Quand certaines personnes regardent les étoiles, ils voient une infinité de petits points briller dans le ciel, ce demandant qu’est ce qui pourrait bien s’y trouver et mieux s’il y aurait de la vie, là-haut. Ce sentiment pousse l’humanité à vouloir explorer les grands espaces inconnus de l’espace dans l’espoir de découvrir que nous ne sommes pas seuls en elle. Mais supposons un instant que la vie extraterrestre existe. Devrions-nous vraiment essayer de le contacter?


En conséquence, il est probable que la vie extraterrestre existe quelque part, ayant évolué de la même manière que la vie sur notre planète à peut-être quelques différences près…

L’institut de recherche d’intelligence extraterrestre (SETI) a consacré les 50 dernières années à essayer de trouver des formes de vie extraterrestres – en ciblant notamment et plus récemment des exoplanètes semblables à la Terre découverte un peu partout. Celles-ci sont des planètes qui ont la même taille, la même composition et la même température ainsi que de l’eau liquide, rendant possiblement la vie possible sur ces planètes.

Seulement, c’est une chose de chercher des extraterrestres en utilisant des radiotélescopes. Mais, essayer de les contacter en envoyant des signaux dans l’univers en est une autre… Ce qu’on appelle «Active SETI» ou «METI» (Messaging Extra-Terrestrial Intelligence).

L’institut SETI veut envoyer des signaux dans l’espace le plus profond, mais de nombreux scientifiques de renom pensent que c’est une très mauvaise idée pour l’humanité.

En effet, ceux qui s’opposent à l’envoi de transmissions dans l’espace racontent qu’il est complètement imprudent de faire cela car ça expose les humains à un éventuel danger que l’on ne connaît pas. C’est un peu comme si on criait dans la jungle, on ne sait jamais ce qu’il s’y cache, alors dans la jungle, si on veut survivre, il vaut mieux ne pas attirer l’attention sur soi.

Stephen Hawking soutient que les Terriens pourraient se trouver exterminés et/ou asservis comme cela c’est déjà produit lorsque les humains ont commencé à coloniser les pays déjà peuplés.

“Si les extraterrestres se rendraient chez nous, je pense que le résultat serait comme lorsque Christophe Colomb a débarqué pour la première fois en Amérique, ce qui ne s’est pas très bien passé pour les Amérindiens”, a-t- il dit..

Le point de vue de Hawking est repris par le professeur en évolution de la paléobiologie de Cambridge – Simon Conway Morris, qui soutient que les extraterrestres pourraient être aussi avides, exploiteurs et violents que nous. Ils pourraient bien être à la recherche d’un endroit pour récolter de l’eau, des minéraux et du carburant…

Pendant ce temps, l’astrophysicien Neil DeGrasse Tyson a déclaré au site Business Insider :

“Nous ne donnons pas notre adresse à des gens que nous ne connaissons pas. Donc, l’envie de donner notre emplacement à des étrangers, notamment des aliens, ce serait vraiment audacieux.”

28 autres universitaires et ingénieurs, dont Elon Musk (professeur à Stanford) – ont également rédigé une lettre expliquant qu’il était totalement arrogant qu’une petite minorité de personnes transmette des messages de cette manière sans un consensus mondial. Ils disent:

“Nous ne connaissons rien des intentions et des capacités de la potentielle intelligence extraterrestre, et il est impossible de prédire si elles seront hostiles ou non”.

Cependant, les membres de l’Institut SETI estiment qu’il est temps de commencer à envoyer des signaux dans l’espace lointain. Douglas Vakoch, président du METI, soutient qu’il peut y avoir des civilisations qui refuseraient de révéler leur existence à moins que nous ne précisions que nous voulons un contact. Lui et d’autres partisans proclament qu’il peut y avoir de grands avantages à s’allier avec des formes de vie extraterrestre et avec leur savoir technologique. Il pourrait résoudre des problèmes majeurs comme la pauvreté, les guerres et la discrimination, par exemple.

Ils ont aussi l’argument puissant de nous faire réaliser que malgré nous, nous avons déjà envoyé involontairement des tonnes de signaux dans l’espace via des émissions de télévision, des premières radios et des radars de la Seconde Guerre mondiale.

“S’il y a une forme de vie supérieure qui pourrait venir sur Terre afin de vouloir nous détruire, elle sait déjà que nous sommes ici”, a déclaré le Dr Seth Shostak, astronome au SETI.

Vous l’aurez compris, cet article ne donne aucune réponse, mais nous fait nous poser certaines questions, qui peut-être sont cruciales avant de lancer des messages vers l’inconnu !

Donc, aujourd’hui, à l’heure actuelle serait-il correct de vouloir avoir (si ce n’est pas déjà fait) un contact avec une forme de vie similaire à la nôtre, ayant une technologie propre à la leur s’ils sont plus évolués et dont on ne connaît sûrement pas le fonctionnement ? Ou alors, est-ce que ce serait eux qui seraient inférieurs à nous, et en les trouvant, nous pourrions nous faire des choses regrettables ?
Tant de questions peuvent se poser alors, mais vous que pensez-vous de cela ?