Silent Hill est une célèbre anthologie de jeu vidéo se passant dans une ville où un feu perdure sans jamais s’arrêter, si dans la série de jeux c’est de la faute à une secte démoniaque, la réalité est tout autre. En effet, si la ville de Silent Hill et sa secte sont une invention, le feu éternel existe réellement dans la ville de Centralia en Pennsylvanie (USA).


(crédit Lisa)

Centralia a été bâti pour être une petite ville tranquille dans le comté de Colombia en Pennsylvanie. En 1981 la ville comptait 1000 habitants et la ville possède une église, 4 cimetières et quelques anciennes bâtisses de sa construction.

Les habitants vivaient grâce à la mine qui sous plombe la ville et le taux de criminalité est très bas, voire inexistant.

C’est en 1962 que le cauchemar commence, en effet un incendie se déclare dans la mine souterraine sans possibilités qu’elle ne cesse avant au minimum 400 ans. En effet, la mine ne comportait pas n’importe quoi, mais du charbon. L’origine de l’incendie ne fut jamais établie, deux théories furent mises en avant pour expliquer le sinistre :

  • Cinq pompiers auraient nettoyé un dépotoir et auraient accidentellement mis le feu à la mine.
  • Un camion-benne transportant des cendres fumantes auraient jeté son contenu dans l’un des puits de la mine.

L’incendie s’est donc propagé dans la mine, ne faisant aucune victime. L’ordre est alors donné par sécurité d’évacuer la mine en 1981 pour la sécurité des habitants, l’incendie avance chaque année de 15 mètres et les vapeurs qui s’y échappent peuvent être toxique.

En 2016 la ville ne comptait que 10 habitants et le comté a donné l’ordre d’exproprier les biens fonciers de la ville sauf pour les derniers habitants. Les habitations et quelques bâtisses dont l’une des deux églises ont été démolie. Le code postal de la ville a par ailleurs était supprimé en 2002. La ville est donc en quasi-état d’abandon et c’est cette histoire qui a inspiré le conte fantastique de Silent Hill.

(crédit Laura Beikman)

Le sol de la ville continue de se détériorer et des fissures sont apparues, laissant sortir la vapeur et la fumée de la mine de charbon. La ville attire beaucoup de curieux venus visiter la presque ville fantôme, mais parfois la ville accueille des personnes malveillantes. Le 26 décembre 2009 des adolescents ont saccagés le cimetière de la ville « juste pour s’amuser ».

Même si le feu n’a fait aucune victime, c’est les conséquences du feu qui a créé des victimes. Le feu à créé des tensions qui ont séparé les habitants de la ville qui étaient autrefois soudés.

Des familles ont été brisées et il y eut aussi des suicides de personnes n’ayant pas supporté l’expropriation de leurs biens ou de devoir quitter la ville dans laquelle ils avaient grandi. Centralia avait été bâti par des réfugiés ukrainiens en 1866.

Crédits de l’article :

  • Wikipédia
  • www.liberation.fr

Crédit de l’image à la une :

  • TOP250 : Silent Hill- Christopher Gans


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

1.1k shares

Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
0
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
1
WAW
OMG OMG
1
OMG
OHW OHW
1
OHW
Lili Price

Passionnée par le paranormal et la parapsychologie depuis l'enfance, après plusieurs participations avec des équipes, j'ai décidé de créer la mienne qui sera l'application de plusieurs années en tant que paranormaliste mais aussi des années à étudier les aspects de l'occultisme. Mon équipe, parapsychologya, est spécialisé dans les recherches spirites et parapsychologiques. Nous organisons des ateliers pourparlers sur ces thématiques et nous éditons sur notre site des articles théoriques et autres ainsi qu'une revue semestrielle. Je suis étudiante en parapsychologie et je vais bientôt faire une formation pour devenir psychopraticienne (psychothérapeute).Blog Twitter
Choisissez un type de post
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF