L’Afrique va-t-elle se couper en deux ? Une énorme faille apparaît au Kenya


L’Afrique est-elle sur le point de se scinder en deux ? Une faille est soudainement apparue dans la vallée du Rift au Kenya, amenant les experts à croire qu’il pourrait s’agir du début d’une nouvelle division continentale.


Crédit : DailyNation / Youtube

Le 19 mars 2018, une fissure massive a été découverte dans la vallée du Rift au Kenya après de fortes pluies et des activités sismiques. La faille mesure plus de 15m de long, approximativement 15m de profondeur et plusieurs kilomètres de long. Certains rapports indiquent même que la fissure s’allonge encore.

La séparation a déchiré la route Mai Mahiu-Narok et a divisé plusieurs maisons en deux. L’une des résidentes touchées est une femme de 72 ans qui aurait dîné avec sa famille lorsque sa maison s’est scindée en deux. Jusqu’à présent, les autorités gouvernementales ont rempli la faille de roches et de ciment pour maintenir le fonctionnement de la route principale.

Explications

La lithosphère (couche externe de la croûte terrestre) est séparée en plusieurs plaques tectoniques, qui continuent de se déplacer à des vitesses variables, celles-ci ne sont pas entièrement apparentes à la surface. Des mouvements d’éloignement (comme dans ce cas), peuvent provoquer la rupture des plaques, former des failles et créer de nouvelles frontières.

De toute évidence, alors que la plus grande partie du continent africain se trouve sur la plaque nubienne, une autre grande partie de l’Afrique de l’Est se trouve en fait sur la plaque somalienne. Là où ces deux plaques se rejoignent, c’est le Rift de l’Afrique de l’Est (là où se trouve déjà une série de failles), un tronçon de 3 000 kilomètres qui s’étend du golfe d’Aden jusqu’au Zimbabwe. Cette brèche est en fait considérée comme active, comme en témoigne son panache mantellique (remontée de roches anormalement chaudes dans le manteau terrestre) plus chaud que la normale.

Selon le géologue David Ahede, ce qui se passe actuellement, est que la plaque somalienne s’éloigne lentement de la plaque nubienne à un rythme de 2,5 centimètres par an. Il croit que l’origine des mouvements est produite par le volcan Suswa se trouvant non loin de la nouvelle faille et qui a une histoire tectonique et volcanique importante. Selon lui, ce mouvement n’est pas quelque chose qui peut être arrêté, car il s’agit d’un processus géologique qui se produit profondément sous la croûte terrestre.

Crédit-Image à la une  : DailyNation / Youtube


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

135
1.4k shares, 135 points

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
1
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
3
OMG
OHW OHW
2
OHW

Plus dans Nature

Vous allez surement aimez...

Choose A Format
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF