Le diable de Jersey serait un cryptide qui vivrait depuis un peu plus de deux siècles dans une région isolée du sud de l’État du New Jersey aux États-Unis. Plusieurs personnes pensent que cette créature n’est rien de plus qu’un mythe issu des romans horrifiques (malgré de nombreux témoignages faisant état de son apparition) tandis que d’autres pensent que c’est le résultat d’une expérience génétique.


Le diable de Jersey : créature de la fantaisie horrifique ou résultat d'une expérience génétique ?
Croquis réalisé en 1909 du supposé diable de Jersey.

On entend parler pour la toute première fois du diable de Jersey, le 17 janvier 1909 lorsque plusieurs personnes affirment avoir vu une créature étrange et ce dans plus d’une trentaine de villes différentes de l’État du New Jersey. :

  • Le premier témoin répondant au nom de John McOwen raconte qu’un matin, il entendit des bruits bizarres à proximité de la fenêtre de sa chambre. Quand il s’est levé de son lit afin d’analyser la source de ce qu’il a entendu, il observa et selon ses propres termes « une sorte d’aigle de grande envergure sautillait sur les rives du canal ».
  • Un autre témoignage a par la suite été rapporté par le policier James Sackville qui décrit la même chose que Monsieur McOwen, mais avec un peu plus de détails. En effet, la créature ailée semblait sautillée comme un volatile mais possédait une tête effrayante et des cris à glacer le sang. Lorsque de peur le représentant de l’ordre tira sur cette dernière, le diable de Jersey se serait alors enfui et sans avoir subi une seule blessure.
  • Mais la description la plus intéressante a été rapportée par un receveur des postes qui était assez proche du cryptide. Il raconte que la tête de ce dernier était celle d’un bélier disposant d’un grand cou, que ses ailes sont longues et minces et que les pattes de l’arrière sont plus imposantes que celles de l’avant. Lorsque la créature l’aperçu, elle aurait poussé un cri si effrayant que la personne en avait les poils hérissés.

Suite à ses nombreux témoignages d’apparition du diable de Jersey, un portrait-robot a été réalisé et plusieurs clichés photographiques ont également été effectués afin d’aider les chasseurs qui le pistèrent. La dernière apparition connue de cette créature daterait du 22 janvier 1909. Après quoi plus personne n’en a entendu parler et les nombreuses photos prises après ont toutes été classées comme des canulars. Cependant, il reste difficile d’affirmer que le diable de Jersey existe bien car les preuves de son existence ne sont pas suffisantes.

Le diable de Jersey : créature de la fantaisie horrifique ou résultat d'une expérience génétique ?
Crédit : Fondation Napoléon

Néanmoins et même si les faits officiels de la première apparition du diable de Jersey datent de 1909. Il y a un autre témoignage d’une personne haut placée qui semble indiquer qu’il s’agit en réalité et très probablement du premier vrai témoin oculaire de la créature. Il s’agit du frère de l’Empereur Napoléon 1er : Joseph Bonaparte, le roi d’Espagne et des Indes

En effet, lorsque l’Empereur des Français fut contraint d’abdiquer, son frère aurait décidé de s’exiler en Amérique en 1816 pour s’installer à Bordentown, ville située non loin de Philadelphie et localisée dans l’État du New Jersey. Il y construit une résidence nommée Point-Breeze après avoir vendu les bijoux de la Couronne espagnole et il changea de nom. Il se faisait ainsi appeler Comte de Survilliers et recevait la visite de personnalités médiatiques de l’époque telle que le marquis de Lafayette, John Adams (Président des États-Unis) ou encore Daniel Webster, un sénateur américain qui a d’ailleurs joué un grand rôle dans la guerre de Sécession.

Un jour et pendant la période de l’hiver, Joseph Bonaparte partit chassait en solitaire. Il remarqua des empreintes plutôt inhabituelles car il remarqua qu’une patte semblait plus grande que l’autre. Il en conclut à première vue d’œil qu’elles appartenaient probablement à un âne amputé de deux pattes. Mais le plus troublant fut lorsque l’ancien roi constata que les traces usitées comme si l’animal essayait de s’envoler. C’est à ce moment précis qu’il entendit un sifflement étrange et qu’il se serait retrouvée nez à nez devant le diable de Jersey, et il resta pétrifié de terreur. Ce n’est que lorsqu’un second cri retentit que la créature s’envola et disparaissait progressivement de la vue de Joseph. Il l’a décrit comme ayant une tête de cheval et des pattes semblables à celles d’un oiseau. Joseph Bonaparte fut tellement bouleversé par cette rencontre, qu’il aurait tenté à plusieurs reprises de la rencontrer à nouveau, mais sans succès. Une fois les tensions européennes apaisées, Joseph quitta l’Amérique pour s’installer en Italie et n’entendit et ne revit plus jamais le diable de Jersey.

Pourtant et malgré les nombreux témoignages d’apparition du diable de Jersey, il y a une question qui demeure en suspens : comment cette créature a été créée ?

C’est là que deux camps s’opposent : ceux qui sont pour la légende que nous allons vous dévoiler et ceux qui sont pour la théorie d’une expérience scientifique :

  • Pour les partisans du mythe, le diable de Jersey serait le 13ème enfant d’une sorcière qui aurait déclaré avant l’accouchement de ce dernier que ce serait le diable en personne. A la naissance de l’enfant, il aurait subi par la suite une métamorphose progressive et aurait tué sa mère avant de quitter la maison en s’envolant par la cheminée.
  • Pour les partisans de ce qui semble être plus cohérent, le diable de Jersey serait en réalité juste le fruit d’une expérience génétique de plusieurs espèces animales. En effet, il ne faut pas oublier certaines espèces animales aussi différentes les unes que les autres, peuvent très bien cohabiter et données naissance à ce que nous pouvons appeler un hybride naturel. Toutefois l’humain est tout particulièrement le scientifique (à l’image du Frankenstein de Mary Shelley), peut être tout à fait capable en manipulant le code génétique de plusieurs espèces, créé ce que nous intitulerons : un hybride expérimental. Pour faire simple : le diable de Jersey pourrait très bien être non pas un cryptide mais un hybride.

Néanmoins et dans les deux cas, nous ne pouvons pas apporter devant le manque de preuves que le diable de Jersey ainsi que d’autres créatures connues de la cryptozoologie en règle générale, n’existe pas ou au contraire est bel et bien réel. C’est ce qui fait en sorte que sa légende parmi tant d’autres continue encore de nos jours à susciter les passions.

Crédit-Image à la Une : Droits Réservés (DR).

Certaines données de cet article proviennent de :

  • http://monde-paranormal.over-blog.com/pages/Le_Diable_de_Jersey-5037776.html
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Diable_de_Jersey
  • http://mysterologie.over-blog.com/article-2145189.html
  • http://heresie.forumactif.com/t2340-joseph-bonaparte-et-le-diable-de-jersey
  • Connaissances et recherches personnelles liées au sujet.


Partager ce post avec votre entourage sur :

Quel est votre avis sur le sujet?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF