Selon plusieurs témoignages, on raconte qu’une ou plusieurs créatures géantes de couleur blanche atteignent jusqu’à 30 mètres de long, avec des traits faciaux humanoïdes, habiteraient les eaux glaciales de l’Antarctique. Personne ne sait avec certitude ce que ces créatures seraient vraiment, mais de nombreux navires affirment avoir vu ces êtres humanoïdes massifs monter à la surface des profondeurs de l’océan.


Au cours des dernières décennies, des rumeurs ont circulé sur l’existence de gigantesques humanoïdes marins ou une forme de vie inconnue qui peupleraient les eaux glacées de l’Antarctique.

Selon des témoins, ces créatures appelées depuis “Ningen” (人間, «humanoïde» en japonais) seraient une forme de vie humaine aquatique. Selon les témoignages, ils auraient la plupart du temps une tête, des bras et même des mains à cinq doigts. Ils sont décrits comme ayant une grande nageoire ou une grande queue très similaire à celle des sirènes ou encore des jambes. Les seuls traits distinctement visibles du visage seraient leurs yeux et la bouche de la créature. Avec la quantité de descriptions reçues pour ce géant marin, celles-ci semblent varier. Cependant, bien qu’il existe de nombreuses descriptions qui tentent de décrire le Ningen le plus clairement possible, la plupart des témoins semblent être d’accord sur la taille gigantesque du Ningen.

Selon les rapports enregistrés, ces êtres humanoïdes de couleur blanche supermassifs atteignent jusqu’à 30 mètres de long. Alors, peut-être pourrait-il s’agit d’une espèce (très gros poissons) aquatique jamais encore vu ? Mais, selon plusieurs rapports et d’innombrables vidéos qui ont été postée en ligne, ces êtres mystérieux ne ressemblent à rien de ce que nous avons déjà rencontré et que nous pourrions classer d’animal.

Selon l’un des rapports, les membres d’équipage d’un navire voyageant près de l’Antarctique auraient pu observer ce qui était initialement considéré comme un sous-marin au loin. Cependant, lorsqu’ils approchèrent un peu plus de l’objet submergé non identifié, il était clair pour eux, de par la forme irrégulière de l’objet, que ce n’était pas un sous-marin, mais une créature vivante. Lorsque le navire s’est approché encore plus de la créature, celle-ci a rapidement disparu dans les profondeurs de l’Antarctique, telle une bête sauvage.

Le Ningen a également été repéré dans les océans Pacifique et Atlantique, donnant lieu à des théories qui suggèrent qu’ils seraient plusieurs et qu’ils seraient essentiellement des créatures nocturnes qui survivraient uniquement dans les eaux (très) froides. La plupart des prétendues observations se sont déroulées la nuit, rendant ces êtres mystérieux extrêmement difficiles à décrire avec exactitude et/ou les capturer en vidéo/photo.

nigen
Illustration du monstre

Alors au final, qu’est-ce que sont ces créatures mystiques ? Pour la plupart, l’existence du Ningen est considérée comme une simple «légende urbaine» massivement rependue (surtout au Japon car en France, celui-ci reste peu connu) et moderne. Une grande partie des informations sur le Ningen remonterait à une série de messages dans une sorte de forum communautaire japonnais, «2channel», où un individu a décrit avoir vu la créature humanoïde géante, alors qu’il se trouvait sur un «navire de recherche pour baleine». Ils se seraient approchés de la créature de près, jusqu’à que celle-ci ne disparaisse dans la profondeur des eaux.

Par la suite, le sujet devient populaire et attire l’attention de nombreuses personnes. De ce fait, le Ningen est devenu connu dans le monde paranormal.

Il existe aujourd’hui plusieurs théories, qui démontrer qu’il s’agirait d’une espèce inconnue de poisson, de raie manta jusqu’à même une espèce de singe aquatique géant. Certains prétendent qu’il se pourrait que ce soit une espèce extraterrestre ou bien tout simplement … un monstre marin.