30 shares

Les affaires authentiques de poltergeists sont relativement rares dans les histoires paranormales et parapsychologiques du fait de la violence des vibrations émises par l’esprit dérangé. Cette histoire a fait le tour du Royaume-Uni, elle est plus connue sous le nom de l’affaire du moine noir de Pontefract.


Cette histoire de Poltergeist se situe quelques années avant la célèbre du poltergeist d’Enfield et a lieu elle aussi en Angleterre dans le milieu des années 60. L’histoire prend place à l’adresse 30 East drive Chequerfield Estate, dans le Yorkshire de l’Est dans la ville de Pontefract.

(crédit image Harry Peach)

La famille Pritchard prit la décision d’emménager dans cette immense et luxueuse bâtisse pour construire une vie meilleure avec leurs deux enfants, Philip, 15 ans et Diane, 12 ans en 1966.

Joe et Jean, les parents remarquèrent très vite des incidents paranormaux dans la maison, des flaques d’eau étranges apparaissaient sur le sol de la cuisine, de la poudre blanche tombait mystérieusement du plafond et il arrivait souvent que les lourds meubles se mettaient à bouger sans la moindre explication.

Les phénomènes paranormaux augmentaient petit à petit et amusaient la famille, ils avaient donné le surnom de Fred au fantôme. Mais les phénomènes prirent de l’ampleur, de la mousse verte sortait des robinets, les plantes étaient retrouvée déracinées dans les escaliers et les affaires de Jean, notamment des gants, se promenaient tout seul dans la maison. Tout changeait constamment de place comme si quelqu’un s’amusait à ranger la maison selon son bon plaisir.

(crédit image ghostnspectors paranormal group)

Mais la famille remarqua surtout que les phénomènes étaient proches de la petite Diane et celle-ci commençait à être harcelée par le fantôme. La famille commença à entrer dans une hantise et à prendre en compte que Fred était en réalité très sombre, voire même démoniaque. Au bout de la première année les phénomènes devenaient de plus en plus violents.

(crédit image Ghostnspectors paranormal group)

La famille prit contact avec l’église mais malgré les exorcismes, rien n’allait mieux, au contraire, plus le prêtre venait bénir la maison et plus Fred devenait violent. Un jour le prêtre jeta de l’eau bénite et relativement vite des croix inversées se sont dessinés sur le mur en question.

Puis une fois, l’esprit s’en prend physiquement à Diane et celle-ci avait des marques de coups et une trace de strangulation autour du cou. Puis la famille, surtout les parents, remarqua que le fantôme leur apparaissait petit à petit.

Il prenait la forme d’un moine et des odeurs de morts apparaissaient un peu partout dans la maison. Il ressemblait à un moine de par le fait qu’il semblait porter une toge qui se traîner comme une brume à son passage. La famille fit venir une nouvelle fois le prêtre et des enquêteurs paranormaux sérieux qui virent eux aussi Fred, qui devient le moine noir de Pontefract selon la presse. Puis après une succession de phénomènes mystérieux, tout s’arrêta subitement.

(crédit image ghostnspectors paranormal group)

L’un des enquêteurs, Tom Cuniff découvrit qu’un ancien prieuré se tenait dans la maison et qu’une potence se tenait juste en face de celle-ci. Un moine fut pendu pour le viol et l’assassinat d’une enfant de l’âge de Diane.

La maison a été par la suite abandonnée mais a depuis été rachetée. La maison est ouverte à des enquêteurs mais le propriétaire refuse l’utilisation de la oui ja et des exorcismes dans la maison.

Récemment l’histoire du moine noir de Pontefract a refait parler d’elle lorsque l’équipe de chasseur de fantômes Ghostnspectors paranormal group ont pris une série de clichés de ce qu’il semble être l’esprit du moine. L’on voit clairement une main fantomatique sombre qui pourrait tenir un chapelet.

L’un des membres de l’équipe expliqua avoir été victime d’une possession de la part du moine quelques heures après l’avoir pris en photo.

L’histoire continue de passionner les adeptes du paranormal et la maison fait partie du folklore anglais comme étant l’une des maisons des plus hantées et l’histoire de la famille Pritchard fait elle aussi partie de l’un des cas de poltergeist les plus violents et des plus irréfutables de l’histoire, vu le nombre de personnes témoins des phénomènes et de l’apparition du moine. L’histoire a été adapté en film : When the lights went out.

Crédits de l’article :

Crédit image à la une :

  • Vickie V

 


[wordads]

Like it? Share with your friends!

30 shares

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
2
OMG
OHW OHW
0
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lili Price

Mercurien

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Parapsychologya". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF