Les premières mentions de l’église d’Incarville remonteraient à l’époque du 12ème siècle (en 1206, selon certaines sources).


L’histoire du lieu et de ses personnages :

Située à Incarville, dans le département de l’Eure en Haute-Normandie, l’église Saint-Pierre a subit de nombreux remaniements de construction entre le 16ème et le 17ème siècle, ce qui supposerait qu’elle aurait été détruite à de nombreuses reprises. En effet, l’ancien Clocher situé à l’extrémité Est de la nef, a été remplacé entre 1868 et 1875 par un clocher-porche.

De nombreux travaux de restauration ont également eu lieu à la même époque sous la direction de l’Abbaye de Fécamp.

Mais c’est surtout le presbytère de l’église qui a subit une importante rénovation, depuis sa destruction par un terrible orage et une grêle effroyable, le 9 juillet 1824, ravageant par la même occasion plusieurs habitations du village. Toutes les toitures faites pour la plupart d’entre elles en tuile et/ou en ardoises ont donc été réduites en miettes, et il faudra attendre pour le presbytère, de nombreuses années de combat menée par l’Abbé Georges de Mauray, pour que les travaux de reconstruction soit acceptés.

Ce n’est qu’à partir de 1836, qu’un nouveau bâtiment fut édifié et occupé jusqu’en en 1983, suite au départ du dernier occupant en date, résidant d’Incarville, le curé Jean-François Berjonneau.

Premiers faits étranges

Jusqu’ici, rien ne parait désigné le village d’Incarvllle, et notamment son église comme source d’hantise, si on s’en suit à ce que je vous ai décris plus haut dans mon précédent titre. Pourtant cette église, est belle et bien reconnue comme étant hantée par l’esprit bienveillant d’un ancien curé de la paroisse : l’Abbé Delamarre.

Abbé Delamarre.

Abbé Delamarre.

En effet, son corps serait enterré dans le cœur même de son église. Cette homme été tellement amoureux de village et de ses environs, qu’il se murmurerait selon certaines sources, que l’abbé viendrait les soirs respirer l’air de l’église, et que l’on entendrait au loin son souffle.

Témoignages :

https://www.youtube.com/watch?v=Px3LUHj_-CY.

Je n’ai trouvé que très peu d’éléments sur ce lieu qui pourrait confirmer ou infirmer qu’il est bel et bien hanté par l’esprit de l’Abbé Delamarre. Est ce une volonté du village de ne pas vouloir troubler le repos de dernier ? Malheureusement, je ne détient pas la réponse à cette question.

Aussi, j’invite aux personnes intéressées par ce lieu, d’aller directement sur place pour ce faire leur propre opinion, ainsi qu’aux différents chasseurs de fantômes à obtenir, si cela est possible, une autorisation de mener une enquête de nuit, afin d’avoir des réponses à ces questions. Je pense que la plupart des habitants de ce village voudraient très certainement savoir, si leur église est toujours sous la protection de l’esprit de l’Abbé Delamarre.