Le démon Zozo est présent dans différentes cultures et a fait beaucoup parlé de lui durant les 10 dernières années au travers de planches Ouijà. Ce démon peu connu en France, se manifeste durant les séances d’invocations d’esprit, durant celle-ci, et particulièrement au début des contacts avec ses futurs victimes, il prétend être une personne décédée et va même jusqu’à répondre correctement aux questions, ensuite et très rapidement, il fait répéter les lettres Z-O-Z-O-Z-O-Z-O, quand alors la personne demande si cela est son vrai nom, il peut soit dire oui, soit non ou se diriger vers des lettres, en bref dire n’importe quoi.

Cependant, alors que Zozo est le plus souvent connecté à l’aide du Ouija, il est possible qu’il puisse contacter des personnes en dehors du jeu par d’autres moyens comme l’hypnose, les séances d’écriture automatiques et les phénomènes de voix électroniques.


Son histoire / origine

On mentionne la première fois Zozo, dans un ouvrage de Collin de Plancy (1793-1887) nommé le « Dictionnaire infernal » publié en 1918 (voir plus bas). Dans celui-ci l’auteur y décrit un cas de possession en Picardie (voir plus bas). d’une jeune fille qui se disait harcelée par trois esprits maléfiques, Zozo, Mimi et Crapoulet. Dans plusieurs témoignages on peut retrouver c’est trois personnages, mais bien souvent et même si les trois sont présent c’est Zozo qui prend le contact.

Malgré un nom qui ne fait pas penser à un démon, celui-ci reste dangereux car il peut rester accroché des années aux victimes allant même jusqu’à prendre possession d’un participant à la séance ou leur parler pour les rendre fous. Selon les nombreux témoignages encore, le démon Zozo montre clairement des attirances envers les personnes de sexe féminin. Zozo est également attiré par les personnes ayant des tendances suicidaires, dépression et autres troubles psychologiques, en outre, toutes les personnes “fragiles” sont d’autant plus subjectes au danger de ce zozo.

Aux États-Unis Zozo est pris très au sérieux et il existe même des spécialistes, appelés zozologistes.
Voici le court témoignage de Darren, un américain fan de l’expérience ouijà :

“Aujourd’hui, je refuse même de prononcer son nom parce que je pense que cela pourrait l’amener à se manifester. Je ne peux plus compter les fois où il a prétendu être une gentil entité, s’est fait passer pour la personne que je cherchais à contacter avec la planche. Mais au bout d’un moment, il finit toujours par montrer sa vraie identité, me menaçant, m’insultant moi et les autres participants. Une fois il a même employé des mots en latin ou en hébreu, utilisant la terminologie biblique”.

Comment savoir s’il est présent ?

Comme beaucoup de démons, Zozo rend généralement sa présence connue.

  1. Zozo peut se présenter en précisant son nom, en faisant plusieurs fois “Z-O-Z-O-Z-O…” ou encore utiliser l’un des noms similaires mentionnés plus haut.
  2. Mouvements rapides: si vous utilisez le Ouija, la goutte (planchette) peut commencer à bouger rapidement progressivement.
  3. Sentiments de malaise: vous pourriez ressentir une sensation de peur ou de malaise monter en vous.
  4. Obscurité: Vous pouvez voir des ombres se déplacer, ou la pièce dans laquelle vous vous trouvez pourrait devenir de plus en plus sombre.

Si vous pensez que Zozo est avec vous, ne paniquez pas, mais prenez des mesures pour mettre fin à la connexion afin d’éviter touts dommages corporels et/ou mentaux.

Couper rapidement la connexion

Si Zozo est en contact avec vous, procédez comme suit pour vous protéger et couper court à votre discussion:

  • Restez calme: les démons et les esprits maléfiques se nourrissent de la peur, prenez des respirations profondes et stabilisez-vous.
  • Fermez la session rapidement et correctement: Si vous jouez Ouija, déplacez la planchette sur “au revoir” et fermez formellement le jeu même si zozo essaye de continuer la discussion. Si vous utilisez une autre méthode de contact, coupez immédiatement la communication.
  • Ne mentionnez pas son nom: Utiliser son nom lui donne du pouvoir. Évitez de parler de lui et encore moins d’utiliser son nom.
  • Trouvez de l’aide: si vous sentez que vous Zozo et encore près de vous, cherchez l’aide d’un professionnel dans le milieu paranormal ou d’un chef religieux.

Zozo est un démon dangereux et vous devez utiliser Ouija avec précaution pour éviter de tomber sur lui ou tout autres démons.

Extrait du Dictionnaire Infernal par Colin de Plancy, considéré comme le premiere texte exposant Zozo et “ses amis” :

En 1816, à Teilly, en Picardie, une jeune fille était tombée enceinte. Afin de couvrir cet accident, elle se mit à clamer qu’elle était possédée par trois diablotins qui s’appelaient Mimi (parfois aussi Mama), Zozo et Crapoulet.
La fille allait dans les rues à quatre pattes, tantôt en avant, tantôt en arrière. Quelquefois elle marchait sur ses mains, les pieds en l’air, au risque de mettre les passants dans la confidence de sa position. Mimi, disait-elle, la poussait en avant. Zozo l’entrainait en arrière et le malin Crapoulet s’amusait à lui tenir les jambes en l’air. Un des vieux fils de Loyola, à la piste des bonnes aventures, savait reconnaître les diables. Il s’empara de la possédée et l’exorcisa. Mimi sortit sans bruit, Zozo fut plus tenace et cassa une vitre de l’église en s’échappant sur les toits. Quand à Crapoulet, ce fut en vain qu’on le poursuivit, armé de goupillons, mais il ne voulut pas en démordre et il redescendit bientôt et finit par prendre position dans l’intimité de la demoiselle.
Partout dans Amiens il n’était bruit que de cette aventure quand les autorités crurent bon d’arrêter ce scandale. Un homme plein d’esprit apprit de la possédée qu’elle était enceinte et il lui fit obtenir un billet d’hôpital. Quand à l’exorciste, on lui interdit de pratiquer son art à l’avenir, sous peine d’être traduit devant la police.