La chaussée des géants est un endroit spectaculaire composé d’environ 40 000 colonnes de basalte et de forme caractéristique, fruit d’un résultat d’une (très) vieille éruption volcanique. La chaussée des géants est situé dans Comté d’Antrim, sur la côte nord de l’Irlande du Nord, à environ 4,8 km de la ville la plus proche nommée Bushmills. Classé au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1986 et réserve naturelle nationale en 1987 par le ministère de l’environnement d’Irlande du Nord. Celle-ci possède des colonnes monumentales le plus souvent, hexagonales, bien que certaines aient quatre, cinq, sept ou voire huit côtés. La plus haute mesure environ 12 mètres de haut.


Pendant le paléogène (début du cénozoïque, c’est-à-dire : il y a environs 65 millions d’années), la région d’Antrim a subi une activité volcanique importante dû à l’expansion nord de l’océan Atlantique. De ce fait des laves basaltiques ont forcé le passage pour remonter à la surface, au travers des couches de calcaire existantes. Une fois refroidies, les laves de basalte, de par un procédé chimique, ont formé un plateau basaltique, celui que nous voyons ici.

La chaussée des géants a un «jumeau» situé à la grotte de Fingal sur l’île de Staffa, dans les Hébrides intérieures au large de l’Écosse (près de l’île de Mull), environ 150 km au nord-est à travers l’Atlantique. La proximité des deux sites a donné lieu au mythe de Finn MacCool.

Légende

En effet, selon la légende la plus populaire, les colonnes sont les vestiges d’un pont jeté construit par un géant. On raconte que le géant irlandais Finn Mac Cumaill (Finn MacCool), a été contestée dans une lutte par le Benandonner géant écossais. Finn, accepta le défi et construit une chaussé (géante) à travers le chenal du Nord afin que les deux géants puissent se rencontrer et mener cette bataille.

Mais quand le géant irlandais arriva et vit (sans lui-même se faire voir) que Benandonner fit bien plus grand que lui. Finn parti en courant de retour chez lui. Pris de peur, la femme de Finn, Oonagh, déguisa Finn en bébé et le mit dans un berceau. Quand Benandonner arriva et vit la taille du « bébé », il estima vite que le père (donc Finn) devait être un géant parmi les géants et en tout cas assez pour le battre.

Il fuit. De retour en Écosse et en “transe”, il détruisit le pont derrière lui pour que Finn soit incapable de revenir. Les seuls vestiges seraient les extrémités du pont, en Irlande et en Écosse, visible aujourd’hui.

Découverte en HD

Croyez-vous à la légende presque loufoque, ou plutôt la version scientifique indécise selon qui le dit ?
Quoi qu’il en soit, c’est l’un des lieux les plus beaux sur Terre, et seulement ça ne peut-il pas nous convenir ?