62 shares

Le Triangle des Bermudes est une partie mythique de l’océan Atlantique délimitée par Miami, les Bermudes et Porto Rico, où des dizaines de navires et d’avions auraient disparu. Des circonstances inexpliquées entourent certains de ces accidents, notamment le fait que les navires et avions n’ont même pas essayé d’envoyer de messages de détresse par radio et aussi qu’a chaque accident, il faisait temps calme. Tout cela a évidemment donner une myriade de théories ayant été proposées concernant le Triangle des Bermudes. Mais, aucune d’entre elles ne prouve quoi que ce soit.


La zone dénommée Triangle des Bermudes, ou Triangle du Diable, couvre environ 1 million de kilomètres carré d’océan au large de la pointe sud-est de la Floride. L’une des premières histoires remonte à quand Christophe Colomb a traversé le triangle lors de son premier voyage vers le nouveau Monde, il a rapporté qu’une grande flamme/boule de feu se serait écrasée dans l’eau pendant une nuit, puis qu’une lumière étrange serait apparue sortant de l’eau et au loin quelques semaines plus tard. Il constata aussi des défaillances en lien avec sa boussole.

La pièce de William Shakespeare, «The Tempest», qui, selon certains chercheurs, était basée sur une véritable épave des Bermudes, a peut-être renforcé l’aura de mystère autour de la zone. Néanmoins, les rapports de disparitions inexpliquées n’ont pas vraiment captivé l’attention du public avant le 20ème siècle. Il faudra attendre l’arrivée d’une tragédie qui a eu lieu en mars 1918 lorsque l’USS Cyclops, un cargo de 542 mètres de long transportant plus de 300 hommes et 10 000 tonnes de minerai de manganèse à bord, coula quelque part entre la Barbade et la baie de Chesapeake. Le Cyclope (nom français) n’a jamais envoyé un appel de détresse malgré le fait qu’il était équipé pour le faire, par la suite, une recherche approfondie n’a trouvé aucune épave. En 1941, deux des navires-jumeaux du Cyclope disparurent de la même façon sans laisser de trace le long de la même route, dans le triangle des Bermudes…

« Seul Dieu et la mer savent ce qui est arrivé au grand navire », a déclaré plus tard le président américain Woodrow Wilson.

La tendance autour du mystère commence alors à se former, mais seulement pour les navires traversant le Triangle des Bermudes. Cependant, en décembre 1945, cinq bombardiers de la marine américaine transportant 14 hommes ont décollé d’un aérodrome de Fort Lauderdale, en Floride, afin de mener des exercices de bombardement sur des hauts-fonds proches, dans le triangle. Pendant l’exercice les compas auraient été apparemment déclarés défectueux. Les cinq avions ont volé sans but jusqu’à ce qu’ils manquent de carburant ; ils n’ont jamais été retrouvé.. Ce même jour, un avion de sauvetage et son équipage de 13 hommes ont également disparu. Après une recherche massive de plusieurs semaines, personne n’a réussi à retrouver qui que ce soit. Cet incident est maintenant connu sous le nom du « vol 19 ».

Après 1964, d’autres accidents mystérieux se seraient produits dans la région, dont trois avions de passagers crashés malgré l’envoi d’un message qui exprimait «Tout va bien». Charles Berlitz, dont le grand-père a fondé les écoles de langue Berlitz, a encore renforcé la légende en 1974 avec un best-seller sensationnel sur la légende « The Bermuda Triangle ». Depuis, d’innombrables auteurs paranormaux ont associé le triangle à des aliens, des Atlantes et des monstres marins, à des distorsions temporelles et à des champs gravitationnels inverses, tandis que des théoriciens plus scientifiques ont signalé des anomalies magnétiques, des trombes marines ou d’énormes quantités de méthane dans le fond de l’océan.

Aujourd’hui, personne n’a encore trouvé de réponse concrète sur ce qui se passe réellement dans ce fameux triangle, et cela continue d’attirer toujours plus d’attention…

Informations complémentaires :

  • C’est l’auteur Vincent Gaddis qui a inventé l’expression «Triangle des Bermudes» dans un article de magazine américain en 1964 ; Argosy.
  • Après avoir acquis une grande notoriété en tant que première personne à avoir navigué en solitaire autour du globe, Joshua Slocum a disparu lors d’un voyage en 1909 de Martha’s Vineyard (Île dans le Massachusetts) en Amérique du Sud. Bien que l’on ne sache pas exactement ce qui s’est passé, de nombreuses sources ont ensuite attribué sa mort au Triangle des Bermudes.


Partagez cet article

62 shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
1
OHW

Commentaires

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF