Dans ce nouvel article consacré à la démonologie, nous allons nous intéresser de près à Belzébuth, le seigneur des mouches, fondateur de l’Ordre de la mouche et l’un des démons les plus puissants après Satan. Découvrons le ensemble.


Crédit : Dresmiel

Si nous commençons par analyser l’étymologie de Belzébuth, nous constatons que plusieurs avis divergents à ce sujet. En effet, dans la Bible, il est appelé sous un autre nom, celui de Baal signifiant « maître » ou « propriétaire » et il est considéré comme une divinité idolâtrée par les Philistins et les Phéniciens (deux peuples du temps de l’Antiquité). Pour Thomas Kelly Cheyne l’exégète anglais (ou bibliste), si on étudie la seconde partie du nom alors Zebul aurait pour signification « élevé » ou « prince » et donc littéralement il serait désigné sous plusieurs appellations comme « le prince Baal », « le maître des princes » ou encore « le propriétaire de la haute demeure ». D’autres hypothèses étymologiques suggèrent que Zebul correspondrait à « mouches », « moustique » ou « petit insecte ». Chez les Israélites (peuple du Moyen-Orient), il existe une variante à Belzébuth connue sous le nom de Zabal dit « le seigneur du fumier » qui est considéré dans leurs croyances comme un dieu maléfique. Pour le théologien Jacques Ellul, Belzébuth est un nom issu de plusieurs aspects culturels et il en donne une description complètement différente des autres. En effet selon ce dernier, Zebul serait un nom de lieu qui a disparu depuis longtemps.

Vous l’aurez compris, à travers les différentes interprétations étymologiques et en fonction du lieu où vous vous trouvez, ce démon à plusieurs appellations possibles.

Une question vient alors en tête, quelle est la représentation courante de Belzébuth ?

Crédit : Dictionnaire Infernal

Là aussi, il existe plusieurs interprétations possibles sur la description physique et les intentions de Belzébuth.

Dans l’ancien Testament, un culte lui est attribué et fait l’objet d’une querelle entre le roi Ochozias et un prophète répondant au nom d’Élisée. En effet, Belzébuth est considéré comme une divinité païenne dont le lieu de culte est basé à Eqrôn (cité antique philistine dont la localisation actuelle se situerait au site archéologique de Tel Miqneh en Israël) et non comme un être maléfique. Ochozias ne supportant pas cette idée aurait envoyé à deux reprises des groupes de soldats pour capturer Élisée qu’il perçoit comme un blasphémateur, mais ces tentatives se sont soldées par des échecs par les interventions de « Dieu ». Ce n’est que lors de la troisième tentative que ces soldats furent épargnés mais Ochozias périra et cédera sa place au trône à son frère Joram.

Dans le Nouveau Testament, cette fois-ci Belzébuth est considéré comme un être maléfique et il a longtemps été vu durant le premier siècle comme étant le représentant des autres démons.

Voilà pour ce qui est des interprétations quant à la bienfaisance ou malfaisance de Belzébuth.

Pour ce qui est de sa description physique, il existe plusieurs possibilités.

Dans le Dictionnaire infernal de Collin de Plancy parut en 1863, l’auteur décrit Belzébuth comme étant le second chef des Enfers après Lucifer ou suivant les versions qui sont faites à son sujet comme étant le Chef Suprême de l’Empire infernal et le fondateur de l’Ordre de la Mouche. Collin de Plancy le perçoit comme un être gigantesque assis sur un trône en adéquation avec sa taille. Il aurait un visage bouffi avec des yeux ardents, des sourcils élevés, deux grosses narines, deux cornes de bouc, un bandeau de feu entourant son front, une poitrine gonflée de deux ailes de chauve-souris, deux pattes de canard et une queue-de-lion. Son corps noir est recouvert de poils de la tête aux pieds. Il est souvent appelé sous les titres de « seigneur des mouches » ou « seigneur des immonde ».

Dans le Dictionnaire théologique de l’Abbé Migne publié en 1840, plusieurs éléments tentent à prouver que ce dernier se rapproche beaucoup des éléments décrits par Collin de Plancy à une nuance près. Belzébuth est perçu comme étant le plus puissant démon après Satan et faisait l’objet d’un culte auprès du peuple de Canaan (région du Proche-Orient qui à l’heure actuelle engloberait les peuples issues d’Israël, de Palestine, de Jordanie, du Liban et de la Syrie). Il se dit même que ces adorateurs l’auraient vu sous la forme d’une mouche.

Pourtant lorsque l’on consulte la hiérarchie démoniaque d’Abramelin le Sage, Belzébuth n’est pas aussi important et puissant que ce que les autres démonologues avancent. En effet, il serait l’un des huit sous princes qui précèdent les Quatre Princes des Enfers. Il fait néanmoins partie des principaux dignitaires de la Cour Infernale et il serait pour certains théologistes l’empereur des 666 légions de l’Enfer.

Enfin d’autres personnes affirment que Belzébuth serait capable de se présenter aussi bien sous la forme d’un animal que celle d’un humain et d’être hermaphrodite.

Crédit image à la une : Prelkia

Certaines sources de cet article proviennent de :



Quelle est votre réaction ?

GRR GRR
1
GRR
HUM HUM
0
HUM
LOL LOL
0
LOL
WAW WAW
0
WAW
OMG OMG
2
OMG
OHW OHW
5
OHW
John Sinclair

John Sinclair est un grand passionné d’histoire, de tout ce qui touche au paranormal et, de manière générale, à l’étrange. Une passion qui a démarré avec l’écriture d’articles sur le sujet, sur un blog personnel pour commencer puis finir sur Hellystar, en tant qu’éditeur d’articles. Il a également créé une chaîne YouTube dans laquelle il présente des reportages sur la base de ses recherches et de ses différents travaux. Aujourd’hui, il se lance dans son premier projet d’écriture d’un livre mêlant ses deux passions majeures. Livre : Investigations paranormales – Premiers pas Chaîne YouTube

Commentaires

Choisissez le type de post
Sondage
Obtenez des réponses sur une question que vous poserez
Article
Proposez vos connaissances ou votre témoignage
Top
Le classique top
Video
Youtube, Vimeo ou encore Vine
Audio
Soundcloud ou Mixcloud Embeds
Image
Photo ou GIF