Le Château de Lunéville a été construit et reconstruit sur une période de 17 ans (1703-1720) durant “le siècle des Lumières”, sur une ancienne fortification médiévale remontant à l’an 1000.


L’histoire du lieu et de ses personnages :

Situé à environ 40km de Nancy, en Meurthe-et-Moselle dans la région Lorraine, il est le domaine des plus grands ducs lorrains et de certains grands noms de l’Histoire de France (du Moyen-Age jusqu’au 18ème siècle), comme par exemple Charles le Téméraire, qui a occupé le château en 1476, sous le règne des Bourguignons au XVème siècle . Mais c’est sous le règne de Stanislas Leszczynski ou Stanislas, aristocrate et roi de Pologne, que le château se fait connaître, notamment du fait que ce dernier, est le beau-père du roi de France Louis XV, et qu’il aura contribué à faire de château un terrain de rencontre, de tous les plus grands philosophes du siècle des Lumières. A la mort de Stanislas, ce château se transforme ensuite, en une caserne militaire, notamment pour former des soldats d’élites de l’armée française, et se durant tout le XIXème siècle.

Premiers phénomènes étranges :

Pourtant, ce magnifique château, connaît une mystérieuse malédiction, qui va faire au total 7 incendies majeures et ce durant plusieurs siècles, causant de nombreux dégâts au château et nécessitant des travaux de rénovations jusqu’en 2023. Selon une légende, le roi Stanislas aurait conclu un pacte avec un étrange individu, promettant pouvoir et richesse, mais il était certainement loin de penser, qu’une malédiction allait se mettre en place, et que des esprits pyromanes seraient à l’œuvre de ces phénomènes étranges connus au château .

  • Le 1er incendie eu lieu le 3 janvier 1719, dans l’aile droite du château, est provoqua 7 morts.
  • Le second se déclare en 1739, dans l’aile de l’avant-cour au 1er étage du château.
  • Le troisième eu lieu en 1759, exactement au même endroit que le second.
  • Le quatrième fait rage en 1789, est aurait pu causer plus de dégâts que ses prédécesseurs. En effet, il a débuté des cuisines situées au sous-sol du château, jusqu’au grand escalier, mais l’incendie a été stoppé, du fait que le lieu est construit en pierre, et non en bois.
  • Le cinquième se déroula le 1er janvier 1814, détruisant la petite aile nord de la cour du château.
  • Le sixième s’est déclaré le 23 novembre 1849, dans l’aile droite du château (comme en 1719), à 6h du matin. Il a fallu 24h pour que les pompiers arrivent à maitriser l’incendie, car à cette époque, le seul moyen d’éteindre un feu, était de former une chaîne humaine avec des seaux en bois remplies d’eau prise dans le canal. Les chutes de poutres et de cheminées ont causées deux amputations importantes à 2 soldats : le 1er a perdu un pied, et le second deux doigts.
  • Le dernier incendie se déclara le 19 mars 1961, 300 à 500m2 de toiture de charpente partent en fumée et la toiture de l’aile gauche du château fut complétement détruite.

Malheureusement, la malédiction ne s’arrête pas là, et un 8ème incendie se déclare dans la nuit du 2 au 3 janvier 2003. De nombreux dégâts sont relevés et ont ravagés de nombreux bâtiments du château : deux appartements princiers appartenant au Ministère de la Défense, un tiers des bâtiments du Conseil Général de Meurthe et Moselle, la toiture de l’aile sud-est de la chapelle royale, et d’importants éléments de maçonnerie. Des mesures de première urgence ont été mises en place pour assurer la sécurité des visiteurs, elles sont estimées à 3 millions d’euros. Une enquête a été également ouverte, pour savoir si l’incendie est d’origine criminelle. Bien entendu, on est loin d’imaginer que cet incendie soit lié aux 7 autres connus du château, et à la malédiction.

https://www.youtube.com/watch?v=hU0-j9hY_bc&t=2s

Lien de la chaîne Youtube “Chroniques Paranormales” de John Sinclair.