14 shares

Aujourd’hui dans ce nouvel article nous prenons la direction de Prague, capitale de la République-Tchèque et située dans la région de Bohême afin de vous raconter l’histoire d’un lieu aussi mystérieux de par la légende urbaine associée à l’une des nombreuses personnalités de la communauté juive dont la sépulture repose dans ce dernier qu’intrigant. Partons à la découverte du vieux cimetière juif et apprenons-en plus sur le mythe du Golem.


Commençons par l’histoire du cimetière :

Crédit-Image : par Isinzelle.

Il est localisé dans l’ancien quartier juif de Josefov qui est le nom de la vieille ville de Prague.

Il fut construit vers 1439 (si l’on en croit la devise de sa plus vieille sépulture) afin de remplacer un autre cimetière nommé « le jardin juif » qui fut découvert lors d’une fouille archéologique sous une rue de la nouvelle ville : Vladislavova. Il sera en activité pendant trois siècles et il sera également considéré comme étant l’une des plus anciennes nécropoles juives d’Europe, jusqu’à ce qu’il soit complètement laissé à l’abandon en 1786 suite à un décret de Joseph II (dirigeant de l’Empire des Romains de 1780 à 1790) interdisant les enterrements dans le centre-ville.

On dénombrerait pas moins de 12 000 pierres tombales reposant dans ce lieu et la particularité de ces dernières, c’est qu’elles ne datent pas de la même époque. Quelles sont les raisons qui pourraient expliquer le nombre important de corps enterrés au cimetière ainsi que sa fermeture ? Apparemment, le lieu de repos aurait été élargi à plusieurs reprises afin d’accueillir les nouvelles sépultures mais malheureusement cet élargissement n’a pas été suffisant et étant donné qu’à ce moment-là il était formellement interdit de déterrer les cadavres afin de les transférer vers un autre cimetière, la grande majorité des tombes sont serrées voire empilées sous plusieurs couches, les unes sur les autres.

Au moment de la Renaissance, certaines stèles plus décoratives que d’autres peuvent indiquer en plus du nom du défunt, la profession que ce dernier exerçait de son vivant.

Il sera classé comme monument historique en 1995

Bien sûr de nombreuses personnalités juives y sont enterrées et c’est l’une d’entre elles que nous allons brièvement vous présenter qui est à tout jamais associé à la légende du Golem.

Rabbi Loew, père fondateur de la légende du Golem ? :

Crédit-Image de gauche : par le magazine St-Margarets. Photo du rabbin Juda Loew.

Les faits remonteraient vers le 16ème siècle. En effet on rapporte qu’à cette période la communauté juive vit dans un véritable climat de terreur et subit régulièrement des actes d’antisémitisme. C’est pour protéger les siens que selon la légende, l’écrivain, philosophe et rabbin Juda Loew (connu également pour être un faiseur de miracles) aurait eu l’idée de créer un golem d’argile afin que ce dernier soit le défenseur de la population juive contre ses assaillants.

Rabbi Loew aurait ainsi réussi à l’aide de rituels d’incantations à donner vie à ce qu’il a modelé en forme humaine. Il écrivit et donna un nom sur le front du Golem : « Emeth » signifiant en hébreu « vérité ». Cependant une autre version du mythe rapporte que le Golem prendrait vie lorsque l’on lui a mis dans sa bouche un parchemin dans lequel aurait été écrit le même nom. (Crédit-Image de droite : par Lieux Sacrés sur canalblog, représentation du Golem Emeth et de son présumé créateur : le rabbin Loew).

Le nouveau protecteur de la communauté juive était très obéissant et été également impliqué dans les activités domestiques quotidiennes. Il fut au service de Loew pendant 6 jours et le septième qui fut celui de la fête juive du Shabbat, le rabbin décida de rendre inerte le Golem en effaçant la première lettre de son nom laissant ainsi apparaître le mot « Meth », ce qui en hébreu se traduit par « mort ».

Plus le temps passait et plus le Golem grandissait et gagnait en force. Il a néanmoins un énorme point faible. En effet le Golem ne dispose d’aucune sagesse ce qui veut dire qu’il n’a pas la faculté de penser librement et d’agir en fonction de ses propres décisions. Toujours selon le mythe, un jour Rabbi Loew aurait oublié d’effacer la première de son nom et c’est durant le Shabbat que la créature serait parti semé la terreur en ville étant donné qu’il n’a reçu aucune instruction. Les raisons expliquant cette soudaine révolte viendraient du fait qu’Emeth était probablement las d’être asservi à longueur de temps. Malgré les efforts du Rabbi Loew pour tenter de rattraper et de raisonner ce dernier, le Golem avait beaucoup trop attiré l’attention sur lui et l’empereur des Romains Rudolph II exigea de Loew qu’il désactive définitivement sa créature et en échange, il lui fit la promesse solennelle que les persécutions dont sont victimes les Juifs cesseront. Il accepta le marché et l’on raconte que le rabbin aurait conservé le corps du Golem dans le grenier de la synagogue située près du vieux cimetière juif dans lequel reposera Juda Loew suite à sa mort en 1609 et que l’accès à cette pièce est formellement interdite.

Peut-on parler de coïncidence du fait que la légende du Golem ait un lien avec l’ancien cimetière juif de Prague ? Seul Loew aurait pu être en mesure de nous répondre mais il semblerait qu’il ait emporté tous ses secrets et mystères dans sa tombe. En tout cas, vous êtes libre chers lecteurs et chères lectrices de forger votre propre opinion sur le sujet.

Crédit-Image à la Une : par Gilles Fumey.

Certaines informations de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Cimeti%C3%A8re_juif_de_Prague
  • https://www.avantgarde-prague.fr/guide-de-prague/que-voir-a-prague/monuments-principaux/vieux-cimetiere-juif/
  • https://www.lesmysteresdelarenarde.fr/index.php/2018/03/02/vieux-cimetiere-juif-de-prague/
  • https://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Golem-legende-dargile-mille-visages-2017-04-11-1200838656


Partagez cet article

14 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
0
OHW

Commentaires

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF