8 shares

Les Japonais sont très proches du monde des esprits avec lesquels ils communiquent par des offrandes et des prières. Le yūrei est un type d’esprit redoutable et populaire dans la culture nippone. Ils sont l’équivalent en Occident des âmes errantes. Qui sont-ils ?

(crédit image Flame par Uemura Shoen)

Ce type d’esprit renferme la haine, la colère, le chagrin contenu en lui au moment de son décès, son empreinte sombre est si forte qu’elle devient une malédiction qui ne prendra fin qu’à la transformation de l’esprit. L’esprit yūrei ne peut attendre le ciel de par son état psychique, il reste alors prisonnier de son état mental lors de son décès.

Les Japonais croient que la vie après la mort existe au-delà de la fin de l’incorporation charnelle (nukutai) mais aussi que le yūrei  hante les lieux où ses derniers instants eurent lieu, mais aussi les personnes responsables de son sort.

L’esprit japonais apparaît majoritairement comme lors de son dernier moment, mais selon la culture nippone, il est dépourvu de jambes puisqu’il ne peut pas avancer sur le plan spirituel. Mais il n’y a pas que la mort brutale qui peut être le responsable de son état de perdition.

Selon les croyances religieuses (majoritairement shinto ou bouddhisme), si un rite mortuaire n’est pas effectué correctement ou si elle décède remplie d’une émotion si sombre et cruelle, son reikon (âme) du défunt fuira de son antre, ressemblant au purgatoire occidental pour hanter ses victimes.

Il existe plusieurs types de yūrei :

  • Onryo : Majoritairement de sexe féminin, l’esprit torturé n’a pour conscience que de se venger du mal qui leur a été fait. Elles hantent majoritairement les hommes en vengeance de leur vie de maltraitance avant leur mort.  :
  • Ubume : Esprit de sexe féminin, elle était enceinte au moment de sa mort ou est trépassée avec son enfant en bas âge.
  • Goryō :  Ce sont les esprits de nobles mais aussi des chefs de clan ou des seigneurs, ils hantent afin de raconter leurs histoires pour permettre à leur nom d’être connus et respectés. Il existe aussi selon la légende une variante malfaisante pouvant détruire les récoltes et provoquer des tremblements de terre alors qu’ils sont en colère.
  • funayūrei : Ce sont les esprits des défunts qui sont morts en mer, la légende raconte que le but de faire subir le même sort aux vivants dont ils croisent leurs bateaux, ils vont demander un baquet pour enlever l’eau du bateau. Mais en réalité c’est pour remplir le bateau d’eau et tuer les occupants.

Pour permettre à l’esprit dérangé de ne plus les hanter, les Japonais recommandent de faire une cérémonie funéraire que le défunt n’aurait pas eue au moment du décès mais aussi par exemple d’essayer de calmer les émotions négatives de l’esprit en l’aidant dans son acte de vengeance. Si dans les cas les plus extrêmes le fantôme ne peut être soulagé de sa douleur, il faut alors faire appel à un prêtre bouddhiste par exemple afin de faire une séance d’exorcisme. Les esprits auraient notamment peur d’un talisman appelé le Ofuda. Les Japonais le placent ainsi au-dessus de la porte d’entrée afin de faire peur aux fantômes mais aussi de lutter contre les mauvaises pensées et la jalousie.

Mais l’histoire de cet esprit est popularisée notamment dans les théâtres japonais à partir du 18ème siècle où il est représenté portant un kimono blanc, si c’est une femme elle aura de longs cheveux noirs ornés d’un chignon, ses bras sont pendants et presque désarticulés et l’on perçoit très peu voir pas du tout ses jambes. C’est sous cette forme que le cinéma nippon décrit visuellement son fantôme, notamment dans les films d’horreur célèbres tels que Ju-On (The grudge) ou Ringu (Le cercle).

Crédits de l’article :

Crédit de l’image à la une :

  • Smookie Ross, Sadako the ring movie.

[wordads]

Like it? Share with your friends!

8 shares

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
2
OMG
OHW OHW
1
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lili Price

Mercurien

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Parapsychologya". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF