Notre pays (la France) est une terre remplie de mystères et de légendes suscitant encore de nos jours certaines interrogations. Nous vous proposons de découvrir une histoire qui a fait l’objet d’une inspiration auprès de certains grands écrivains français comme Alexandre Dumas ou Voltaire ainsi que plusieurs adaptations cinématographiques. Celle de l’homme au masque de fer.


Les faits historiques officiels :

Les premières mentions de l’homme au masque de fer remontent au 04 septembre 1687. La France est à cette époque gouvernée par Louis XIV surnommé « le Roi Soleil » résidant au château de Versailles et qui est surtout connu pour être le plus long règne de l’histoire de France soit 72 ans. Il a transmit par lettre de cachet (une transmission d’ordre du monarque pour incarcérer sans jugement toutes personnes jugées indésirables au pouvoir) à Bénigne Dauvergne de Saint-Mars, gouverneur de la Bastille et ancien mousquetaire de transférer un homme dont l’identité ne doit jamais être révélée sous peine d’être exécuté à la prison de l’île Sainte-Marguerite en Provence. L’évènement a fait parler de lui en son temps car il a été détaillé dans les moindres détails dans une gazette manuscrite janséniste.

Bénigne Dauvergne de Saint-Mars

Une autre référence à ce dernier fut découverte dans un livre écrit par un auteur anonyme intitulé Mémoires secrets pour servir à l’histoire de Perse. Une satire racontant des intrigues politiques et des aventures amoureuses à la cour du Roi Soleil. Bien sûr, les véritables noms des personnes mentionnées dans cet ouvrage ont été remplacés par des noms persans. L’une de ses histoires nous révèle qu’un régent rendit un jour visite à un prisonnier d’État masqué qui a été transféré d’une prison à une autre et qui a été incarcéré pour avoir donner un soufflet (l’équivalent d’une gifle) au dauphin.

Mais la légende du prisonnier au masque de fer pris véritablement de l’ampleur grâce au philosophe et écrivain français Voltaire. En effet dans son ouvrage de 1751 nommé Siècle de Louis XIV, l’auteur fait mention dans son chapitre 25 d’un personnage portant sur son visage un masque de fer dont on avait ordonné son assassinat si ce dernier le retirait. On y apprend également que les conditions d’incarcération de ce mystérieux prisonnier n’étaient pas si mauvaises que cela puisqu’il avait des privilèges comme par exemple le fait de pouvoir écouter jouer de la musique dans sa cellule.

L’île Sainte-Marguerite, ancienne prison d’État à l’époque du roi Louis XIV située juste en face à quelques kilomètres de Cannes en Provence qui aurait détenu en captivité le mystérieux homme au masque de fer.

Enfin le dernier fait indéniable qui tente à prouver que ce prisonnier aurait bel et bien existé est une mention de la mort d’un prisonnier masqué le 19 novembre 1703 à la prison de la Bastille, si l’on en croit les écrits du registre de la prison. En réunissant les autres preuves de son existence, l’homme aura été emprisonné pendant 34 ans.

La question que tout le monde se pose est la suivante : pourquoi faire porter en permanence à un homme un masque de fer et le menacer de mort si ce dernier venait à le retirer ? La réponse la plus probable qui ait été trouvée est que cet individu devait porter ce masque le plus souvent lors de ses transferts d’une prison à une autre afin que les seules personnes qui furent au courant de sa vraie identité ne puisse pas le reconnaître. L’autre possibilité qui n’est pas écarté est tout simplement qu’il porte une prothèse. Des scientifiques ont également démontré qu’il était totalement impossible que cet homme porte ce masque de manière quotidienne car celui-ci aurait entrainé des maladies d’infection du sang comme la septicémie par exemple.

Qui était l’homme au masque de fer ?

Il y a eu un grand nombre d’interprétations avancées sur l’identité interdite de l’individu au masque de fer. Nous ne savons pas si il s’agissait d’un homme ou d’une femme se cachant contre son gré derrière ce masque. De manière officielle, environ 10 hypothèses ont été retenues parmi un nombre incalculable avancée. Je vais vous révéler et vous détailler de manière générale les personnes « suspectées » d’être l’homme au masque de fer :

  • La première d’entre elles et qui est très certainement la plus connue de toutes évoque la possibilité que lors de la naissance du roi Louis XIV qui était prédestiné à monter sur le trône de France, il y ait eu un second enfant, un jumeau. Ce qui aurait été contraignant car si le roi avait un frère né quelques minutes après lui alors cela aurait entrainé des problèmes de légitimité de la couronne. Le second enfant aurait donc été écarté de sa famille afin de ne pas compromettre l’ascension au trône de son aîné et par la suite une fois devenu chacun de leur côté adultes, le cadet par ordre du roi a très bien pu être mis aux fers.

  • La seconde interprétation nous mène au surintendant Nicolas Fouquet emprisonné à Pignerol en 1665 sous ordre du roi Louis XIV. Ce dernier était connu pour avoir des ressources financières considérables à un tel point qu’il attirait les plus grands artistes de son temps. Le Roi Soleil voulant absolument montrer toute sa splendeur et sa richesse a très bien pu demandé à ce que Nicolas Fouquet soit incarcéré pour lui destituer toute sa fortune et afin de ne pas être dénoncé lui faire porter un masque.
  • La troisième possibilité nous oriente vers le lieutenant général l’Abbé Vivien de Bulonde qui aurait été arrêté et emprisonné pour insubordination à Coni, en Italie, lors d’une campagne militaire. A cette époque désobéir aux ordres d’un roi revenait à s’opposer aux exigences du « représentant de Dieu » et il n’est pas impossible que le punir, Louis XIV ait demandé son incarcération.

  • Le quatrième désigné pour être le potentiel homme au masque de fer n’est autre que Henri II de Guise qui aurait été puni par le Roi Soleil pour avoir oser le défier en duel.

  • La cinquième personne retenue pour être le prisonnier masqué bien que cette hypothèse soit complétement invraisemblable est Jean Baptiste Poquelin dit Molière, le comédien et dramaturge français qui a marqué son temps par ses représentations théâtrales tel que le bourgeois gentilhomme, l’Avare, Tartuffe, ou encore Le malade imaginaire.

  • Le sixième choix qui s’offre à nous n’est autre que D’Artagnan, l’un des mousquetaires du roi les plus respectés et connu pour son honnêteté et son intégrité.
  • La septième hypothèse retenue par les historiens nous révèlent que l’épouse du roi Louis XIV, Marie-Thérèse d’Autriche aurait une relation adultère avec un esclave noir de petite taille se prénommant Nabo ayant entrainée la naissance d’une fille. Afin de ne pas faire éclater de scandale au sein de la cour, le roi qui est aussi connu malgré tout pour être un coureur de jupons aurait très bien pu ordonner l’arrestation du nain.
  • Huitième possibilité nous mène vers un homme anglais répondant au nom de James de la Cloche. Son histoire nous révèle qu’il serait le fils illégitime de Charles II d’Angleterre qui aurait servit d’intermédiaire confidentiel entre les deux royaumes.
  • L’avant-dernière hypothèse avancée sur l’identité de l’homme au masque de fer nous mène au Comte Ercole Mattioli accusé par un grand nombre de dirigeants de d’autres monarchies de s’exercer à de la vente illégale de terres afin de s’attirer les faveurs de ces derniers. Il est donc très probable que Louis XIV eu vent de cette affaire et qu’il ait demandé l’arrestation de Mattioli.
  • Enfin, le dernier choix nous conduit vers un certain Eustache Dauger dont on ne sait pas grand chose. Plusieurs personnes disent que c’était un noble quelconque tandis que d’autres ont fait le rapprochement avec Eustache de Cavoye, un mystérieux personnage.

Quelque soit l’identité de l’homme au masque de fer, sa légende continue de perdurer notamment grâce à de nombreux romans, pièces de théâtres et films.

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_au_masque_de_fer
  • https://dailygeekshow.com/identite-homme-masque-fer/
  • Les autres références sont basées sur des connaissances personnelles.

Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
2
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise un système pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF