Aujourd’hui dans ce nouvel article nous nous attaquons à une légende urbaine que l’on pourrait qualifier de complexe qui est celle de la Banshee. En effet, cette dernière dispose de nombreuses représentations et est souvent confondue avec d’autres créatures issues de plusieurs folklores. Découvrons ensemble son mythe.


Crédit : Damino le jeu (Mystèresdumonde)

Commençons par l’analyse étymologique du nom Banshee.

Il est issu principalement du gaélique d’Irlande et d’Écosse. Il existe en fonction de la région où vous vous trouvez plusieurs possibilités :

  • La première signification qui est certainement la plus courante voudrait qu’en gaélique ancien « bean sidhe », « bean si » ou « bean sid » (pour les Irlandais) ou « bean sidh » (pour les Écossais), la Banhee serait une femme venue de l’Autre Monde : le sidh qui dans la mythologie celtique notamment chez le peuple Gaël désignerait le royaume des morts. D’autres études suggèrent qu’elle ferait partie d’un peuple vivant principalement dans les collines ou qu’elle s’apparenterait à une fée.
  • La deuxième analyse de son nom trouve une explication à travers le comportement de cette dernière. En effet, si nous continuons les interprétations toujours en gaélique alors Banshee, peut également se prononcer « bean chaointe » ou « caointeach » et cela signifierait « la femme qui hurle des mélopées funèbres ».
  • Enfin la dernière hypothèse de son étymologie prendrait racine dans le Sud-Est de l’Irlande, plus précisément à travers certains dialectes. Ainsi, le dérivé de son nom Badh est associé à une déesse protectrice ou guerrière dans la mythologie celte et médiévale.

Vous l’aurez compris, rien que par l’étymologie, il est difficile d’expliquer se qu’est une Banshee car cette créature est principalement présente dans l’imaginaire collectif.  Une question vient alors en tête : comment reconnaître une Banshee ?

Là encore plusieurs interprétations vont complexifier notre représentation de cette dernière.

D’autant plus qu’elle peut se présenter sous deux formes : soit celle d’une jeune et jolie fille en pleurs, soit celle d’une vieille femme complètement à l’opposé de la première citée. Ce serait un être solitaire portant généralement une longue robe ancienne et aux pieds nus. Quant à sa description physique, elle serait d’une extrême pâleur et les traits de son visage sont souvent décrit comme étant dans un état cadavérique avancé. Si nous avons une quelconque idée de son apparence, qu’en est-il alors de ses intentions, de son rôle ? Et surtout quelles sont les capacités dont dispose une Banshee .

Les intentions ou le rôle de cette dernière varient d’un folklore à l’autre :

Crédit : The Banshee (1897) par Henry Meynell Rheam

  • Il est intéressant de voir qu’en Irlande, chaque grande famille avait une Banshee qui lui était propre et qui suivait cette dernière dans n’importe quel pays, y compris lors de déménagements. Plusieurs témoignages racontent que lorsque cette créature rendait visite à une famille, elle dirigée souvent un cab noir et serait alors chargée de conduire l’âme du défunt vers l’Autre Monde. Cette rumeur aurait été d’ailleurs confirmée en janvier 1804 par deux soldats à Londres qui affirmèrent avoir vu une femme sans tête conduit un carrosse et ces derniers ont tellement été traumatisés qu’ils ont fait un long séjour en hôpital psychiatrique. Ainsi, ici la Banshee fait figure de protectrice des familles.

Crédit : lyc JDAGEX

  • L’autre rôle de la Banshee qui est certainement le plus fréquemment rencontré est celui de messagère de la Mort. Dans les récits les plus anciens, elle accompagne les guerriers vaincus sur le champ de bataille vers le royaume des morts. Dans les écrits de l’époque moderne, et comme déjà évoqué au-dessus, elle prévient les familles de la mort d’un de leurs proches et l’accompagne vers sa dernière demeure.

Crédit : les émanants, messagers de la nature

  • Une autre interprétation dans le folklore irlandais suggérerait que la Banshee serait plutôt celle qui nettoie les morts. En effet, lorsque des personnes meurent lors de batailles sanglantes, elle serait chargée de laver leurs vêtements couverts de sang dans les cours d’eau. Elle aurait donc un lien direct avec la déesse Badb ou Morrigan qui a justement à sa charge de nettoyer les vêtements ensanglantés des personnes destinées à mourir.

Crédit : le grand livre des fées

  • D’autres mythes liés à cette dernière suggèreraient qu’elle annoncerait la mort prochaine d’une personne si on l’entend pleurer. En effet, lorsque j’évoquais dans la partie consacrée à l’étymologie de son nom  » les mélopées funèbres » cela fait justement référence aux pleureuses qui sont des femmes exerçant des lamentations durant des messes funéraires pour accompagner l’âme du défunt et lui rendre un dernier hommage. Cette pratique aurait d’ailleurs bel et bien existé pendant longtemps mais elle fut interdite par l’Église catholique.

Crédit : mikana cabinet

  • Enfin, la dernière représentation de la Banshee et qui est la plus moderne envisage le fait qu’elle annoncerait la mort par un cri. Un hurlement a coupé le souffle dont il serait impossible de le confondre avec un cri animal ou humain et qui se fait entendre dans la nuit. Lorsque des personnes perçoivent ce cri, cela signifie que quelqu’un dans leur famille est décédé ou que cela annonce une mort imminente d’un de leurs proches.

Pour ce qui est des capacités dont disposerait une Banshee, tout s’apparenterait au don de clairvoyance qui au fur et à mesure du temps et des époques s’est transformé comme un talent prophétique puisque cette créature est capable d’annoncer la mort de quelqu’un mais aussi l’arrivée d’un malheur imminent, d’une défaite sur un champ de bataille ou la venue d’une épidémie de grande ampleur. Il se dit même que plusieurs banshees peuvent se réunir lorsque quelqu’un de très important vient à mourir ou lorsqu’une grande catastrophe arrive.

Une autre question nous a été posé : est ce que la Banshee est quelque part une Dame Blanche ?

Il est vrai que la plupart des interprétations évoquées de la Banshee ont pas mal de similitudes avec la Dame Blanche. Cependant, il y a quelques différences entre les deux puisque la Dame Blanche peut annoncer un évènement heureux comme par exemple un mariage si cette dernière est vêtue de blanc, elle peut aussi prévenir du danger d’une route dans lequel de son vivant elle fut la malheureuse victime d’un accident. Il est aussi important de noter que la Dame Blanche est quelque part un mythe moderne inspiré de la Banshee et que dans la plupart des pays comme l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande ou encore la France il y fait mention dans la plupart des lieux-dits hantés de la présence aussi bien des Dames blanches que de Banshees.

Crédit : Teen Wolf FR

D’autres créatures sont apparentés à la Banshee comme par exemple les Sluaghs (image à gauche) qui sont des esprits de morts qui n’auraient pas su trouver le repos et dont l’accès vers l’Autre Monde si l’on en croit les mythes irlandais et écossais, aurait été interdit du fait que ces derniers sont considérés maléfiques, perturbateurs et destructeurs.

Enfin certaines fées, divinités et saintes disposent de caractéristiques qui sont assez semblables à celles des banshees.

Quelque soit votre opinion sur l’existence ou non des Banshees, ces dernières ont influencé un certain nombre de domaines que cela soit aussi bien dans le littéraire, le septième art, la peinture voir les jeux vidéos.

Crédit-Image à la une : Olivier (Journal du Paranormal)

 

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Banshee
  • http://www.madmoizelle.com/mythes-legendes-femmes-banshee-256296
  • http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Banshee

Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
2
LOL
WAW WAW
4
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
1
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise un système pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF