Le Blue Whale game ou Blue Whale Challenge (en français : Défi de la Baleine Bleu) est considéré comme un jeu de suicide dans lequel un groupe de personnes ou « conservateurs » (curator et tuteur en france) donne à un participant une tâche à accomplir quotidiennement sur une durée de 50 jours, la dernière étape étant le suicide du participant. On s’attend à ce que les participants partagent des photos des défis/tâches qu’ils ont accomplies.


Crédit : Quentin Hugon / Le Monde

Ces tâches quotidiennes commencent facilement, par exemple écouter certains genres de musique, se réveiller à des heures impaires, regarder un film d’horreur, entre autres, puis s’intensifient lentement jusqu’à vous sculpter des formes sur la peau, l’automutilation et finalement le suicide.

Il y a encore de l’incertitude autour de la façon dont un participant joue le jeu. Alors que certains disent que l’utilisateur doit installer une application  » intelligente » sur leur téléphone, d’autres disent que c’est via des plateformes de médias sociaux comme Instagram et Facebook où les administrateurs du jeu entrent en contact avec le participant après que les personnes intéressées publient des messages sur leurs profils demandant un « conservateur /curator ». Un certain nombre de hashtags différents (#bluewhalechalechallenge, #curatorfindme, #i_am_whale) servent de signaux pour les modérateurs anonymes.

Crédit : Business World

Il faut toutefois noter qu’il n’y a toujours pas de confirmation de l’existence du jeu et que les suicides qui y sont liés proviennent de récits personnels de familles/amis de personnes décédées qui prétendent avoir vu leurs proches accomplir les tâches de challenge. Alors que des rapports de suicides liés au jeu ont fait surface à travers le monde, les autorités affirment que l’origine semble être en Russie, qui aurait vu environ 130 morts et au moins deux arrestations liées au Blue Whale Challenge.

Les écoles ainsi que les fonctionnaires de police en Europe et en Amérique ont commencé à émettre des messages d’avertissements aux parents leur expliquant à être vigilants et à garder un œil sur ce que leurs enfants partagent sur leurs réseaux sociaux.

Source-Image à la une : Twitter


Publicités

Quand pensez-vous ?

GRR GRR
14
GRR
HUM HUM
14
HUM
LOL LOL
9
LOL
WAW WAW
2
WAW
OMG OMG
20
OMG
OHW OHW
4
OHW

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pière J. Robin
Créateur de Hellystar, je suis là pour vous faire découvrir nombre de sujets aussi passionnants, qu'extraordinaires et parfois très bizarres. Retrouvez-moi sur Facebook
Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF