L’étude récemment publiée dans la revue Nature intitulée « Les embryons de poules hybrides humains illuminent une étape clé du développement » décrit la percée révolutionnaire comme suit : « Une nouvelle technique révèle les premières étapes du développement humain sans avoir besoin d’embryons humains.


En effet, un groupe de scientifiques spécialistes des cellules-souches a accompli un « exploit » sans précédent en combinant avec succès des cellules humaines artificielles avec un embryon de poule, dans une expérience scientifique étrange qui vise à mieux comprendre comment la vie se développe. Simplement car les scientifiques n’avaient jamais été en mesure de comprendre et de répondre à la question de savoir comment des cellules spécifiques d’un embryon humain en développement s’organisent pour devenir des muscles ou des organes, tandis que d’autres deviennent des os et des nerfs. Cependant et selon eux, tout a changé avec une nouvelle expérience réalisée par des chercheurs de l’Université Rockefeller à New York.

Un groupe de scientifiques dirigé par le Dr Ali Brivanlou a réussi l’impensable en greffant des cellules humaines cultivées dans une boîte de Pétri sur un embryon de poule et ont observé comment les cellules réagissaient.

Dans l’étude publiée dans Nature, les chercheurs de l’université Rockefeller ont dévoilé les machinations internes de ce qu’on appelle les « cellules organisatrices ». Ces cellules sont censées jouer un rôle crucial dans la façon dont le corps humain prend forme.

Parlant de la découverte, le docteur Brivanlou a dit :

« Personne ne savait ce qui se passe après que les cellules se soient attachées à l’utérus. »

La nouvelle étude « révolutionnaire » vise à contourner les questions éthiques entourant l’utilisation d’embryons humains dans les expériences de laboratoire. Des pays comme les États-Unis, par exemple, ont interdit l’utilisation d’embryons humains. Alors les experts ont essayé de respecter la règle en cultivant en laboratoire des structures embryonnaires dérivées de cellules embryonnaires humaines, les scientifiques ont donc greffé les cellules sur des embryons de poulet qui sont considérés comme l’équivalent de celui d’un humain.

Formation des cellules. Crédit: Miodrag Stojkovic / SPL

Dans l’étude, les scientifiques expliquent que les cellules organisatrices ont commencé la formation d’un système nerveux de poulet au fur et à mesure de la croissance des embryons de poulet. Cette découverte en médecine, est bien accueillie par les chercheurs du monde entier.

Le docteur Martin Blum, biologiste à l’Université d’Hohenheim en Allemagne, a déclaré que cette découverte pourrait mettre fin à l’utilisation d’embryons humains dans les laboratoires.

« Pour l’instant, je ne pouvais pas imaginer un cas où un embryon humain (à un stade de formation avancé) serait nécessaire pour répondre à des questions fondamentales. »

Martin Pera, chercheur sur les cellules-souches au Jackson Laboratory de Bar Harbor, dans le Maine, est impressionné par l’étude et exprime :

« Il y a beaucoup de choses auxquelles ce système mènera », dit-il. « Y compris une meilleure compréhension des défauts dans le développement précoce des embryons humains qui peuvent mener à des fausses couches, et la capacité de comparer les structures du type embryonnaire avec les cultures de cellules souches humaines pour mieux définir les capacités de celles-ci », rapporte-t-il dans l’étude de Nature.

La prochaine étape, disent les chercheurs, est de déterminer exactement comment les cellules organisatrices humaines influencent l’embryon à se former. Cette percée pourrait aider les scientifiques à comprendre comment manipuler les cellules-souches humaines en tissus ou structures spécifiques, dans le cadre de thérapies visant à régénérer les organes et les tissus.

L’image à la une n’est pas comprise dans la revue, elle illustre juste l’article. Crédit-Image : Lennart Nilsson


Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
6
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
1
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF