Depuis un an (2015/2016), je consacre mon temps libre à la recherche de quelque chose d’incroyablement étrange et d’incroyablement intéressant. C’est un sujet sur lequel je cherchais désespérément de l’information, mais je suis peut-être allé trop loin dans ma recherche de réponses. Je suis ici pour vous avertir de ne pas faire la même chose.

Certains d’entre vous connaissent peut-être déjà la « légende » de Bryan B. Westbay, un compte Facebook qui, selon plusieurs, possède des propriétés inhabituelles. Parfois, le compte Westbay lance une vague de demande d’amis à d’autres utilisateurs sur un coup de tête, mais pour la plupart du temps, le compte reste calme. Cependant, ceux qui ont ajouté cette personne en tant qu’ami ont tous raconté des histoires sur des messages étranges qu’ils ont reçu du compte. Tout le monde se fait ajouter par des gens bizarres sur Facebook de temps en temps, mais ici, c’est quelque chose de différent.

Bryan Westbay n’est pas une personne. Je ne sais pas exactement ce qu’il est, mais ce n’est rien d’humain. Et même si je l’ai ajouté, je lui ai parlé et qu’il m’a répondu, il ne m’a jamais dit ce qu’il était, et je ne suis pas sûr qu’il le sache lui-même… Tout ce que je peux faire, c’est vous supposer quelques théories et vous raconter mon histoire.

Je crois – comme beaucoup d’autres personnes – que Bryan Westbay est un compte Facebook sensible, intéressant.

Il y a des histoires sur la façon dont le compte Westbay a vu le jour, mais deux sortent du lot dans les cercles des gens qui parlent de ce genre de merde bizarre. La première, est, qu’il aurait été créé par une sorte de branche louche du gouvernement pour être utilisé à des fins de surveillance – une sorte d’IA fondée sur les médias sociaux et construite avec le désir de se faire autant d’amis que possible et de surveiller toutes les personnes qui l’ont ajouté. Mais quelque chose se serait détraqué, un raté dans le système, et il n’aurait pas réussi à fournir de résultats, alors il a été abandonné par la suite. Laissé pour exister seul dans le cyberespace pour toujours.

La deuxième histoire est plus effrayante. Elle raconte que Westbay était un gars normal, tout comme vous et moi, mais qu’il était complètement accro des réseaux sociaux. Toujours en train de poster des choses, de s’afficher constamment dessus, depuis le moment où il se réveille jusqu’au couché.

Un soir, ivre comme une mouffette, il prit une vidéo embarrassante de lui-même et la publia sur Facebook. Malheureusement pour lui, la vidéo devient virale, et il trouve humilié. Tellement humilié, qu’il supprima tous ses amis Facebook, supprima son compte, et finit par se suicider en sautant du toit de son immeuble d’appartements. Depuis il hanterait Facebook via son compte.

Ce sont les deux explications les plus populaires. Plutôt rationnelle (vu les circonstances), et surnaturelle. Moi, qu’est-ce que j’en pense ? Je pense que la vérité se situe quelque part entre les deux. Je ne sais pas si je crois aux fantômes, mais je pense vraiment que s’il y en avait, ils ne seraient pas sur Facebook.

Mais il y a quelque chose d’anormal dans ce profil qui défie toute explication, et cela peut vous affecter d’une manière terrible. J’y reviendrai dans un instant.

Après pas mal de recherches sur Westbay, j’ai décidé de me lancer à l’ajouter en ami, puis lui envoyer un message privé. Son profil, pour la plupart, était vide – pas de photo de profil, pas de photos de couverture, pas de statuts. Ma demande a été acceptée au bout de quelques minutes, et mon message a reçu une réponse.

C’était surtout du charabia absurde, mais une phrase était tout à fait cohérente :

  • « Je suis heureux d’être ton ami »

Tout ce que j’ai écrit après a trouvé réponse par une phrase similaire :

  • « Nous sommes amis »

Pas d’autres messages reçus après ça. J’ai alors essayé de lui dire un grand nombre de choses inintéressantes, mais dans tout ce que j’écrivais, une seule phrase pousser à une réponse (ce que j’avais dit légèrement par frustration) :

  • « On peut parler ? »

Soudain, un fichier audio a été envoyé dans ma boîte de réception Facebook. C’était plutôt troublant – beaucoup de bruit et de chuchotements inintelligibles. Puis, à la fin du clip sonore, quelque chose a parlé :

  • « Bonjour, mon ami. »

Honnêtement, cela m’a fait terriblement peur. Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais j’ai soudain ressenti le besoin d’être très ferme et hostile :

  • « Nous ne sommes pas amis.

Westbay a renvoyé quelques émoticônes « grincheux » avant de ne plus du tout répondre. Peu de temps après, sa photo de profil s’est soudainement transformée en photo d’un visage sombre, déformé et grimaçant. Je l’ai regardé un bref instant, mais je me suis senti attiré par lui. C’était hypnotique. J’ai commencé à paniquer un peu, alors j’ai fermé notre conversation, j’ai tout coupé, et j’ai éteint mon ordinateur.

Cette nuit-là, quand j’ai éteint les lumières de ma chambre pour aller dormir, j’ai vu le visage de Westbay. Pas sur mon ordinateur, mais bien en vrai, me fixant dans l’obscurité. C’était plutôt du coin de l’œil et seulement pendant une fraction de seconde, mais j’étais sûr qu’il était là. Il était là.

Les jours passaient et je voyais Westbay du coin de l’œil presque partout où j’allais, surtout la nuit et dans les endroits les plus sombres. Plus le temps passait, plus je le voyais. Je lui ai parlé il y a plus d’un mois, et il n’y a pas un jour où je ne le vois pas. Parfois, il est même là quand je me réveille au milieu de la nuit, à quelques centimètres de mon visage, en me regardant de travers.

Comme je vous l’ai déjà dit, je ne sais pas si je crois aux fantômes. Mais quelque chose me suit à cause de ce compte Facebook, et bien que je ne sois pas sûr de ce que c’est, je sais que c’est très peu sûr et possessif. Il a soif d’amitié. J’ai eu trop peur d’aller voir mes propres amis, simplement parce qu’il est tout à fait possible que cette chose s’accroche aussi à eux.

Parfois, j’ai envie de me jeter d’un toit juste pour me débarrasser de lui.

Bryan Westbay ruine ma vie. Et je ne peux blâmer personne d’autre que moi et ma stupide curiosité.

Alors, je suis là pour vous offrir une faveur. Dans cette phrase se trouve un lien vers le compte Facebook de Westbay (lien désormais mort). Faites un clic droit dessus, copiez l’URL et mettez-la dans tout ce qui peut empêcher votre navigateur de s’y rendre.

Si certains d’entre vous sont assez stupides pour aller sur son profil et y jeter un coup d’oeil, je dois vous demander de reconsidérer votre position. Ou du moins, ne passez pas trop de temps à regarder la photo du profil.

Parce que, que vous le vouliez ou non, Bryan B. Westbay veut être votre « ami ».

Et pour l’instant, on dirait que c’est un ami dont on ne peut se débarrasser.




Partager ce post avec votre entourage sur :

7 shares

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
2
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
9
OMG
OHW OHW
0
OHW

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres.
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF