22 shares

Les frères Grimm sont popularisés depuis quelques années de par une série Tv diffusée aux USA, mais les origines allemandes et historiques des frères Jacob et Wilhem Grimm sont souvent oubliés. C’était des passionnés de littérature et des linguistes qui prenait un plaisir à voyager pour récolter des contes aussi lumineux que macabres.


Les deux frères traduisaient eux-mêmes les textes dans plus d’une dizaine de langue et aimer partager les histoires qu’ils pouvaient récolter. Les contes avaient toujours une morale qu’ils affectionnaient tout particulièrement. Les contes ont été rachetés par la firme Disney qui en a pondu des dessins animés pour enfants, oubliant les origines et les valeurs des contes des deux frères allemands. Voici donc les 5 contes les plus ténébreux des frères Grimm : [attention spoilers, âmes sensibles s’abstenir]

1. Cendrillon (crédit image Prawny)

Dans le conte sombre des frères Grimm, Cendrillon vit avec son père, sa belle-mère sordide et ses deux demi-sœurs complètement égocentriques et esclavagistes. Son père est en voyage pour ses affaires et laisse sa nouvelle épouse éduquée sa fille, qui devient une esclave qui vit dans la poussière. Elle n’a même pas le droit à un lit et doit dormir dans les cendres prés de la cheminée. Son père lui ramène un rameau qu’elle lui a demandé et offre des bijoux de fortunes et robes à ces deux belles-files.

Cendrillon le plante et pleure dessous trois fois par jour. Mais elle garde les valeurs pieuses que sa mère avant de mourir lui avait apprises. Lorsque le bal arrive, Cendrillon souhaite s’y rendre de tout son cœur mais sa belle-mère lui donne comme tâche de devoir trier les poix et les lentilles qu’elle a mis dans la cendre. Cendrillon triche avec l’aide ses copains les pigeons et tourterelles et fini sa tâche, mais sa belle-mère refuse qu’elle les accompagne au bal par honte.

Cendrillon se rend sur la tombe de sa défunte mère, pleure toutes les larmes de son corps et agite le noisetier pour avoir ce qu’elle désire, l’oiseau pour la gratifier de son beau comportement lui lance une belle robe d’or pour aller au bal. Pas de marraine magique elle se lave et met la robe afin d’être la plus belle de la soirée. Personne ne la reconnaît au bal et le prince n’a aucune de danser avec d’autres cavalières que Cendrillon. La jeune fille après le bal saute dans un pigeonnier pour échapper au prince et lorsqu’il fit venir un homme, le père de Cendrillon, pour couper l’arbre, la malicieuse était déjà partie. Lorsqu’ils rentrent du bal, Cendrillon est déjà entrain de dormir dans la cendre.

Le lendemain, le bal continue et Cendrillon s’y rend avec une robe encore plus belle que la première, elle danse avec son prince toute la soirée et lorsqu’elle doit repartir, elle grimpe dans un poirier pour s’échapper, le prince décide alors de faire couper l’arbre mais une nouvelle fois elle avait disparu, le père de Cendrillon a encore la sensation que c’était elle mais elle dort tranquillement à leur retour. Elle a redonné comme la veille sa robe aux oiseaux et a donc revêtu ses vieux habits d’esclave. Le dernier jour de bal, le prince est plus rusé qu’elle et a disposé de la poix sur les escaliers royaux pour que Cendrillon s’y retrouve bloqué, elle parvient à se débloquer mais oublie sa célèbre pantoufle.

Le prince cherche sa princesse en faisant chausser toutes les filles du village, jusqu’à se retrouver chez Cendrillon, la première sœur se coupe l’orteil et part avec le prince quand celui-ci remarque que la chaussure lui va, mais les oiseaux chantent au prince que ce n’est pas la bonne et lui chante aussi qu’elle saigne dans la chaussure, il vérifie et hop la renvoie auprès de sa famille. La seconde décide de faire la même chose et se coupe le talon, le prince repart avec elle mais une nouvelle fois les oiseaux balancent la vérité au prince. Il retourne alors au logis de la famille et demande si une autre s’y trouve, le père répond qu’il ne reste que sa crasseuse de fille Cendrillon et qu’elle ne peut pas être la princesse en question. Ils font alors appeler Cendrillon qui se lave avant tout de même, elle essaye la chaussure qui lui va parfaitement et les oiseaux chantent que c’est la vraie princesse.

Lors des noces, alors que chacune des sœurs rentre dans l’église, un oiseau leur crève l’œil gauche, puis en sortant, l’œil droit. Pour les punir de la cruauté qu’elles ont faite pendant des années à Cendrillon.

2. Hansel et Gretel (crédit image Arthur Rackham)

Dans une forêt vit une famille sans le sou, le père est bûcheron et cette année-là il y avait une grande famine dans le royaume à un tel point que même le pain ne se trouve plus. Le bûcheron fait une dépression et décide d’abandonner avec l’appui de sa femme, ses deux jeunes enfants, Hansel et Gretel. Il ne veut pas tout d’abord les abandonnés mais sa femme l’influence pour ne pas que tous les 4 meurent pas de faim. Mais les enfants entendent toute la discussion et Hansel se lève au milieu de la nuit pour prendre des morceaux de graviers pour retrouver le chemin jusqu’à la maison.

Le lendemain ils se rendent dans la forêt et Hansel jette au fur et à mesure des cailloux pour retrouver le chemin vers leur maison. Ils s’endorment prés du feu que le père à installer et les parents en profitent pour les abandonner dans la forêt.  Les enfants ont peur mais continuent de dormir jusqu’à ce qu’il fasse jour. Ils retournent chez eux où leurs mères les enguirlandent de leurs absences en indiquant qu’elle pensait qu’ils étaient mort en forêt. Seul le père est heureux de revoir ses enfants. Mais la famine revient et la femme veut de nouveau se débarrasser de ses enfants, il ne reste qu’un demi-miche de pain que le père veut donner à ses enfants mais la femme refuse. Ils les conduisent alors plus profondément dans la forêt et Hansel n’a pas pu prendre des cailloux car la mère avait bien pris soin de verrouiller la porte de la maison.

La mère leur donne quand même un petit bout de pain et Hansel décide de le semer dans la forêt, mais malheureusement, les oiseaux de la forêt avaient mangé les miettes de pain au fur et à mesure. Les parents font la même chose que la première fois, ils attendent que les enfants s’endorment pour les laisser à leur triste sort. Ils essayent de trouver la route mais sans rien à manger hormis des petites baies, les enfants s’épuisent et au bout de trois jours à errer dans les bois, ils sont de plus en plus faible. Les enfants croisent un bel oiseau qui chante et ils décident de les suivre, ils découvrent une immense maison, la maison est en pain d’épice avec plein de bonbons et de la crème sur le devant. Les enfants affamés mangent une partie de la maison. Ils croisent alors la sorcière qui vit dans les lieux qui leur propose de rentrer dans la maison pour s’occuper d’eux, mais la sorcière n’avait qu’une seule envie, celle de manger les enfants après les avoir engraissé.

Elle enferme Hansel dans la grange et force Gretel à lui préparer des petits plats à longueur de journée, elle n’a le droit de manger que les restes ou les carcasses de crabe. La sorcière engraisse le petit garçon mais celui-ci l’arnaque, en effet, la sorcière est presque totalement aveugle. Il garde un morceau d’os qui lui présente comme étant son doigt, celle-ci vérifiant chaque jour le poids de l’enfant avec l’un de ses doigts. Mais la sorcière perd patience et décide de le manger même s’il ne paraît pas gras. Gretel doit donc remplir une grande marmite d’eau pour faire bouillir son petit frère. La sorcière allume le four et la petite fille doit le tester, elle dit alors à la sorcière qu’elle ne sait pas rentrer dedans. La sorcière met alors sa tête et la fillette pousse la sorcière dedans et referme la porte. Laissant la sorcière brûler vive. Gretel libère son frère et découvre de l’or et des perles dans la maison.

Ils s’échappent avec l’aide d’un canard qui les aide à passer de l’autre côté du lac un par un. Ils finissent par retrouver leur maison et tomber sur leur père qui souffrait depuis qu’il a abandonné ses enfants, son épouse était morte de la faim. Plus jamais ils n’auront faim et ils vécurent ensemble heureux.

3. Raiponce (crédit image Johnny Gruelle)

Un couple désire avoir un enfant et une fois la femme enceinte, elle fait un caprice où elle veut manger de la raiponce, de la salade. Son mari va alors en voler chez la sorcière voisine, celle-ci accepte de lui laisser la vie sauve s’il lui donne son enfant à naître en échange.

La petite raiponce naît et la sorcière l’enlève et l’installe amoureusement en haut d’une tour sans escalier quelques années plus tard lorsque Raiponce devient une belle jeune fille blonde avec d’immenses longs cheveux qu’elle coiffe d’une longue tresse. La sorcière se sert de la tresse de la jeune fille pour grimper dans la tour et lui apporter à manger.

Pour passer le temps, Raiponce chante et un jour un prince l’entend. Il cherche partout mais ne trouve pas d’accès pour la rejoindre. C’est alors qu’il remarque la sorcière et un jour il finit par faire la même chose en utilisant la même phrase que celle-ci. Raiponce est terrifié par l’inconnu mais tombe sous son charme quand il lui dit qu’il l’aime, ils couchent ensemble et le prince repart avant l’arrivée de la mère adoptive de Raiponce.

Un jour celle-ci commet l’erreur d’en parler à la sorcière qui tend un piège au prince, elle coupe les cheveux de sa fille et le prince tombe dans les ronces qui lui crèvent les yeux. Raiponce est envoyé dans le désert en exil tandis que le prince, aveugle, ère pendant des années à la recherche sa compagne. Ils finissent par se retrouver et entre-temps Raiponce à donner naissance à des jumeaux qu’elle a élevés seule. En retrouvant son prince elle pleure de joie et de tristesse sur les yeux de son prince et il retrouve la vue. Quant à la sorcière, elle est traquée par le roi et exécutée et Raiponce retrouve sa famille.

4. Blanche-Neige (crédit image Muriel Tapponnier)

Une mère ne peut avoir un enfant et désire une fillette blanche comme la neige avec des cheveux noirs comme l’ébène. Elle tombe enceinte mais meurt en couches.

Le roi se marie alors avec une autre femme qui très égocentrique veut être la plus belle femme du royaume et parle souvent avec son miroir magique qui la félicite de sa grandeur. Un jour, alors que Blanche-Neige est adolescente, la reine découvre que sa belle-fille est plus belle qu’elle.

Elle engage un chasseur qui refuse de la tuer en l’emmenant dans la forêt sombre et tue à la place un marcassin et lui prélève le cœur et le poumon comme la reine l’a demandé en guise de preuve de la mort de sa belle-fille.

Blanche-Neige se perd dans la forêt et se réfugie chez les nains qui la protègent en échange de ses services domestiques. Tandis que les nains partent à la mine, la jeune fille reste et fait le ménage. Chaque jour les nains lui recommandent de n’ouvrir à personne de peur que la sorcière la retrouve.  La sorcière finit par découvrir la vérité et se rend dans la forêt habillée en marchande et donc va proposer un lacet pour le bustier de la jeune fille, sans se méfier, elle se laisse manipuler et la sorcière sert si fort son bustier que la princesse s’écroule sur le sol sans respirer. Les nains reviennent à temps pour permettre à la jeune fille de s’en sortir.

La reine découvre donc que la princesse n’est pas morte et une nouvelle fois Blanche-Neige désobéit aux nains quand la sorcière s’habille en paysanne à nouveau et propose un peigne empoisonné à la jeune fille, elle s’écroule en se coiffant avec et c’est en revenant que les nains lui sauvent la vie en lui enlevant le peigne. En en ayant marre que la princesse s’en sorte la reine se déguise en vieille paysanne et empoisonne une moitié de pomme bien rouge pour l’offrir à la princesse.

Elle garde l’autre moitié de la pomme non empoisonnée pour elle afin de tromper la vigilance de la princesse. Blanche-Neige s’écroule morte et les nains ne peuvent l’aider. Ils l’enferment dans un cercueil de verre qu’ils posent en haut d’une colline pour que tous puissent observer la belle princesse. Un prince arrive alors et tombe amoureux de la belle, il promet aux nains une belle sépulture et emmène le coffre, pendant la route, le porteur trébuche et cela permet à un morceau de pomme de se déloger de la gorge.

Elle se réveille puis épouse le prince. Entre-temps la reine apprend qu’un mariage royal a lieu et s’y rend, mais c’est un guet-apens, la sorcière est obligée de mettre des escarpins forgés au fer rouge et de danser avec jusqu’à ce que mort s’ensuive.

5. La petite gardeuse d’oies (crédit image Johann-Mithlinger-Siedlung)

C’est l’histoire d’une magnifique princesse qui doit partir vivre au royaume de son fiancé. Sa mère lui offre un mouchoir avec son sang possédant des pouvoirs, un cheval qui parle, falada et confie son voyage à une dame d’honneur égocentrique et jalouse. Lors du voyage la princesse demande à sa suivante de lui apporter de l’eau mais celle-ci refuse.

Lorsque la princesse se penche pour boire de l’eau, elle fait tomber son mouchoir. La dame d’honneur la menace alors de mort et lui fait échanger ses vêtements, terrifiée,  la princesse choisit le silence. Elles se rendent au château où la suivante devient la princesse tandis que la vraie devient gardeuse d’oies.

La traître fait tuer le cheval de peur qu’il parle mais la vraie princesse parvient à attacher sa tête à une porte de la ville qu’elle salue chaque jour pour se confier à lui. Mais le cheval décapité continue de parler mais garde le secret. Mais c’est un petit garçon qui accompagne souvent la jeune princesse qui apprend la vérité et va le dire au vieux roi, il a aussi remarqué que la jeune gardienne à des cheveux d’or indigne de sa condition. De peur de représailles la princesse se tait une nouvelle fois et refuse d’admettre la vérité au bon roi. Mais, elle se confie à une poêle en fonte. Le roi entend donc la véritable histoire et se confie à son fils qui avait déjà remarqué la beauté de la vraie princesse.

Le roi organise alors un festin et demande à la fausse princesse quel supplice mériterait un traître qui volerait l’identité d’une réelle personne, celle indique propose un supplice cruel et le roi le lui applique : elle est enfermée dans un tonneau hérisser de clous et traîné par des chevaux. Quant à la vraie princesse, elle épouse le prince.

Voilà le top 5 des histoires les plus ténébreuses des frères Grimm, même si tous les contes sont bons à lire et relire.

Crédit de l’article :

  • Wikipédia
  • Les contes originaux des frères Grimm

Crédit de l’image à la une :

  • Elisabeth Jerichau-Baumann

[wordads]

Like it? Share with your friends!

22 shares

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
1
LOL
WAW WAW
3
WAW
OMG OMG
3
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lili Price

Mercurien

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Parapsychologya". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF