Vous avez certainement lu Shining de Stephen King ou peut-être avez-vous vu le film du même nom de Stanley Kubrick mettant en avant l’hôtel Stanley dans lequel des phénomènes paranormaux et des fortes oppressions ont pu être ressentis par les différents clients de l’hôtel ainsi que par les employés ? Pourtant il n’est pas le seul hôtel faisant état de manifestations étranges, en effet l’hôtel Russell à Sydney en Australie semble lui aussi être témoin de phénomènes paranormaux.


hotel russell

Crédit : David Wall Photo / Getty Images

Nous retrouvons les premières mentions de l’hôtel Russell à partir de juillet 1790. Il était à la base un hôpital servant à accueillir des patients atteints de la peste bubonique, une maladie qui se propagerait dans le corps de l’individu, après que ce dernier ait subi une piqûre de puce d’un rongeur infecté. 26 plus tard, en 1816, le bâtiment ferma ses portes à la suite de la construction d’un nouvel hôpital la même année répondant à des meilleurs besoins pour les patients. Le bâtiment servit alors de logement pour Marins.

Samuel Terry, le constructeur, en profita donc pour ériger plusieurs habitations et magasins tout autour de l’ancien hôpital entre 1820 et 1835. D’ailleurs, le Conseil Municipal de Sydney a racheté l’ancien hospice pour en faire une maison et un magasin et entreprirent des travaux de rénovation. 2 étages ainsi que 7 chambres et une arrière-cuisine ont donc été construits à partir de 1853. Le bâtiment fut reconnu comme une maison de commerce public. Il fut baptisé « Patent Slip Inn » et le premier propriétaire officiel fut connu sous le nom de Robert Whitemore.

Puis en 1858, un nouveau propriétaire du nom de Jack Gallagher prit les rênes du magasin et il y demeurera jusqu’en 1870. Ce n’est qu’à partir de 1887 que le bâtiment fut reconverti en hôtel après avoir subi une démolition par Thomas Brennan, afin que ce dernier puisse ériger un nouvel hôtel suivant ses volontés. Le nouveau bâtiment fut composé majoritairement de briques, de murs de pierre, il dispose également d’un toit en ardoise et 3 étages et 12 chambres ont également été construits. Le bâtiment se nomma ainsi « Port Jackson Hôtel » dont l’ensemble des travaux auront coûté 450 livres (l’équivalent environ de 510 euros).

En 1900, Russell propriétaire de la licence Tooth & Co racheta cet hôtel, lui donna un nouveau nom (le nom actuel) et entama des travaux d’extension sur une période de 10 ans (1910-1920). Le temps des travaux, l’hôtel perdit un peu de son charme et fut converti en gite.

Enfin en 1981, des travaux de rénovation une nouvelle fois étaient entrepris afin de rendre l’hôtel le plus charmant possible et lui redonner son aspect d’origine, permettant de faire de cet hôtel un critère de choix pour les voyageurs.

Jusque-là rien d’anormal à signaler. Cependant, d’étranges rumeurs circule autour de hôtel.

En effectuant des recherches sur le passé du quartier où se trouve actuellement l’hôtel Russell nommé The Rocks (l’un des quartiers historiques préférés des touristes et des habitants), nous apprenons que l’hôtel avait servi de refuge aux marins de passage au moment où les épidémies de peste bubonique mais aussi de variole faisaient des ravages en ville.

Et il se trouve que certains des employés du Russell ainsi que plusieurs clients ont mentionné la présence d’une entité masculine dans la chambre n°8 et que cette dernière porterait un uniforme ancien de Marin. Il ne serait donc pas étonnant et il est même fort probable aux vues de ce qui a été décrit plus haut, que l’un de ses marins ait pu décéder dans cette fameuse chambre durant son sommeil après avoir été affecté par la peste bubonique, la variole ou une autre maladie incurable et mortelle.

Cependant, nous ne pouvons pas le certifier à 100%, car bien souvent les corps des personnes atteintes de ces épidémies étaient brûlés après leur mort, afin d’éviter tous risques de contaminations. Il se peut aussi que cette apparition fantomatique ne soit pas un Marin mais autre chose ou encore une simple légende de l’hôtel destinée à attirer des passionnés de l’étrange.

Pourtant, les personnes ayant dormi dans cette chambre ont eu la sensation désagréable que quelqu’un les observer durant leur sommeil alors qu’elles étaient seules dans la pièce. De plus, d’autres phénomènes paranormaux ont pu être observés dans la chambre n°8 lorsque cette dernière était inoccupée, comme des bruits de pas inexpliqués et le grincement du plancher de la chambre durant la nuit.

Certaines données de cet article proviennent de :


Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise un système pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF