Si vous n’avez jamais cru aux histoires que l’on vous raconte sur les vampires, sur leur existence. Alors l’affaire du cimetière de Highgate qui s’est déroulée dans les années 70 vous fera peut-être changer d’avis ?


C’est dans le quartier nord de Londres en Angleterre que se trouve le cimetière de style gothique de Highgate qui a ouvert ses portes en 1839. Il fait parti des “Magnificent Seven”, l’un des sept cimetières entourant le centre de la capitale et dont le premier but était de limiter le risque de propagation des maladies causé par les sépultures des anciens lieux de repos londoniens. Des noms prestigieux y reposent en paix comme Karl Marx, Charles Dickens, Michael Faraday, Georges Eliot, Douglas Adams, Copley ou encore Herbert Spencer. Aujourd’hui, la végétation semble avoir pris le dessus sur les nombreuses pierre tombales ornant le cimetière ajoutant un côté sauvage se mariant parfaitement avec le style gothique.

Bref, ce cimetière dégage en soi quelque chose qui à la fois énigmatique et très glauque et comme si cela ne suffisait pas il va connaitre entre 1960 et 1980, une vague médiatique autour d’un événement macabre qu’on lie sur la légende urbaine du Vampire de Highgate. Selon cette légende, un vampire serait venu de Turquie et aurait trouvé refuge au sein même du cimetière de Highgate au 17ème siècle.

C’est pourtant en 1970, qu’elle commence à être prise plus sérieusement lorsque 2 jeunes filles ont apporté leur témoignage sur ce qu’elles ont vu. Un soir en revenant de l’école, elles ont emprunté un raccourci menant au cimetière de Highgate et ont affirmé avoir été poursuivies par une mystérieuse ombre noire. Mais ce qui est encore plus troublant, c’est que depuis cet événement l’une des deux filles souffre de nombreuses crises de somnambulisme qui vont l’attirer pendant plusieurs années vers un caveaux du cimetière. L’affaire prend de l’ampleur lorsque l’on retrouve plusieurs dizaines de cadavres d’animaux vidés de leur sang avec une morsure au cou semblable à la morsure caractéristique des vampires, mais il pourrait très bien s’agir aussi d’une morsure causée par un prédateur animal tel qu’un renard par exemple, mais ce n’est pas le cas.

Les médias se déchaînant sur ce mystérieux phénomène, David Farrant membre de la British Occult Society décide de faire appel au Révérant Lord Manchester afin que ce dernier procède à un exorcisme au cimetière. Ils découvrirent un caveau ouvert et à l’intérieur se trouvait un corps semblant être ni mort ni vivant. Manchester voulait transpercer le coeur de ce cadavre par précaution mais il fut menacé s’il procédait à cette action d’être poursuivi en justice vis à vis de la loi. Il se contentera de disperser plusieurs sacs remplis d’ail et de mettre une croix sur le couvercle du cercueil. Par la suite, des ouvriers cimentèrent l’entrée du caveau.

L’affaire aurait pu s’arrêter là, mais en 1974, le coeur du quartier de Highgate va être victime d’étranges phénomènes. En effet, plusieurs témoins ont affirmé avoir aperçu une silhouette d’un homme vêtu de vieux habits et au teint blanchâtre dans une demeure (aujourd’hui détruite) réputée pour être hantée entre Crescent Road et  l’avenue Road. Lord Manchester accompagné de d’autres personnes décida alors de se rendre sur place et procéda à de minutieuses fouilles, et il fut stupéfier de retrouver le cercueil qu’il avait vu 4 ans plus tôt dans le caveau du cimetière. Ils décident alors ensemble de soulever le couvercle et découvre le corps d’un homme correspondant à la description faite par les témoins avec un teint pâle et semblant être encore en parfaite conservation. Pour l’exorciste, il ne fait aucun doute qu’il s’agit bel et bien d’un vampire et qu’il faut le détruire. Avant qu’il ne plante un pieux dans le coeur et qu’il mette le feu au cercueil de ce dernier, le révérant a pris des photos successives sur les transformations du corps, je vous les laisse les découvrir :

Voici le vampire en question avant que Manchester ne procède à son élimination.
Maintenant, voici les diverses transformations qui ont lieu au moment des actes de l’exorciste.

 

L’affaire se termina ainsi à partir de cet évènement. Pourtant en 1978, Scotland Yard la police anglaise arrêta plusieurs personnes pour avoir pénétrer dans le cimetière et tenter de forcer les scellés du caveau.

Aujourd’hui encore de nos jours, le cimetière est victime de plusieurs cérémonies nocturnes de magie noire avec des adeptes tentant d’invoquer leur Maître en profanant des tombes et en arrachant les cadavres de leurs cercueils. Les autorités ont décidé de fermer les grilles de la partie nord du cimetière qui peut néanmoins être visité en étant accompagné par un guide.

https://www.youtube.com/watch?v=oih3BGFWZic&list=PLaELDv0aJSvwbPCWq0wIXvUcGPNTxahht&index=4

Lien vidéo de la chaîne Youtube de John Sinclair “Chroniques Paranormales”

Rédigé par John Sinclair et publié sur Hellystar