L’Homme de Taured (parfois appelé le Mystère de Taured ou l’Homme sans Pays ) serait l’histoire d’un homme qui serait arrivé dans un aéroport japonais et venu d’un pays appelé Taured. Beaucoup de gens ont affirmé (et affirment) que cette histoire est vraie. L’essentiel du problème concerne Taured, on remarque alors qu’il n’y a pas de pays connus sous le nom de Taured, aujourd’hui ou pendant la période présumée où l’incident a eu lieu, c’est-à-dire les années 1950. L’histoire se terminera quand l’homme disparaît mystérieusement un jour après son arrivée au Japon. De plus, tous ses documents personnels, comme son passeport et son permis de conduire ont aussi disparu, ce qui rend cette histoire étrange insoluble.


L’histoire de «Man from Taured» commence assez précisément dans de nombreuses sources lors d’une journée chaude de juillet 1954. Ce jour-là, un homme serait arrivé à l’aéroport de Haneda, connu aussi comme étant l’aéroport international de Tokyo. Cet homme a été décrit de type caucasien avec une barbe. Bien que sa langue principale ait été le français, on prétend qu’il a parlé japonais et bien d’autres langues. Jusqu’à présent, il n’y a rien d’extraordinaire à noter…

La séquence des événements diffère alors selon les versions de l’histoire que l’on rencontre.
Dans une version, l’homme aurait donné son passeport lors du contrôle, et l’agent d’immigration japonais aurait remarqué quelque chose d’étrange. Bien que le passeport ait l’air authentique, le pays où il a été délivré, «Taured», a été reconnu comme inexistant par l’agent ou l’un de ses collègues environnant. L’homme aurait été emmené pour passer un interrogatoire. Dans une autre version, l’homme a mentionné qu’il venait de Taured, et alors que l’agent d’immigration ne l’a pas cru, il lui a montré son passeport pour le prouver.

La partie suivante de l’histoire détaille l’homme qui tente de convaincre les officiers d’immigration afin de prouver que que Taured existerait réellement. Selon le voyageur, Taured était situé entre la France et l’Espagne, et existerait depuis 1000 ans.

Lorsqu’on lui a montré une carte, l’homme a souligné la zone occupée par la Principauté d’Andorre, et est resté sur le moment lui-même perplexe quant à la raison pour laquelle son pays s’appelait Andorre sur la carte. Les deux parties ont refusé de céder – les officiers japonais ont insisté sur le fait que Taured n’existait pas, mais le voyageur, persuadé, continua d’acclamer le contraire.

Finalement, un peu trop louche aux yeux des officiers, ils ont décidé de l’amené à un hôtel voisin pour la nuit, alors que pendant ce temps, ils menaient une enquête. Pour s’assurer que l’homme n’essaie pas de s’échapper pendant la nuit, deux gardes ont été placés à l’extérieur de sa chambre. Mais le lendemain matin, lorsque les officiers se rendirent dans la chambre de l’homme, ils se rendirent compte qu’il avait tout simplement disparu, de plus, il n’y avait aucun signe de sa fuite. En outre, tous ses documents personnels, qui auraient pu servir de preuve quant à la validité de l’histoire, ont mystérieusement disparu, alors que c’était les officiers qui les détenaient !

L’une des explications les plus remarquables pour cet incident serait que l’homme de Taured avait en quelque sorte traversé une dimension parallèle par accident et aurait fini par arriver à l’aéroport de Haneda. Il a été suggéré que, sur la base de cette explication, il existe une terre parallèle qui ressemblerait à la nôtre, à l’exception que le site appelé Andorre ici, sont connus sous le nom de Taured la-bàs.
Une autre suggestion d’explication est que l’homme était un voyageur du temps venant du futur, cette interprétation est sans doute plus problématique que la première qui suppose que l’homme serait un voyageur inter-dimensionnel.

Il a également été suggéré qu’un incident comme celui-ci ait effectivement eu lieu, bien que peut être beaucoup moins sensationnel. En effet, cette histoire aurait pu être embellie au fur et à mesure qu’elle soit racontée, à tel point que le mystère de l’histoire s’est créé avec le temps. D’autres personnes croient qu’il est tout à fait possible que cette histoire soit simplement une légende urbaine.

Quoi qu’il en soit chacun peut voir ce qu’il désire, mais l’histoire restera à elle seule, bien mystérieuse….