1 comment

Depuis ses origines jusqu’à notre époque, l’humanité n’a jamais cessé d’évoluer. Pourtant, nous avons toujours cette interrogation de savoir à quoi ressemblera l’humain dans un millier d’années ? De nombreuses théories circulent sur l’aspect physique de lHomo Futuris (« l’Homme du Futur »), certaines faisant parler notre imagination tandis que d’autres font l’objet d’études scientifiques prises très au sérieux.


La théorie du transhumanisme :

Homo Futuris : à quoi ressemblerons-nous dans un millénaire ?
Crédit : par Donald Iain Smith

Commençons par expliquer ce qu’est le transhumanisme.

Ce serait un mouvement dont le principe fondateur de ce dernier reposerait sur l’idée que l’on puisse un jour arriver à faire en sorte que l’humain se détache complètement des notions d’apesanteur de son corps. Pour y parvenir, l’inventeur de ce mouvement l’américain Raymond Kurzweil explique pour que l’humain puisse évoluer, il faudrait lui greffer au cerveau des puces électroniques dont leurs rôles seront de transmettre des informations en continu, en d’autres termes rendre l’intelligence humaine illimitée. Pour appuyer son explication il a pris l’exemple de l’apprentissage d’une langue comme par exemple le mandarin, au lieu de prendre des années de formation pour pouvoir maîtriser cette langue, cela ne prendrait plus que quelques minutes.

Il va même beaucoup plus loin dans son analyse en affirmant selon ses propres mots « dans trente ans, les humains seront capables de télécharger leur esprit en totalité vers des ordinateurs pour devenir numériquement immortels« . Pour faire simple Raymond Kurzweil demeure convaincu que dans quelques années, nous serons capables de guérir n’importe quel type de maladie, y compris celles qui sont censées être incurables, grâce notamment aux progrès sur la génétique consacrée à la modification de notre ADN. Pour donner du sens à son argument, il prend l’exemple d’un jeune Américain qui a été pendant longtemps tétraplégique et qui avec l’implantation d’une puce électronique dans son cerveau a pu retrouver la totalité de sa mobilité.

Cependant la théorie du transhumanisme ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté scientifique internationale, dans le sens où la plupart des savants considèrent ce mouvement comme une sorte de religion ou de « techno religion » dans laquelle l’idée de base serait de faire en sorte que l’humain de par sa volonté devienne lui-même un dieu. De plus si l’Homme ou toute espèce vivante sur Terre parvenait à accéder à l’immortalité, les conséquences sur notre écosystème naturel pourraient être désastreuses. En effet, si immortalité il y a, est-ce que cela viendrait marquer la fin de la procréation ?

Autre questionnement suscitant l’inquiétude de quelques scientifiques réfractaires au transhumanisme : est-ce que ce mouvement qui se veut en soi révolutionnaire serait compatible avec l’idée d’IA (Intelligence Artificielle) ? Soit la théorie voulant qu’un jour l’espèce humaine étant menacée de par les décisions qui ont été prises durant toute son histoire et ayant eu un impact majeur sur la planète soit totalement disparue et remplacée par des robots.

Il semblerait que les transhumanistes ont à chaque fois des réponses à donner face aux interrogations de leurs opposants. Ainsi pour eux et toujours selon leurs propres termes : « l’intelligence artificielle est une humanité de secours« .

Bien que des explications sur le transhumanisme aient été données, cette théorie reste néanmoins dans un domaine plutôt axé sur la science-fiction.

Le portrait-robot d’Homo Futuris par le magazine The Sun :

Homo Futuris : à quoi ressemblerons-nous dans un millénaire ?
Crédit : par The Sun

Le 12 octobre 2012, le magazine britannique The Sun connut pour présenter des articles à scandale s’est décidé à faire des prévisions sur l’évolution de l’humanité d’ici l’an 3000, avec la sortie d’un article accompagné d’un portrait-robot de l’Homme d’ici un millénaire.

