34 shares

Les Luk Thep sont des poupées confectionnées en Thaïlande qui selon une vieille légende seraient possédés par des esprits d’enfants défunts.


Luk Thep, des poupées pas comme les autres...

Crédit : Droits Réservés (DR)

On entend parler pour la toute première fois du phénomène thaïlandais des Luk Thep en 2015, lorsqu’une femme nommée Mananya Boonmee affirme être la propriétaire d’une impressionnante collection de poupées et dans laquelle elle confirmerait que ces dernières seraient hantées par des entités infantiles. Le pays faisant face depuis plusieurs décennies à une chute considérable du taux de natalité (ce dernier est passé de 6,15 enfants par femme en 1960 à 1,48 enfant par femme à nos jours actuels), la fabrication de ces jouets serait apparue comme une solution idéale face à ce problème majeur qu’est le vieillissement accéléré de la population.

Comment est né ce concept qui au premier abord peut paraître à la fois étrange et légèrement morbide ? Que peut bien signifier le terme « Luk Thep » ? Est-ce véritablement possible « d’enfermer » des esprits d’enfants dans des objets ? Ces nombreuses questions suscitant à la fois de l’interrogation et du scepticisme ont semblerait-il trouvé des explications.

Commençons par la signification de « Luk Thep ». Si l’on traduit ce terme en français, cela signifierait « ange-enfant ».

Lorsque Madame Boonmee perdit son fils, elle fut tellement affectée par cette disparition qu’elle prit la décision de concevoir une poupée qui aura des attraits physiques similaires à celles de son enfant, elle la prénomma ainsi Petch. Une fois la fabrication de cette dernière achevée, Mananya aurait demandé par des incantations à la déesse de la procréation dans la religion hindouiste Parvati de faire don d’une âme dans l’objet en question.

C’est suite à ces évènements que Madame Boonmee a ainsi lancé sa boutique de conception de Luk Thep qui en l’espace d’une année est devenue un véritable phénomène de mode en Thaïlande, puisque le gouvernement a même fait en sorte que les compagnies aériennes autorisent ces objets à voyager en compagnie de leurs propriétaires lors de vols, pour que ces derniers soient traités comme de « vrais enfants » par l’achat de billets avec leur nom apparaissant dessus. Certains d’entre eux auraient même porté chance ou chambouler de manière positive leur quotidien à leurs détenteurs selon les témoignages rapportés par ces derniers.

Néanmoins, la revendication de Madame Boonmee comme étant l’inventeuse du concept des Luk Thep n’est qu’en partie vraie. En effet, elle s’est simplement basée sur une coutume ancestrale de son pays qui consisté à récupérer les fœtus d’enfants mort-nés que l’on brûlerait en partie et ensuite que l’on conserverait via un produit d’embaumement afin que les âmes de ces derniers restent bloquées dans leur enveloppe corporelle d’origine. Sauf qu’à cette époque, on ne parlait pas de Luk Thep, mais de Kuman Tong. Quant au fait rapporté qu’elle aurait demandé l’intervention divine de Parvati, cela relève plus de la croyance religieuse, car en réalité ce sont des moines bouddhistes à qui on demanderait de faire en sorte que les Luk Thep aient une vie passant par des rituels et des bénédictions. D’ailleurs, les demandes seraient tellement fortes que les autorités religieuses craignent qu’un jour ou l’autre les poupées soient complètement délaissées voire abandonnées devant les temples.

Quelle que soit votre opinion sur la spiritualité avérée ou non des Luk Thep ainsi que le fait que ces dernières soient possédées par des fantômes d’enfants, sachez que le prix de ces poupées est relativement onéreux puisqu’il serait compris entre 68,45 et 693,25 euros, et que ces objets commenceraient à s’exporter dans d’autres pays comme par exemple les États-Unis.

Crédit-Image à la une : Droits Réservés (DR)

Certaines données de cet article proviennent de :



Partager ce post avec votre entourage sur :

34 shares

Quel est votre avis sur le sujet?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
1
LOL
WAW WAW
3
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
0
OHW

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF