Il existe dans le monde grand nombre de légendes urbaines destinées à effrayer les enfants ou les passionnés de l’étrange. J’ai décidé de vous présenter une d’entre elle dont l’origine se trouve au Japon :  Hanako, le fantôme des toilettes.


On sait très peu de choses sur cette légende urbaine japonaise car il existe plusieurs versions de son histoire, mais on sait que se serait un yurei (un esprit malveillant et vengeur) d’une petite fille qui hanterait généralement les toilettes des bâtiments scolaires, le plus souvent selon les différentes versions de la légende rapportées par différentes écoles du Japon, dans le troisième cabinet du troisième étage des toilettes des filles. Même la description sur son apparence physique pour les personnes l’ayant croisé sont très variées, mais si on devait vous décrire un portrait simplifié de cette entité alors elle aurait de longs cheveux noirs et porterait le plus souvent un uniforme d’école avec une jupe rouge.

Si nous nous intéressons de près sur la nature exacte de ce fantôme, on sait qu’elle ne s’attaque pas aux humains à partir du moment que vous ne cherchez pas à la provoquer et que vous évitez d’être dans les lieux où elle apparait régulièrement. Cependant quand est née cette légende urbaine ? Quel en est l’origine ? Là encore plusieurs hypothèses ont été avancées mais les plus fréquemment entendues sont les suivantes :

  • Selon certaines personnes, Hanako serait le fantôme d’une petite fille qui serait morte pendant la Seconde Guerre mondiale en voulant jouer à une partie de cache-cache avec des amis. Elle se serait cachée dans les toilettes et lorsqu’un avion est passé pour bombarder son école, elle serait morte sur le coup.
  • Une autre possibilité suggère que cette jeune fille aurait tenté d’échapper à quelqu’un voulant lui faire du mal. Espérant échapper à son agresseur, elle se serait cachée dans les toilettes de son école mais sans succès car ce dernier aurait réussi à la rattraper et à l’assassiner et depuis son esprit hanterait les lieux.
  • La dernière version officielle sur l’origine de cette entité suggèrerait que de son vivant c’était une étudiante qui aurait mal dans sa peau et qui se serait suicidée dans les toilettes de son école ou elle serait tombée par la fenêtre involontairement.

Mais bien sûr ce ne sont là que des théories avancées car l’origine de cette légende reste pour le moins mystérieuse, et de plus on retrouve les premières références seulement à partir des années 80 alors que si on s’intéresse de plus près au mythe urbain, cela pourrait être beaucoup plus ancien. Plusieurs japonais sont même persuadés que cette triste histoire peut être reliée à plusieurs affaires de suicides et de meurtres déroulés dans différentes écoles et qui n’ont jamais été résolues.

Si nous nous intéressons maintenant au rituel pour appeler cette entité, il est étrange de constater des similitudes avec celui d’une autre légende urbaine plus connue en Europe et aux Etats-Unis, celle de Bloody Mary. Comme toute tentative de rentrer en contact avec une entité, je vous déconseille fortement de tenter l’expérience car vous ne pouvez pas savoir sur quoi vous allez tomber. A moins d’être sceptique, mais ceci est à vos risques et périls vous voilà prévenu !

Rituel :

Une imprudente ou une sceptique ayant osé troubler le repos d’Hanako.

 

Comme une version du rituel de Bloody Mary, il suffirait de prononcer trois fois le nom d’Hanako pour que cette dernière se manifeste et exerce sa fureur.

Néanmoins, il existe une autre version de cette séance de spiritisme interdite. En effet, si vous souhaitez vous servir uniquement des toilettes alors il suffirait simplement de toquer trois fois à la porte et de dire : “Est ce que tu y es, Hanako ?. Si cette dernière vous répond doucement : “Oui, j’y suis”, alors je vous souhaite bien du courage si vous vous risquez à ouvrir la porte car cette dernière n’hésitera pas une seconde à vous tuer en vous aspirant dans les cabinets.

Il existe encore d’autres versions sur la description d’Hanako, certains diront qu’il s’agirait en fait d’un lézard géant à trois têtes qui se cacherait dans les canalisations des toilettes des filles et qui s’amuserait à prendre une voix féminine pour attirer ses proies. D’autres pensent qu’il s’agirait d’un champignon qui se développerait lorsqu’une personne étant blessée ou ayant une égratignure est en contact avec le sol des toilettes.

Quelque soit la version que vous préférez entendre de cette légende, cela suffit largement pour vous mettre en garde de ne pas tenter l’expérience.

Rédigé par John Sinclair et publié sur Hellystar

Certaines données de cet article proviennent de :

  • http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Hanako-san
  • http://www.dark-stories.com/legendes-urbaines/hanako-san-le-fantome-des-toilettes.html
  • http://dark-asie.blogspot.fr/2011/09/hanako-san-le-fantome-japonais-des.html.

Nouveau! Donnez votre avis sur ce que vous lisez

J'aime
Like J'adore Haha Wow Ohw Grr