Selon le réalisateur de ce portrait-robot, l’Homme connaîtra une évolution qui ne sera pas si tendre avec le poids des années voire des siècles. En effet :

  • Nous serions dans 1000 ans plus grands mais nous disposerons de moins de dents du fait qu’on adopte une alimentation qui se veut plus molle ou qu’on utilise pour se soigner de maladies des pilules.
  • Nous aurions comme se fut d’ailleurs le cas pour les dinosaures, un petit cerveau du fait qu’on mobiliserait moins notre mémoire à cause des ordinateurs qui nous permettent d’avoir accès à un certain nombre d’informations.
  • Nous aurions un menton qui sera multiplié par 4 et on disposera de moins de poils sur notre corps du fait qu’on vit de plus en plus dans des habitats bien chauffés.
  • Nous aurions des yeux beaucoup plus grands parce qu’on les mobilise plus pour une communication visuelle plutôt qu’orale, ainsi que de petits testicules chez les hommes à cause d’une étude montrant que la fertilité masculine est en baisse.
  • Nous aurions des intestins plus courts du fait qu’on absorbera moins de sucre et de gras afin de lutter contre l’obésité.
  • Enfin, nous aurions des bras et des jambes beaucoup plus longs afin de pouvoir saisir sans avoir à bouger de sa chaise de bureau par exemple des objets plus éloignés.

Peut-on prendre au sérieux les prévisions fantaisistes du magazine The Sun ?

La majorité des scientifiques vous dirait que non du fait que toutes ces explications n’ont pas fait l’objet d’étude très sérieuse et n’ont pas été soumises à un comité de relecture composé par des spécialistes qui auraient validé ou contesté toutes ces hypothèses. De plus, le magazine britannique a confirmé avoir fait uniquement appel à trois personnes pour constituer le portrait-robot d’Homo Futuris : un dentiste, un ostéopathe et un chirurgien spécialisé dans l’esthétique.

Nous pouvons donc en conclure, que le magazine consacré à l’Homme du Futur sortie il y a maintenant 7 ans est tout simplement une supercherie destinée à attirer des lecteurs.

Jusqu’à présent toutes les théories que nous vous avons présentées semblent indiquer que l’évolution de l’humanité dans un millénaire reste un sujet que l’on traite davantage dans des livres de science-fiction. Nous vous rassurons, il y a bien des études très sérieuses sur l’Homo Futuris et nous allons vous les présenter.

Les prévisions scientifiques sur l’évolution de l’Homme :

Homo Futuris : à quoi ressemblerons-nous dans un millénaire ?
Crédit : par Pixabay/CC0

S’il y a une chose sur laquelle la majorité des scientifiques sont d’accord, c’est sur le fait que depuis maintenant plus de 10 000 ans, l’Homme a continué d’évoluer.

La première preuve montrant l’évolution de l’humanité, c’est le fait que nous avons progressivement gagné en taille. En effet, comparer notre ancêtre australopithèque comme par exemple Lucie âgée de plus de 3,5 millions d’années à un homo sapien du 21ème siècle est un exemple plausible. Le premier homme avait au départ une taille beaucoup plus petite et elle était moins élancée, il avait une boîte crânienne moins importante ainsi qu’une mâchoire plus carrée avec des dents bien robustes. De plus, les capacités cognitives de notre ancêtre que nous mesurons aujourd’hui par le QI (Quotient Intellectuel) furent beaucoup moins évoluées que celles d’un homme de notre époque.

On pourrait donc tout à fait être tenté de dire que l’Homo Futuris sur la base de ses simples comparaisons pourrait avoir un crâne plus volumineux mais avec un cerveau hypertrophié ainsi qu’une mâchoire beaucoup plus grande et dépourvut de dents de sagesse. Mais se serait commettre une erreur car on ne peut pas malgré les connaissances que nous disposions faire des prédictions sur des mutations chez l’Homme du fait car ces dernières ne sont pas forcément transmissibles d’une génération à l’autre. La seule donnée plausible pour étudier une potentiel évolution de l’humain c’est d’étudier son anatomie en partant de l’époque la plus ancienne jusqu’à notre époque, afin d’y trouver des réponses.

Ainsi on a pu par exemple constater sur 100 ans, que les hommes ont en moyenne gagné 11 cm en taille contre 8 cm chez les femmes. On a relevé également qu’entre 1975 et 2014, le pourcentage d’obésité chez les hommes a triplé et chez les femmes, il a plus que doublé. Ne parlons même pas de note QI qui encore aujourd’hui ne cesse de progresser.

Mais attention dire que dans 1000 ans, nous serons tous des géants obèses dotés d’une intelligence supérieure à la nôtre aujourd’hui serait une erreur également. Si aujourd’hui nous gagnons de plus en plus en taille c’est surtout grâce à des évolutions sur une alimentation plus équilibrée et à des conditions sanitaires plus saines. N’oublions pas de prendre en compte aussi que naturellement en ce qui concerne la taille, nous disposions d’une limite biologique qui est fixée au maximum à 2,20 mètres. Si un individu vient à dépasser cette limite (ce qui est déjà arrivée plusieurs fois dans notre histoire), alors l’équilibre naturel entre le corps et sa structure en serait menacé.

L’autre preuve qui semble ne pas diviser l’ensemble de la communauté scientifique, c’est le fait que l’Homo Futuris n’aura pas une énorme tête. C’est même l’exact contraire, on est plus sur une tendance à avoir une miniaturisation de notre crâne. En effet, si l’on compare les premiers homos sapiens nés il y a 200 000 ans à ceux de maintenant, eh bien on peut constater que la boîte crânienne fut beaucoup plus importante chez nos ancêtres puisqu’elle se mesurait à 360 cm3.

Enfin une dernière chose qui fera sûrement plaisir aux adeptes du darwinisme même si cela reste toujours une théorie, l’Homo Futuris va plus chercher à procréer en répondant à une logique de sélection naturelle voire sexuelle, si l’on en croit les propos tenus par la biologiste française spécialisée en anthropologie génétique Evelyne Heyer. Cette dernière demeure convaincue que l’Homme du Futur sera plus beau du fait que ce dernier choisira des individus qui lui plairont pour la reproduction.

Vous l’aurez compris, il va être difficile aujourd’hui de déterminer avec exactitude la physionomie de l’Homo Futuris. Peut-être chers lecteurs et chères lectrices que les théories ou études menées qui vous ont été présentés vous permettront de faire votre analyse sur le sujet, sinon laisser votre imagination faire son effet.

Crédit-Image à la Une : par Sarah5/Fotollia

Certaines données de cet article proviennent de :

  • https://www.arte.tv/fr/articles/lhomme-du-futur-sera-t-il-encore-humain
  • http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/10/12/01008-20121012ARTFIG00487–quoi-ressemblera-l-homme-dans-1000-ans.php
  • https://www.science-et-vie.com/questions-reponses/evolution-de-l-homme-a-quoi-peut-on-s-attendre-10993
  • http://lhommeenquestions.museedelhomme.fr/homme-futur-sera-t-il-plus-beau-0
  • Connaissances et recherches personnelles liées au sujet.


Partager ce post avec votre entourage sur :

1 comment

Quel est votre avis sur le sujet?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
1
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
1
WAW
OMG OMG
0
OMG
OHW OHW
0
OHW

One Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Attention à la futurologie qui n’est pas une science exacte ! Dans le passé,beaucoup se sont trompés en nous montrant un avenir qui n’est qu’approximatif.Regardez les cartes postales de 1900  » en l’an 2000  » par exemple ou les livres / films de science fiction des années 50 au années 90 qui parlent d’un futur totalement improbable ou exagéré. Et qui aurait cru en 2019,alors que nous avons la technologie,la richesse à outrance pour éradiquer la famine,la pauvreté,la guerre,le cancer,le terrorisme qu’il y aurait eu autant de malheureux sur cette terre…?

John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF