Les chemtrails (fr : traînées chimiques) seraient des produits chimiques répandus délibérément par des avions. Les traînées seraient plus longue, plus large persistent, s’étendent et s’étalent plusieurs heures dans le ciel, formant par la suite un nuage voileux, qui contrairement à son contraire, les contrails, serait les vapeurs de condensation “normales” (gel de la vapeur) d’un avion, avec des traînées courtes, se dispersent vite et peu nombreuses.


chematrail

Quels seraient les buts des chemtrails ?

En vérités il y a plusieurs théories pour une seule théorie :

  • La première serait une solution de géo-ingénierie pour la lutte contre le réchauffement climatique par la formation d’un filme ou bouclier chimique contre le soleil, qui par cet effet, diminuerai le passage des rayons ultra-violets. l’exemple le plus probant pour cette théorie est surement celui de l’interdiction de vol de trois jours suivant les attentats du 11 septembre, la température moyenne avait augmenté de +1,10°c alors qu’avec les chemtrails, on constate des baisses de -0,25°C, soit un écart de 1,35°C pour ces trois jours. Cela confirmerait que les chemtrails refroidirai localement et provisoirement le climat de notre planète, cependant, beaucoup d’autres partisans la théorie des chemtrails pensent que serait simplement de la désinformation.
  • Au contraire, cette théorie stipule que les substances relâchées par les chemtrails formerai par accumulation des nuages artificiels chimiques, qui pourraient faire entrer les rayonnements infrarouges mais ne pourrait pas les renvoyer en direction de l’espace, créant un effet de serra artificiel.
  • Surement la plus exposée est celle des épandages à des fins de contrôle du climat, en corrélation avec le projet HAARP. Cette version est la plus importante car elle peut créer de sérieux dégâts, mais aussi avoir de bons avantages, utiliser à des fins “positifs”.

Ce sont les trois points les plus exposé, mais il y a aussi des théories comme quoi les chemtrails pourrait :

  • Empoissonner ou causer des cancers et des maladies pour augmenter les profits des lobby des médicaments.
  • Contrôler / réguler les populations et les rendre dociles ou contrôler les pensées de la population.
  • Accélérer la mutation de l’homme, la créer ou stopper son évolution.
  • Masquer l’arrivée de la planète Nibiru.
  • Recherches pour créer des armes chimiques ou bactériologiques.
  • Pour empêcher la population de voir les OVNI.

Les origines

C’est en à partir de 1996 que les observations de traînées d’avion « anormalement persistantes » auraient commencé à être observé et se généraliser. Elles auraient des caractéristiques distinctes dont le fait qu’elles disparaîtraient beaucoup plus lentement et ne se formeraient pas toujours à la « bonne » altitude pour être des traînées de condensation. D’après les partisans de la théorie, les traînées laissées par les avions seraient davantage persistantes depuis une quinzaine d’années, alors que les vapeurs des contrails seraient maintenant devenus un phénomène plutôt rare.
C’est à partir de ce moment, que l’on a constaté des “dessin” formé par les chemtrails dans le ciel, formant des quadrillages, des lignes parallèles ou encore des étoiles. Depuis la naissance de cette théorie, la communauté scientifique et les organismes gouvernementaux nient objectivement l’existence des chemtrails, la plupart du temps en appuyant sur le manque de preuves.

En 1994, une histoire similaire avait fait son apparition. Aujourd’hui certains pensent que celle-ci était les tests liés à ce que nous connaissons aujourd’hui.
Cette histoire est le témoignage d’un citoyen de la ville d’Oakville en Californie qui aurait observé des avions militaires disperser une substance gélatineuse au-dessus de leur ville. Cette substance serait toxique, puisque par la suite, les habitants seraient tombés malade et des animaux de compagnie seraient morts.
Dans la même année, un docteur nommé Leonard Cole prétendait alors avoir analysé cette substance et y avoir découvert des cellules sanguines humaines et une bactérie toxique nommée “Pseudomonas fluorescent”. Cependant aucune autre personne n’est venue corroborer ce témoignage.

Nouveau! Donnez votre avis sur ce que vous lisez

J'aime
Like J'adore Haha Wow Ohw Grr