Le paysage de l’île de Socotra semble provenir d’un film de science-fiction, mais en vérité, il a évolué pour devenir si différent du monde que l’île « du monde perdu » a été séparée de l’Afrique continentale pendant six à sept millions d’années. Tout comme les îles Galápagos, connues pour leur incroyable diversité faunique, l’île de Socotra abrite environ 800 espèces rares de faune et flore, dont un tiers environ ne se trouve nulle part ailleurs sur la planète. Ce sont des espèces endémiques.


Nichée dans l’océan Indien à environ 250 km de la Somalie et à 340 km du Yémen, l’île est entourée de vastes plages de sable fin et de grottes calcaires et de montagnes imposantes. La plupart du temps, ces endroits sont très arides, d’où l’aspect distinctif de ses plantes.

Les arbres et les plantes de l’île ont évolué pour s’adapter à son climat hostile et certaines variétés de plantes ont 20 millions d’années. Selon des études, Seules Hawaï, la Nouvelle-Calédonie et les îles Galápagos ont ces espèces endémiques et il a été révélé que 307 des 825 espèces de plantes ne pouvaient être trouvées nulle part ailleurs sur Terre sauf sur l’île de Socotra.

 


Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
2
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise un système pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF