pays ont une légende urbaine similaire à propos de ces ponts mystérieusement hantés. Ces légendes sont souvent associées aux rivières ou le ruisseau qui passe sous le pont. Voici quelques-un de ces ponts.


Autoroute 601, Pageland, Caroline du Sud.

L’une des plus anciennes et populaires des légendes de Crybaby dans le pays, décrit une femme dans les années 1940 qui aurait franchi le pont avec frénésie pour retrouver son mari après avoir été en querelle depuis longtemps. En traversant le pont, elle a laissé tomber son (pauvre) bébé dans la rivière. Elle entendit le cri du bébé devenir de plus en plus lointaine, alors qu’il était en train de se faire emporter par le courant. Vous pouvez encore entendre ce crie à ce jour et voir la femme désemparée à la recherche de son enfant qui hanterait tous deux l’endroit.

Governor’s Bridge Road, Bowie, Maryland.

Dans les années 1930, une femme était enceinte, mais non mariée. Afin d’éviter d’être jugé par sa famille, elle a noyé son bébé dans la rivière ci-dessous du pont. Aujourd’hui, non seulement les gens qui s’y rendent entendent un bébé pleurer, mais peuvent aussi parfois voir une voiture fantomatique.

West 181 Street, Kellyville, Oklahoma.

La légende veut qu’une femme et son bébé traversaient le pont en voiture, essayant d’échapper au mari de la femme. La voiture est tombée du pont, tuant la mère. Le bébé n’a jamais été retrouvé, mais si vous visitez le pont à minuit, vous pouvez l’entendre crier.

230th Avenue, Monmouth, Illinois.

L’une des nombreuses légendes entourant ce pont implique un bus scolaire qui s’est renversé sur le côté durant une inondation. Les cris et les gargouillis des enfants qui se noient peuvent encore être entendus aujourd’hui.

Whitesville Road, Columbus, Géorgie.

 

La légende dit qu’une femme a noyé ses trois enfants dans ce ruisseau pour une raison inconnue. On dit que vous pouvez entendre leurs pleurs la nuit, et si vous mettez de la poudre sur le sol, vous pouvez voir apparaître leurs pas. Certains prétendent même voir une femme mystérieuse qui se promènerait le long de la forêt.

Egypt Road, Salem, Ohio.

Sur ce qui était West Pine Lake Road, cette impasse abrite une vieille légende sur un bébé qui serait tombé dans la rivière ci-dessous. En 2010, une femme âgée a été trouvée brûlée et étranglée à côté du pont. Bien que la route soit maintenant fermée, les pleurs du bébé et le fantôme de la femme sont souvent détectés par les travailleurs des services publics à proximité.

Sarah Jane Road, Port Neches, Texas.

 On dit que l’éponyme “Sarah Jane” était celui d’un bébé qui a été jeté dans l’eau infestée d’alligator de ce pont par l’homme qui a également décapité sa mère. Les cris de Sarah Jane peuvent souvent être entendus près du pont, et parfois sa mère sans tête apparaîtrait même.

Avec ces histoires toutes tragiques, il est assez choquant de voir à quel point certaines de ces histoires sont similaires.