Popularisé en 2009 dans le film de Peter Cornwell « The Haunting in Connecticut ». L’histoire est celle d’une famille sans histoire emménageant dans une ancienne maison funéraire pour être proche de l’hôpital pour les soins de leur fils atteint d’un cancer, puis de devenir les victimes d’un démon. Connu pour son histoire des plus violentes, c’est aussi l’un des dossiers les plus connus du célèbre couple d’enquêteurs de l’étrange Ed et Lorraine Warren.


En 1987, Carmen et Allen Snedeker doivent partir de New-York avec leurs enfants pour déménager à Southington dans le Connecticut pour que le fils aîné de la famille, Philip, âgé  de 13 ans, puisse suivre son traitement médical car l’adolescent souffre d’un cancer, plus exactement un lymphome. En effet, la famille devait parcourir 900 km toutes les semaines pour que le fils puisse avoir des soins médicaux spécialisés, c’est la raison à laquelle la famille avait emménagé à Southington.

(la famille Snedeker et Ed et Lorraine Warren, crédit Nathalie Foellner)

Philip ne supportait pas non plus les déplacements car la radiothérapie avait une emprise très douloureuse sur son corps, il avait la peau très abîmée et était de plus en plus malade pendant les déplacements. La situation était urgente et la famille dû alors se résoudre à prendre la première maison au plus bas prix en location, la famille n’ayant pas des gros moyens financiers.

La famille trouve une vieille demeure victorienne au 208 Meriden Avenue, la Hallalan House. Mais Carmen avait ressenti dès le premier instant où elle avait posé les pieds dans la propriété que quelque chose n’allait pas dans la maison, il y avait une odeur d’œufs pourris et des crucifix étaient accrochés devant chaque porte de la maison. Mais Allen déchanta vite en comprenant que la maison cache un lourd secret : c’était un dépôt funéraire.

Carmen voulait alors déménager mais ils ne pouvaient pas partir car toutes les économies qu’ils avaient était parti pour la location de la maison.  Ils comprirent aussi que seule la cave avait été utilisé comme salle d’embaumement, il y avait encore des poignets de cercueils, des outils, des photos mais aussi la table mortuaire. Ils ont alors pris la décision de tout cacher pour installer leur fils aîné, la salle disposait d’une salle de bain privatif et d’une baignoire qui pouvait être utile pour les crises de fatigues aigus de Philip. La salle comprenait aussi une seconde grande pièce, qui serait alors la chambre de Philip et de Bradley, le plus jeune fils. Allen et Carmen ont bloqué la pièce d’embaumement avec une armoire pour que les garçons ne la découvrent pas, la salle possédait une porte séparative.

Les phénomènes avaient commencé dès le jour de l’emménagement quand Philip qui venait de se mettre au lit car il était épuisé du voyage, avait entendu quelqu’un l’appeler de la salle d’embaumement, il alla en parler à sa mère qui ne le crut pas, pensant que c’était un des effets négatifs de la radiothérapie de Philip. Philip était alors redescendu dans la chambre et fouille partout. Il décida de fouiller sa chambre et découvrit d’anciens documents relatant de l’utilisation de la maison. Avec son jeune frère il décida alors de découvrir la chambre que ses parents cachent. Ils bougèrent alors l’armoire et découvrirent que tout était resté prêt à l’emploi dans la salle des morts. C’est alors que Philip proposa à son frère de jouer sur la table pour la faire tourner, mais au fur et à mesure du jeu, le regard de Philip semblait se noircir et les tours furent de plus en plus violents.

(l’ancien salon funéraire, crédit Leanna Wisehunt)

Le lendemain en explorant l’ancien salon funéraire, Philip découvrit un passage menant à un couloir sombre dissimulé derrière une grille. Il partagea la découverte avec Bradley et découvrit à l’intérieur une espèce de liquide visqueux sur le sol, lorsque Philip le toucha il compris très vite que c’est du sang.  Bradley et son frère terrifiés par le sang se mirent alors à hurler. Carmen arriva en courant et vit que ses enfants étaient terrifiés. Elle refusa de les croire et les punies sans vérifier l’histoire de ses fils.

Puis Carmen remarqua petit à petit que tous les crucifix disparaissent de la maison. Elle pensa alors que c’était les enfants qui faisaient une plaisanterie. Quant aux hallucinations de son fils aîné elle s’était mise en tête que cela pourrait être lié à son traitement et au déménagement.

Six mois après avoir emménagé dans la maison, les phénomènes s’étaient amplifié de plus en plus. Un soir alors que Philip dormait, il avait été réveillé par 4 voix d’hommes l’appelant, il sursauta et il ne fut pas le seul à les voir, son jeune frère aussi. Carmen continua de ne pas les croire mais observa que son fils se refermait sur lui-même de plus en plus. Elle prit néanmoins la décision d’appeler la police pensant que des cambrioleurs pouvaient être présents, mais une fois sur place la police ne remarqua rien d’anormal.

Six autres mois passent et Philip continuait de vivre dans son propre monde, un jour il a surpris sa famille en installant sa chambre dans la chambre funéraire. Puis il s’est mis à parler seul et commença à écrire un journal intime qu’il cache soigneusement. Il avait un comportement de plus en plus violent. Carmen estimait à ce moment-là que la maladie de son fils impactait sur son caractère d’adolescent. Quelques semaines plus tard les cousines de Philip et sa fratrie passent quelques jours dans l’ancienne maison funéraire. Kam et Philip étaient très proches mais lorsqu’il vit sa cousine il se montra froid et distant.

(Carmen Reed Snedeker, crédit Ruth Carter-Bourdon)

Carmen demanda un jour à sa nièce Kam de l’aider à faire le ménage et de ranger la chambre de Philip tandis que celui-ci était à l’hôpital. Elle décida de le lire pour y découvrir les idées noires de son cousin et son envie de tuer toute sa famille. En faisant lire le carnet à sa tante, celle-ci s’aperçut alors que quelque chose n’allait pas. En effet une partie des écrits n’étaient pas la même écriture que Philip et ne contenait aucune faute d’orthographe alors que l’adolescent était dyslexique. Lorsqu’il rentra de l’hôpital Philip expliqua qu’il était aidé par un homme et que celui-ci n’aimait pas sa famille. Mais la peur de sa mère fut qu’elle refusa de le croire une nouvelle fois. Mais le comportement de l’adolescent ne cessa de changer pour se noircir de plus en plus.

Il se mit à suivre sa famille en étant silencieux, parfois en état de transe et faisait des crises de somnambulisme. Lorsque sa famille le sortait de son état, il devenait particulièrement agressif. Ce qui ne ressemblait pas à Philip qui était d’ordinaire calme et réfléchi. Mais un jour, Philip devient comme fou et agresse Bradley tandis que Kam se sentait de plus de plus oppressée dans la maison. Toutes les nuits elle était réveillée par quelque chose qui tirait sur ses couettes mais aussi elle ressentait régulièrement une présence qui la touchait ou soulevait son pull. Carmen refusa une nouvelle fois de croire aux dires de sa nièce. Mais effrayée par le comportement de plus en plus instable de Philip, elle prit la décision de le faire enfermer dans un asile psychiatrique. Lorsque les infirmiers sont venus le chercher, il s’était montré si brutal qu’il avait réussi à les faire tomber, alors que jusqu’ici il était à peine capable de prendre une douche seule.

Dans une rage folle, alors que Philip avait encore mis son état sur le fait d’un esprit dans la cave dans la maison, Carmen décida de descendre dans la chambre et d’insulter l’entité. En effet elle commençait à se poser des questions jusqu’à croire que son fils était innocent. Cette nuit-là, elle fut réveillée par les cris d’effroi de sa nièce Kam qui affirme que quelqu’un aurait tiré sur ses couvertures. Puis après avoir réconforté sa nièce, Carmen décide de lire quelques passages de la Bible, c’est alors que Kam eut une crise d’angoisse et affirma que l’entité était présente dans la pièce. C’est alors que le cartésianisme de Carmen prit soudainement fin lorsqu’elle vit une main translucide sur le torse de sa nièce. Elle prit violemment les bras de sa nièce et descendit en trombe dans le salon, terrorisées. Carmen ressent alors une violente odeur de mort qui s’engouffrait dans le salon et Kam vit quelque chose venir vers elles.

(Ed et Lorraine Warren, crédit Debbie Turner-Peddicord)

Puis plusieurs incidents de plus en plus violents poussent Carmen à contacter Ed et Lorraine Warren, un couple de démonologue et médium très connu dans les affaires paranormales et journalistiques.

Le soir même après cette apparition terrifiante, Carmen n’arrivant pas à dormir décida de prendre une douche pour se détendre. C’est alors qu’elle avait subitement eu l’impression de ne plus être seule dans la salle de bains. Puis elle se mit à sentir le rideau de douche commençait à  l’entourer afin de l’étouffer. Plus elle essaya de se débattre plus le rideau se resserrait autour d’elle. Sans air, elle eut un malaise et s’écroula violemment sur le sol dans un bruit de fracas qui inquiéta sa nièce. Kam trouva sa tante traumatisée et suffocante au sol toujours enroulé dans le rideau, elle descend alors dans la cuisine en urgence pour se saisir d’un couteau afin de l’en libérer.  Plus rien d’anormal ne se produit ensuite, néanmoins Carmen se décida à contacter un prêtre qui leur conseilla de contacter la famille Warren afin de chercher des causes démoniaques dans leur demeure.

Carmen tenta sous le conseil d’Ed et Lorraine de faire sortir Philip de l’asile mais cela s’avéra très complexe alors que les manifestations se faisaient de plus en plus connaître. Carmen se décida à faire le ménage dans la chambre de son fils, alors qu’elle était en train de laver le sol l’eau devint rouge sang tandis qu’une autre fois, elle venait de faire la vaisselle et avait déposé les assiettes propres sur la table à manger, lorsqu’elle voulut les ranger les assiettes avaient changé de place pour être rangé dans le meuble. Kam affirma avoir vu les esprits qui hantaient la maison, un esprit portant un costume rayé avec les yeux blancs et un autre ayant les yeux clairs. Le couple Warren s’est alors rendu chez la famille Snedeker avec John Zaffis, leur neveu.

Pour eux, l’emprise diabolique ne fait aucun doute,  eux-mêmes avaient subi la foudre des entités en étant agressé et avaient vu les agressions sur Carmen et Kam. L’esprit le plus sombre s’était par ailleurs matérialisé sous les yeux des enquêteurs et de la famille Snedeker. Lorraine sans rien connaître du passé de la maison se sentit immédiatement attirée par la cave et une fois en bas, elle a ressenti immédiatement la présence d’un ombre sombre, terrifiant, désirant contrôlé et détruire la famille mais surtout tous ceux qui osent emménager dans sa maison. Elle découvrit par ailleurs une trappe dans le sous-sol permettant de monter et descendre les cercueils. Lorraine a ressenti  que des esprits étaient contrôlés par un esprit sombre particulièrement sadique et démoniaque, il s’agissait d’un égrégore de formation démoniaque.

Ed rechercha dans les archives pour découvrir que les anciens propriétaires avaient été condamnés pour nécrophilie et nécromancie. Le couple considéra alors que les esprits n’étaient pas en paix car ils n’avaient pas de sépulture décente mais aussi que le démon principal avait entendu les cris de détresse des esprits errants encore dans la maison. Ed alors fait un rapport pour l’église avec les enregistrements audio prouvant la véracité des phénomènes de la famille Snedeker, il arriva par ailleurs à faire sortir de l’asile Philip même si celui-ci était toujours possédé par le démon. L’église avait alors donné son aval pour pratiquer plusieurs séances d’exorcisme pour libérer l’adolescent mais surtout pour faire partir le démon et les esprits torturés de la maison.

(crédit Rachel Faith Darrow)

Le démon n’appréciait pas les séances d’exorcisme et le faisait nettement comprendre, il balançait les objets au travers la pièce, frappait le prêtre mais fut finalement chassé de la maison. La maison retrouva un calme d’antan. Mais la famille était trop traumatisé pour rester dedans, ils prirent la décision de déménager par peur que les phénomènes se reproduisent, mais les locataires qui ont succédé à la famille Snedeker n’ont rien vu ou ressenti d’anormal depuis.

Philip allait beaucoup mieux suite à son exorcisme et les effets de la maladie se faisaient de plus en plus rares, les médecins avaient estimé alors que le lymphome de Philip s’était presque totalement dissipé, néanmoins celui-ci fit sa réapparition foudroyante à l’âge de 38 ans ne lui laissant aucune chance de survie, le cancer s’étant généralisé de manière fourbe.

Carmen et son mari, assisté des Warren ont écrit un livre sur la possession de la demeure et de leur traumatisme : In the dark place.

L’histoire fit grand bruit et inspira de nombreux ouvrages et films dont The haunting in connecticut s’inspirant librement de l’histoire de la famille Snedeker. Ils ne furent plus jamais victimes de phénomènes de hantise mais néanmoins à cause du harcèlement  des médias ils ont cessé de paraître dans des émissions de télé ou même de donner des interviews pour presque totalement disparaître de la scène médiatique, même si l’histoire a depuis fait le tour du monde.

Cet article a été construit avec plusieurs crédits :

  • Wikipédia
  • Mindshadow
  • Journal d’une démonologue

Crédit image à la une :

  • The haunting in Connecticut – Movie, crédit Countess Fariza

 



Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
4
OHW
Lili Price

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Perception". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter

Commentaires

Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF