L’histoire est plus connue sous le nom de la malédiction de la momie. Qui vise celle du pharaon Toutânkhamon découverte en 1922 par un égyptologue et son équipe. Suite à cette trouvaille historique, 27 personnes trouvèrent la mort, toutes considérées comme suspectes. Retour sur une histoire antique passionnante, ayant été la base de nombreux films et livres sur le sujet mais surtout, d’un mythe.


(Crédit : national oto compagny collection)

Le 4 avril 1922, l’égyptologue renommé Howard Carter et son équipe découvrent l’une des plus grandes trouvailles de leur époque : le tombeau inviolé d’un pharaon oublié par l’histoire, celui de Toutânkhaton (Toutânkhamon)

Le pharaon était le fils du pharaon Akhénaton et de l’une des sœurs de ce dernier dont l’identité reste à ce jour inconnue. Suite au décès de son père à l’âge de 9 ans, il est considéré trop jeune pour régner. Ce sont alors les ministres de son père qui s’occupent des affaires de la cour pharaonique sous le joug de la reine Ânkh-Khéperouré, première épouse et sœur de l’ancien pharaon. Lors de la disparition mystérieuse de celle-ci, le jeune Toutânkhaton devient le pharaon d’Égypte. Il est conseillé par les conseillers de son père, Aÿ (qui lui succédera par la suite) et le général Horemheb (qui succédera ensuite à ce dernier).

(Masque funéraire du pharaon, crédit Bjørn Christian Tørrissen)

Il épousa sa sœur Ânkhésenpatoon (fille de l’illustre Néfertititi et Amenhotep IV) et aura deux filles mortes en bas âge avec son épouse. ll n’aura pas d’autres enfants. Durant son court règne, le pharaon délaisse le culte d’Aton dans lequel il fut élevé et dont son père vénérait. Par ailleurs, Toutânkhaton signifie « réincarnation terrestre d’Aton ». Il remit en place le culte du dieu Amon. Il change alors son nom en Toutânkhamon pour devenir ainsi la réincarnation terrestre d’Amon tandis que sa femme devient Ânkhésenamon. Il abandonne la ville d’Ankénaton pour construire des temples prés de Thèbes et Karnac pour restaurer le culte d’Amon. Le pharaon restaure ainsi des célébrations de cultes des dieux délaissés par son père et permet à l’Égypte de retrouver sa force financière puisque la mort de l’ancien pharaon avait laissé le pays endetté et instable. Néanmoins malgré ses batailles contre les Nubiens et les Asii, les autres traces de son règne furent effacées et volées au profit d’Horemheb durant son règne, tout comme ceux de son père jusqu’au pharaon Amenhotep III.

Toutânkhamon avait un handicap à sa jambe suite à une nécrose osseuse le forçant ainsi à marcher avec une canne au quotidien. Dans sa tombe, furent retrouvées plus d’une centaine de canne. Les causes de sa mort font encore débat, beaucoup ont estimé qu’il fut assassiné car son crâne présentait une fracture. Néanmoins des nouvelles recherches ont permis de mettre en avant le fait qu’il etait décédé des suites d’une infection qu’il avait contractée en se brisant la jambe. Il n’aurait survécu que quelques jours à sa fracture. Le roi possédait aussi un système osseux fragile, tout comme les membres de sa famille incestueuse. Il avait contracté le paludisme (malaria) et l’ostéochondrite (malformation des os et des cartilages). Son règne fut effacé des mémoires égyptiennes jusqu’en 1922.

Si la découverte de la momie avait fait l’effet d’une bombe, c’est surtout les circonstances dramatiques qui sont restées en mémoire de nos jours. Le 4 novembre 1922, Howard Carter découvre le tombeau du pharaon oublié, après de longs jours de fouilles archéologiques, l’égyptologue parvient à entrer dans le tombeau avec son ami Lord Carnavron : le 19 novembre 1922 ils pénètrent dans le tombeau. Entre deux le canari de Carter est dévoré par un cobra, pour les travailleurs c’est un mauvais présage et beaucoup parlent à ce moment-là de la malédiction de la momie qui s’abattra sur tous ceux qui oseraient profaner la tombe du pharaon.

(Lord Carnavron, crédit : Mykreeve)

L’histoire officielle de la malédiction commence le 5 avril 1923 lorsque Lord George Carnavron décède des suites d’une piqûre de moustique. En effet, n’ayant pas soigné sa piqûre et ayant fait une infection provoquant une septicémie mortelle combinée à une pneumonie. En mai 1923, c’est autour du professeur La Fleur, ami de Howard Carter et archéologue ayant contribué à la découverte du tombeau qui décède d’une pneumonie foudroyante. Le financier George Gould décède lui aussi d’une pneumonie violente le 16 mai 1923, suite à la visite du tombeau. Le colonel Aubrey Herbert, demi-frère de Lord Carnavron décède le 26 septembre 1923 d’un sepsis (infection généralisée) suite à une opération dentaire à l’âge de 43 ans, peu de temps après son départ du Caire et de la visite du tombeau.

La malédiction continue en 1924 lors du suicide de Hugh Evelyn White, qui avait été l’un des premiers contributeurs à être entré dans le tombeau royal. C’est au tour du radiologiste de la momie, Archibald Douglas Reed de décéder d’une infection la même année. L’histoire se poursuit en 1926 par la mort mystérieuse de l’infirmière qui s’occupa de Lord Carnavron pendant sa fièvre, qui était présente sur le site. En 1929 l’archéologue Arthur C. Mace décède d’une mort naturelle, il avait abattu le mur de la chambre mortuaire avec Howard Carter. Puis en 1928 c’est au tour du secrétaire de Carter, Richard Bathell, de mourir d’un accident vasculaire cérébrale dans son lit, à l’âge de 35 ans.

La malédiction prend un temps de pause pour recharger ses batteries pour reprendre le 2 novembre 1935 avec la mort par une infection à streptocoque de James Henry Breasted, archéologue ayant conduit des nouvelles fouilles dans le tombeau du pharaon et publier un livre sur ce sujet en 1923. Puis c’est au tour d’Howard Carter de rendre son dernier souffle le 2 mars 1939 d’une cirrhose du foie. En 1964 Mohammed Mehri, directeur du département des antiquités du musée du Caire s’éteint à son tour après avoir signé pour que le trésor du pharaon soit transmis au musée du petit palais à Paris, il décède d’une hémorragie cérébrale. En 1969 la veuve de Lord Carnavron, Lady Almina, décède d’une pneumonie puis en février 1972 Gamal Mehrez, le successeur de Mohammed Mehri au musée du Caire, décède de la même manière après avoir signé pour l’exposition du trésor de Toutânkhamon à Londres.  Il y eut aussi la mort d’autres personnes qui n’ont pas été inscrite dans le temps, l’histoire rapporte que c’était des ouvriers ayant participé à l’ouverture du tombeau et des curieux ayant eux aussi subi la foudre du pharaon.

(Lord Carnavron, Lady Herbert et Howard Carter sur les marches de la tombe de Toutânkhamon, crédit Harry Burton).

La dernière victime de la malédiction de la momie est Lady Evelyn Herbert en 1980, à l’âge de 79 ans de cause naturelle. Elle était la fille de Lord Carnavron et avait visité le tombeau lors de la découverte.

Les journaux de l’époque ont très vite propagé l’histoire dès le décès de Lord Carnavron mis en avant la malédiction de la momie et très vite propagée autour du monde. Beaucoup de théories sont mis en avant sur les causes réelles des décès, bactéries en sommeil, gaz sur les lambeaux de la momie, etc … Mais une bonne partie des victimes sont décédés des suites d’une pneumonie ou d’une infection bactérienne. Une théorie scientifique du docteur Caroline Steigner-Philipp estime que les coupables de la malédiction sont des champignons. En effet les coutumes égyptiennes étaient de mettre de la nourriture dans les tombeaux pour que les momies puissent manger durant le voyage vers l’au-delà.  D’après elle, les champignons auraient leur origine dans la moisissure des aliments ayant pourri sans air ambiant puis combiné à l’humidité donneraient donc un virus allergène pouvant tuer à petit feu. Le docteur avait observé ce phénomène lors de la découverte de la tombe de Ramsès II, plusieurs personnes meurent mystérieusement sous des formes d’infection mortelles.

Mais, ce virus ne pouvait alors survivre qu’en présence d’air, c’est une autre théorie qui est mise en avant. Lors de l’autopsie de la momie de Ramsès II, des bactéries et des champignons pouvant survivre sans air sont découvertes, possédant des propriétés particulièrement mauvaises pour le corps humain (notamment des spores et des bactéries allergènes pouvant être mortelles). Cette combinaison donne alors une moisissure particulièrement nocive pouvant entraîner par sa toxicité des pathologies telles que la dépression, des maladies ou infections internes mais encore des pneumonies.  Pire encore cette moisissure peut rester à l’état de sommeil durant des années, possédant des propriétés de straphylocoques ou de Pseudomonas.

Au final, est-ce Toutânkhamon et son esprit qui a vengé la violation de son antre (même si aucune menace n’a été inscrite sur sa tombe) ou simplement un petit virus pathogène invisible ayant fait son travail en fourberie. Le mystère reste entier et l’histoire restera toujours comme étant une malédiction de l’au-delà d’un pharaon oublié redevenu populaire par sa découverte et la mort de 27 personnes.

Crédit-Image à la une : JF Bradu


Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
3
OMG
OHW OHW
4
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons un système pour réduire les commentaires indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lili Price

Je suis Lili Price, je suis auteure sur Hellystar , j'écris aussi des articles sur wordpress sur mon site personnel http://www.pricelili.wordpress.com et http://www.parapsychologya.wordpress.com Je suis à la tête d'une équipe de recherche des phénomènes psychiques, paranormaux et parapsychologiques "Perception". Je suis spécialisée dans la parapsychologie et l'occultisme, je suis chercheuse en paranormal depuis 2002 et actuellement je suis en études pour faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute) pour ainsi continuer de me spécialiser dans les études du mystique. Blog Twitter
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF