12 shares

L’histoire regorge de nombreuses affaires faisant mention de chasse aux sorcières et de procès destinés à éradiquer ceux que l’on accuse d’avoir pactisé avec le diable. Des personnes à qui on a donné des attraits surnaturels à leurs compétences de guérisseur. Nous allons vous présenter l’une d’entre elles répondant au nom de Ursula Kemp, la sorcière de Saint-Osyth qui selon une légende continuerait de hanter les lieux de son exécution.


Ursula Kemp, histoire de la sorcière de Saint Osyth

Photo prise en 1921 faisant l’objet de la découverte d’un squelette qui serait celui de Ursula Kemp. Crédit : DR

C’est dans le Comté de l’Essex en Angleterre dans le village de Saint-Osyth vers le 16ème siècle que tout a commencé.

Ursula Kemp qui est une native de Saint-Osyth et qui dans la région est réputée pour être une talentueuse guérisseuse et une mère d’un enfant de huis ans fut accusée en 1582 d’avoir pratiqué sur plusieurs personnes de la magie noire et d’avoir entre autres aussi provoqué des maladies qui auraient entrainée la mort de plusieurs enfants.

Ces accusations ont été proférées par sa voisine et son ex-amie Grace Thurlow qui a révélé au juge de cette affaire de sorcellerie Brian Darcy, avoir demandé les services de Ursula pour guérir son fils Davy qui était gravement malade. Ce dernier fut d’ailleurs rétabli quelque temps plus tard mais une dispute à éclater entre les deux commères à propos des méthodes et des soins apportés sur le garçon. Il mourut peu de temps après en tombant de son berceau et en se fracturant le cou. Par la suite elle raconte avoir sollicité de nouveau l’aide de Ursula pour tenter de la soigner d’une jambe qui boite. Ursula aurait accepté à la condition que cette dernière paye 12 pence, Grace accepta le marché. Néanmoins, un nouveau règlement de comptes éclata entre les deux car Madame Thurlow n’a plus assez d’argent pour régler les soins. Ursula Kemp serait alors rentrée dans une rage folle et lui aurait promis de se venger. Elle en a conclu que la cause de la mort de son fils et de sa fille Joan quelques années avant ainsi que la non-guérison de sa jambe sont l’œuvre d’un mauvais sort lancé par Ursula Kemp.

Le juge Darcy obtient alors très rapidement d’autres aveux incriminant la guérisseuse de Saint-Osyth et qui ont été recueillis par d’autres habitants du village. Ces derniers rapportent qu’Ursula aurait été surpris à invoquer des familiers pour que ces derniers l’aide à provoquer des maladies. Elle aurait d’ailleurs tenté de soutirer de l’argent auprès de ses patients afin de se procurer des remèdes aux vertus magiques. Et comme si cela ne suffisait pas d’autres cas de sorcellerie ont été réfutés dans ce hameau et accusant ainsi 13 personnes en plus d’Ursula d’être des jeteurs de sort.

Brian Darcy demanda à avoir une entrevue privée avec Ursula Kemp afin d’obtenir des aveux. Elle lui avoua effectivement qu’elle a souffert une décennie en arrière selon ses propres termes « d’une boiterie dans les os » et que pour se soulager de cette souffrance elle se serait ensorcelée elle-même en pratiquant un rituel à base d’excréments d’animaux. Elle a avoué aussi être secondée par 4 familiers qu’elle nomme génies dans ses rites, dires confirmés également par son fils.

Le procès de sorcellerie de Saint-Osyth débuta avec la présentation des différents chefs d’accusation et les aveux d’Ursula Kemp qui a tenté d’obtenir l’assentiment de la Cour en jouant sur le fait que son fils a besoin d’elle. Les jurés sont restés insensibles à ces propos et ont prononcé une condamnation à mort par pendaison de la guérisseuse et de 5 personnes sur les 13 qui ont été accusés de sorcellerie.

La question que l’on se pose est la suivante : les aveux de Ursula Kemp ont-ils vraiment été sincères ou ont-ils été obtenus après plusieurs minutes ou heures de torture étant donné que cela été monnaie courante ?

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais cela ne fut pas le cas. En 1921 le propriétaire d’une maison répondant au nom de Charles Brooker fit la découverte dans son jardin de deux squelettes. Après avoir étudié l’histoire de sa demeure et de son village il est persuadé que l’un des deux squelettes serait celui de Ursula Kemp (1ère photo). Il en profita alors d’utiliser cette dépouille mortuaire comme attraction touristique qui sera vendue en 1951 à un musée appartenant à un sorcier païen qui a fait la promesse de protéger le corps de Ursula Kemp.

Ursula Kemp, l'histoire de la sorcière de Saint-Osyth
Photo prise par Chris Halton semblant montrée ce qui ressemblerait à une apparition fantomatique. Fake ou non ? A vous de juger.

Crédit : par Chris Halton, policier à la retraite.

Ceci n’est qu’une petite anecdote car ce qui nous interpelle le plus c’est la prison de Saint-Osyth que l’on surnomme « the Cage » qui si l’on croit certaines rumeurs serait hantée. En effet un ancien policier qui aujourd’hui s’exerce à de la dite « chasse aux fantômes » et répondant au nom de Chris Halton (l’ayant droit de la deuxième photo), aurait capturé en image un fantôme et il est convaincu que ce dernier serait celui de la sorcière de Saint-Osyth.

Les phénomènes paranormaux relevés font allusion à des effets lumineux étranges, des bruits venus de nulle part, des déplacements d’objets et des sensations d’être touché par quelque chose d’invisible. Il se dit même qu’un ancien propriétaire de la bâtisse aurait à la suite de ses manifestations étranges, décidé de poster des caméras de surveillance afin de voir si tout ceci était qu’une supercherie. Les séquences vidéo de ses caméras auraient capturé en 2004 ce qui ressemble étrangement à un visage féminin. Pour le propriétaire de la prison à ce moment-là, il a associé ce visage non pas à celui d’un humain mais à celui d’un bouc. D’ailleurs lors du procès de Ursula Kemp au 16ème siècle, elle avait avoué que parmi ses quatre familiers il y avait un bouc. Simple coïncidence ou véritable preuve d’une manifestation paranormale à vous de faire votre choix.

Crédit-Image à la une : droits réservés (DR)

Certaines données de cet article proviennent de

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Ursula_Kemp
  • https://lantredebloodwitch.blogspot.com/2016/03/ursula-kemp-la-sorciere-de-saint-osyth.html

Publicités

Like it? Share with your friends!

12 shares

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
3
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

John Sinclair

Jupiterien

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF