Les Skinwalkers où Yee Naaldlooshii sont des créatures anciennes du peuple amérindien d’Amérique du Nord, les Navajos, qui utilisent la magie noire pour se transformer en forme animale. Ce sont des hommes et rarement des femmes qui usent de ce pouvoir surnaturel en violant un tabou culturel de par cette transformation.


Un Skinwalker est à l’origine un chaman qui obtient le pouvoir d’un Skinwalker en renonçant aux façons traditionnelles de la magie Navajo et en adoptant les enseignements du Witchery Way. Au plus haut niveau de prêtrise, il doit alors faire le sacrifice d’assassiner un parent de sang.
Une fois le rituel et la transformation accomplie, celui-ci peut prendre la forme, la vitesse et la force de tout animal qu’il souhaite, selon les capacités dont il a besoin au moment où il en use. Certains Navajo croient qu’il peut même “posséder” une personne humaine. Pour ce faire, le Skinwalker doit fixer les yeux de sa victime.

Selon la légende et les dires, les Skinwalkers sont facilement reconnaissables sous forme animale, car ils ne peuvent pas totalement se déplacer naturellement, et certains Navajos décrivent leurs corps comme étant déformés et mutés avec la base de l’animal ayant été imité. Il est aussi facilement reconnaissable de par ses yeux qui brillent comme un animal lorsqu’il est humain et apparaissent humains lorsqu’il s’agit d’un animal. Beaucoup de Navajos peuvent raconter des histoires de rencontres avec un Skinwalker, même si cela est tabou.

Ces terrifiantes créatures tenteront aussi parfois de pénétrer dans les foyers pour y attaquer les résidents qui s’y trouvent, et vont même jusqu’à grimper sur les murs ou sur les toits et regarder à travers les fenêtres sous des formes étranges, ce qui fait du Skinwalker un personnage vicieux et espiègle. Le Skinwalker est également connu pour attaquer des voitures et causer des accidents (parfois grave). Et ce n’est pas tout; celui-ci est également considéré comme un nécrophiles.

Aussi appelé le Yee Naaldlooshii, celui-ci peut utiliser la magie pour maudire les gens et causer de la souffrance allant jusqu’à la mort. Ils utilisent un mélange appelé “poudre de cadavre” qu’ils soufflent dans le visage de leur victime. Peu après, la langue de la victime devient noire, souffre de convulsions et finit par mourir. Ils peuvent également utiliser des “crachats” récupérés, des cheveux et des vêtements anciens pour créer et envoyer une malédiction à une personne en particulier. En raison de cela, de nombreux Navajos ne crachent jamais et ne jettent jamais leurs cheveux quand ils se les coupent.

Les Skinwalkers sont agiles et assez rapides pour suivre facilement une voiture à vitesse excessive. Certains croient qu’ils peuvent lire des pensées et faire des bruits d’animaux ou une voix d’humain qu’ils souhaitent, en utilisant des astuces comme le cri d’un nourrisson pour attirer les victimes de la sécurité de leurs maisons.

Tuer un Skinwalker est très difficile en raison de leur puissance. Alors que les Navajos ont des protections magiques contre le Yee Naaldlooshii, il n’y a qu’un seul moyen de les vaincre: si vous en voyez un il faudra connaitre son nom, et le nommer à haute voix.
La légende du Skinwalker n’est pas un simple récit d’enfant pour le peuple navajo. Le sujet n’est pas ouvert à la discussion, même aujourd’hui, et les Navajos hésitent à en parler à des étrangers. Après tout, un étranger posant des questions sur les Skinwalkers pourrait en être un lui-même.